Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La chaîne de télévision RT France mise en demeure par le CSA pour un sujet sur la Syrie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La chaîne de télévision RT France mise en demeure par le CSA pour un sujet sur la Syrie

    Le Conseil supérieur de l'audiovisuel sort son carton jaune. La branche française de la chaîne russe RT, lancée fin 2017, a été mise en demeure, jeudi 28 juin par le CSA pour des "manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue" dans un sujet sur la Syrie. Cette décision est un préalable à une éventuelle sanction.
    Dans un sujet diffusé le 13 avril, "contestant la réalité des attaques à l'arme chimique dans la région syrienne de la Ghouta orientale", le CSA a notamment observé "que la traduction orale des propos tenus par un témoin syrien ne correspondait en rien à ce qu'il exprimait à l'antenne", a indiqué l'instance pour justifier la cette mise en demeure.
    "Un déséquilibre marquée"

    Le CSA a également relevé, s'agissant d'un autre témoignage, que "la traduction orale attribuait l'ordre donné à la population locale de simuler les effets d'une attaque à l'arme chimique au groupe Jaysh Al Islam, alors que le témoignage ne désignait aucune organisation en particulier".
    Le CSA a noté que l'ensemble des éléments diffusés dans ce journal traitant de la situation en Syrie "faisait apparaître un déséquilibre marqué dans l'analyse, sans que, sur un sujet aussi sensible, les différents points de vue aient été exposés".
    Source : franceinfo

  • #2
    la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue
    C'est marrant car ce n'est pas du tout le fort des chaines d'infos françaises ! Ils organisent des débats à sens unique sur les sujets sensibles touchant à l'intérêt d'israel sans que personne ne réagisse ! Ah, ces donneurs de leçons !
    اكليتو لعسل واقتلتو النحل

    Commentaire


    • #3
      RT devrait observer plus de rigueur professionnelle, le moyen le plus facile pour y parvenir est de s'inspirer de BFMTV ou de FRANCE 24, toute deux exemplaires dans leur couverture des questions sensibles comme ce que l'on nomme le Conflit Palestino israelien...
      La Réalité est la Perception, la Perception est Subjective

      Commentaire


      • #4
        Le Conseil supérieur de l'audiovisuel sort son carton jaune. La branche française de la chaîne russe RT, lancée fin 2017, a été mise en demeure, jeudi 28 juin par le CSA pour des "manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue" dans un sujet sur la Syrie. Cette décision est un préalable à une éventuelle sanct ion.
        Quelle blague ?

        toutes les emissions de debat pour les conflit internationaux sur les telés françaises sont à sens unique et quelque soit le sujet

        Commentaire


        • #5
          Cette fois ci, ils (RT) sont pris en flague.

          Commentaire


          • #6
            a ddeplacer vers la section humour
            وقد طوَّفتُ في الآفاق حتى رضيتُ من الغنيمة بالإيابِ

            Commentaire


            • #7
              La réplique russe ne se fait pas attendre

              La Russie a-t-elle décidé de contre-attaquer après la mise en demeure de Russia Today par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ? Au lendemain de cette annonce, l’autorité de contrôle des médias russes a accusé vendredi 29 juin la chaîne de télévision française France 24 d’avoir violé la loi russe sur les médias.

              l’agence fédérale Roskomnadzor indique avoir « identifié une violation de l’article 19.1 de la loi sur les médias de la part de France 24 ». Elle avertit la chaîne que ses activités risquent d’être « suspendues sur décision de justice »
              « Manquements à l’honnêteté »

              Russia Today, accusée par le CSA de « manquements à l’honnêteté, à la rigueur de l’information et à la diversité des points de vue » dans un sujet sur la Syrie, a plaidé dans un communiqué « une erreur purement technique, qui a été corrigée ».

              Dans ce sujet, intitulé « Attaques simulées » et diffusé le 13 avril, « contestant la réalité des attaques à l’arme chimique dans la région syrienne de la Ghouta orientale », le CSA avait notamment observé « que la traduction orale des propos tenus par un témoin syrien ne correspondait en rien à ce qu’il exprimait à l’antenne ».

              Commentaire

              Chargement...
              X