Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Colombie n'est pas indépendante, c'est une néo-colonie des Etats-Unis

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Colombie n'est pas indépendante, c'est une néo-colonie des Etats-Unis

    Le 12 octobre 1492 a débuté en Amérique l'invasion de l'empire espagnol pour nous imposer sa culture, ses coutumes, sa religion et voler nos richesses. Pour s'approprier l'Amérique, l'Espagne a fait un génocide au cours duquel 40 millions de personnes sont mortes.

    Après avoir été pendant 3 siècles une colonie de l'empire espagnol, le sentiment indépendantiste s'est répandu dans ce qui était connu sous le nom de Nouveau royaume de Grenade, le mécontentement s'est manifesté avec la rébellion de Los Comuneros (1781) qui ont été trompés par l'archevêque Caballero y Góngora et la prologue en a été la traduction et la divulgation que fit Antonio Nariño des Droits de l'Homme.

    Le 20 juillet 1810 fut le début des événements qui ont déterminé notre indépendance par rapport à l'empire espagnol avec la signature de l'Acte d'Indépendance de Santafé, et est considéré comme la date officielle de l'indépendance parce qu'il a ouvert la voie à d'intenses luttes libertaires contre l'oppression et l'exploitation espagnoles.

    La véritable proclamation de l'indépendance a eu lieu après la victoire du peuple sous le commandement de Simón Bolívar après une campagne qui a débuté en mai 1818 au Venezuela, s'est achevée par la Bataille de Boyacá le 7 août 1819 et a ouvert la voie au Congrès d'Angostura et à la naissance de la République de Colombie.

    Cependant, nous devons nous demander : la Colombie est-elle réellement indépendante ?

    Nous dépendons des décisions qu'imposent les organismes internationaux comme la Banque Mondiale, le FMI et l'OCDE pour définir nos politiques économiques et sociales (salaires, retraites, santé, impôts, etc...)

    Comment pouvons-nous parler d'indépendance quand les ressources naturelles et les actifs de notre pays sont remis aux multinationales étrangères ?

    Nous avons changé les chaînes du colonialisme pour l'esclavage financier du crédit et l'usure des Banques, la précarité de l'industrie et du travail, des médias au service de la bourgeoisie et des patrons serviles vis-à-vis de l'impérialisme.

    Un pays soumis à ce qu'imposent les organismes internationaux et une dette qui dépasse les 40% du PIB.

    Dans le domaine de la technologie, de l'industrie militaire, de al culture et de la production de connaissances, nous sommes de plus en plus dépendants des Etats-Unis. Là sont formés nos chercheurs et les fils de la bourgeoisie corrompue.

    Nous dépendons du commerce avec les Etats-Unis en exportant des matières premières au prix qu'ils veulent bien nous payer et en important des produits technologiques et manufacturés.

    L'armée nord-américaine utilise 7 bases militaires « colombiennes » soi-disant pour contrôler le trafic de drogues et nous a vendu légalement et illégalement des armes pendant les 50 années du conflit armé intérieur.

    Les Gouvernements de Santos et d'Uribe ont servi aux besoins du projet de domination militaire nord-américain et obéissent aux ordres du Commandement Sud des Etats-Unis.

    Les médias reproduisent les informations que lui remettent les agences impérialistes sans remettre en question leur véracité.

    Nous dépendons de l'impérialisme nord-américain dans tous les sens : nous en sommes ni indépendants ni souverains.

    Pourquoi Iván Duque s'est-il rendu aux Etats-Unis dès qu'il a été élu ?

    Pour recevoir des ordres et coordonner l'agression contre le Venezuela parce que le pouvoir réel a été transféré à une superpuissance étrangère : le Gouvernement des Etats-Unis.

    Déjà en 1823, la doctrine Monroe, reprise à présent par Trump, disait que l'Amérique était « pour les Américains, » ce qui, dans le contexte historique, a signifié « L'Amérique pour les Etats-Unis. » et a été à l'origine de l'expression « L'Amérique est l'arrière-cour des Etats-Unis. »

    Le néocolonialisme est la politique des Etats impérialistes destinée à maintenir l'exploitation des pays faiblement développés.

    Lénine disait que « le capital financier et son correspondant politique international... créent toute une série de formes de transition de dépendance de l'Etat. »

    Ce qui est caractéristique dans ce phénomène, c'est la variété de formes « des pays dépendants, politiquement et officiellement indépendants mais en réalité engagés dans les réseaux de la dépendance financière et diplomatique. »

    Pour atteindre leurs buts, les impérialistes ont établi diverses formes de dépendance économique et politique. Ils organisent des blocs politico-militaires agressifs comme l'OTAN qui agissent en groupe en qualité de colonisateurs et soutiennent une politique d'expansion économique (emprunts impérialistes, échange non équivalent et « aide technique »).

    Ils interviennent dans les affaires intérieures et manipulent idéologiquement les masses en consacrant un traitement spécial à l'anti-communisme.

    Protégés derrière leurs « aides », ils élargissent leurs points d'appui sociaux, contrôlent la bourgeoisie nationale, mettent en place des régimes despotiques et installent « au pouvoir » des pantins soumis.

    Sans avoir besoin d'utiliser des armes ou de faire une guerre, on peut être colonisé, simplement en dépendant d'entreprises qui ne s'intéressent au'à leurs bénéfices, qui ne voient que des chiffres et ne pensent pas à la qualité humaine des travailleurs et à leurs besoins, qui exploitent et répriment toute manifestation de rébellion contre le régime qu'elles ont imposé et tremblent devant la moindre possibilité de changement, dominent les médias à leur guise et font croire aux gens ce qui leur convient. C'est ça, le Néocolonialisme.

    C'est l'occupation « sans utiliser la force, » une colonisation dissimulée pour obtenir les ressources dont ils ont besoin grâce aux entreprises transnationales.

    Il faut provoquer un débat dans les écoles et avec les communautés sur la véritable signification de cette date en développant la pensée critique qui permet les transformations réelles dont nous avons besoin, nous, les Colombiens et qui passent pat la conquête de notre seconde, véritable et définitive indépendance.

    Le Peuple qui s'est soulevé le 20 juillet 1810 nous rappelle que les Peuples sont éternels et les tyrans éphémères.

    Le Peuple Colombien peut et doit vaincre cette oligarchie mafieuse, corrompue et criminelle qui sert les intérêts étrangers.

    Vive le 20 juillet 1810 !

    Allons vers notre seconde, véritable et définitive indépendance !

    traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

    Source en espagnol :

    resumen latino americano

    URL de cet article :

    bolivarinfos
    Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

  • #2
    Le cas de la Colombie nous rappelle la situation de néo-colonies de certains pays du Maghreb, du Moyen-Orient et de l'Afrique ?
    Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

    Commentaire

    Chargement...
    X