Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maroc-Angola : Le Polisario en passe de perdre un allié historique en Afrique ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maroc-Angola : Le Polisario en passe de perdre un allié historique en Afrique ?

    Notez que l'information est sujette à interrogation.Donc, autant dire que c'est impossible et que la presse électronique marocaine fait, une fois, dans le délire sous emprise d'une consommation de cannabis frôlant l'overdose. Le Président angolais le président João Lourenço va t-il connaître le même sort que son ex-homologue sud-africain Zuma?

    - Le Polisario en passe de perdre un allié historique en Afrique ?

    Le Maroc et l’Angola ont relancé jeudi leurs relations bilatérales. Hier à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita s'est entretenu avec son homologue angolais, Manuel Domingos Augusto. L’occasion d’examiner les «moyens à même de renforcer les relations entre le Maroc et l'Angola», rapporte l’agence officielle MAP.

    Celle-ci rappelle que les entretiens entre les deux chefs de la diplomatie interviennent après les deux rencontres historiques entre le roi Mohammed VI et le président João Lourenço, à Abidjan et Brazzaville. Des rencontres ayant ouvert des «perspectives d'envergure pour les relations maroco-angolaises».

    Lors d’un point de presse conjoint, le ministre angolais a déclaré que l'Angola souhaite consolider ses relations avec le Maroc et bénéficier de l'expertise qu'il a accumulée dans plusieurs secteurs, particulièrement celui du tourisme. De son côté, Nasser Bourita a souligné que «des échéances bilatérales de grande importance pour les deux pays sont en cours de préparation».

    Cette relance des relations bilatérales, qui intervient près d’un demi-siècle de froid diplomatique entre Rabat et Luanda, a démarré en novembre dernier. En marge des travaux du 5e Sommet Union africaine-Union européenne, le roi Mohammed VI avait reçu à Abidjan João Lourenço, président de l’Angola.

    Une audience qui s'était déroulée en présence, du côté marocain, du conseiller royal, Fouad Ali El Himma et du chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita. Manuel Domingos Augusto, chef de la diplomatie angolaise, avait aussi pris part à cette rencontre, tout comme le directeur du cabinet du président angolais, Edeltrudes Costa-.


    Ya...bi (extraits).
    Dernière modification par rago, 13 juillet 2018, 17h45.

  • #2
    Ya...bi ne mentionne aucunement que João Lourenço est issu du MLPA et donc, on peut difficilement croire qu'il changera son fusil d'épaule.

    Commentaire


    • #3
      Les dirigeants angolais ont parfaitement le droit de lier des relations économiques
      avec les Etats d'Afrique mais aller jusqu'à enfreindre le droit universel à l'autodétermination des peuples colonisés, non, je ne pense pas que les dirigeants angolais sont des imbéciles. L'Angola a été colonisée et elle sait ce que cela veut dire.
      Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

      Commentaire


      • #4
        @Elghifari: Cela fait partie du folklore marocain. Tant que la presse électronique fait mention d'un succès diplomatique du narcotrafiquant et addictif à la coke M6, c'est l'inverse qui s'opère!

        11 pays africains ont voté contre la candidature marocaine pour l'acquisition de la coupe du monde de 2026 et cela démontre à quel point le royaume chérifien est haït.

        Commentaire


        • #5
          rago @

          que l angola soit pour ou contre cela ne fera aucune difference,un seul pays ne peut pas changer la donnne.

          Commentaire


          • #6
            Vu la communauté internationale

            Un pays en Afrique , c est une goutte d eau dans l océan ..
            A qui sait comprendre , peu de mots suffisent

            Commentaire


            • #7
              @alger1954: " que l angola soit pour ou contre cela ne fera aucune difference,un seul pays ne peut pas changer la donnne."

              Effectivement. Cependant, il s'agit de répliquer à la presse électronique marocaine qui, pour le moindre fait, se rapporte à la question du Sahara Occidental.

              Que le narcotrafiquant et addictif à la coke M6 se rende à Cuba (pour des soins) et déjà elle entonne: "le roi casse les liens privilégiés entre Cuba et le Polisario."

              De même lorsque le souverain marocaine avait rencontré l'ex-président sud-africain Zuma: "le roi casse l'axe Alger-Abuja-Pretoria".

              Commentaire


              • #8
                il y a que les pays massakhite qui restent derrière un pays oû règne un régime Boutoz aussi radioactif.

                Le Maroc doit profiter un max tant qu'un régime aussi faible et aussi dévoyé est en face de lui.
                Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                Commentaire


                • #9
                  Tant que le Maroc est royaume ne peut rien faire ...
                  Il avait raté le coche en 1963 , l agression lâche contre l Algerie à peine son voisin sortie du colonialisme barbare
                  *La monarchie alaouite maillon faible au Maghreb
                  A qui sait comprendre , peu de mots suffisent

                  Commentaire


                  • #10
                    que l angola soit pour ou contre cela ne fera aucune difference,un seul pays ne peut pas changer la donnne.


                    un seul pays non, mais l'effet boule de neige est possible, après l'angola suivra le nigéria, et d'autres, si bien qu'à la fin il ne restera plus que le mentor algérien. Une nouvelle graaaaaaaaaaaande victoire en perspective pour le polizero

                    Commentaire


                    • #11
                      @maroko59: " un seul pays non, mais l'effet boule de neige est possible, après l'angola suivra le nigéria, et d'autres, si bien qu'à la fin il ne restera plus que le mentor algérien."


                      C'est surtout l'Afrique du Sud que le Maroc devra convaincre.Or tant que le Maroc ne lui présentera pas des excuses pour son soutien à l'apartheid, le pays e Mandela ne changera jamais sa position.

                      D'autre part, on connaît la médiocrité de la diplomatie alaouite et donc, on s'achemine avec la colonisation marocaine à un remake de celle espagnole aux présides et à l'ilot à chèvres de Persil que les FARces avaient vainement tenté de libérer en juillet 2002.

                      Commentaire


                      • #12
                        C'est surtout l'Afrique du Sud que le Maroc devra convaincre.Or tant que le Maroc ne lui présentera pas des excuses pour son soutien à l'apartheid, le pays e Mandela ne changera jamais sa position.
                        C'est le centre du monde, un pays dont la criminalité est aux sommets et de la corruption, ils feraient mieux de s'occuper de leurs décadence.

                        Commentaire


                        • #13

                          Commentaire


                          • #14
                            " C'est le centre du monde, un pays dont la criminalité est aux sommets et de la corruption, ils feraient mieux de s'occuper de leurs décadence."



                            Lors de l'apartheid en Afrique du Sud, la criminalité était plus importante qu'actuellement.

                            Il n'en reste pas moins qu'il faille dénoncer la criminalité qui sévit au pays de Mandela sans pour autant lui renier son statut de la seule démocratie sur le continent africain.
                            De plus, relevons que l'Afrique du Sud fut le seul pays à être franc et annoncer qu'il ne soutiendrait pas la candidature marocaine pour l'acquisition de la coupe du monde de 2026 pour venger l'affront que pour l'édition de 2010 le royaume ne s'était pas retiré à son profit.
                            D'autres pays africains n'ont pas accordé leur vote au Maroc mais l'avouer avant ainsi le royaume se serait peut-être désisté afin de s'éviter le ridicule du score de 134 à 65 pour le trio américain.

                            Commentaire


                            • #15
                              hakim
                              wallah tu as raison
                              J'arrête

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X