Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hilel, refuznik de 19 ans, arrêté et détenu pour son refus public de servir dans l’armée d’occupation

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hilel, refuznik de 19 ans, arrêté et détenu pour son refus public de servir dans l’armée d’occupation

    Tous nos encouragements et félicitations à Hilel Grami qui vient de faire une déclaration fracassante pour expliquer son refus d’être incorporé à une armée d’occupation, qui opprime 5 millions de Palestiniens, tout en déclarant son admiration à l’égard des manifestants de Gaza qui ont choisi la désobéissance civile pour revendiquer leurs droits..

    http://www.europalestine.com/local/c...znik-3362e.jpg

    Il est rare que l’armée israélienne se déplace au domicile de Juifs israéliens pour les arrêter. C’est pourtant ce qui vient de se passer, 6 jours après sa non présentation à sa base militaire, pour le jeune Hilel, 19 ans, qui a pris sa décision, mûrement réfléchie, de ne pas collaborer avec un "système antidémocratique et oppresseur."

    C-dessous sa déclaration que nous avons traduite en Français à partir du texte en anglais que nous avons reçu du Réseau de Solidarité avec les Refuzniks :

    "Je m’appelle Hilel Garmi​. J’ai 19 ans, et je devais être incorporé dans l’armée israélienne au début août 2018.

    Récemment, dans le contexte des manifestations gazaouies près de la barrière construite à Gaza, j’ai pris le temps de lire les déclarations d’Ahmed Abu Ratima, l’un des organisateurs de ce mouvement et j’ai été très impressionné de découvrir ces gens qui ont opté pour des alternatives non armées, pour aborder la question de la situation entre la Méditerranée et le fleuve Jourdain.

    Comme eux, je crois en la désobéissance civile pour souligner le caractère illégitime de notre régime.

    Mon frère aîné et mes deux soeurs ont fait leur armée. Et quand j’étais petit, le passage par l’armée était pour moi non seulement une obligation inévitable, mais aussi un des objectifs qui me fascinaient ; et je voulais servir dans une unité d’élite.

    Mais en grandissant, et en étant convaincu que tous les êtres humains sont égaux, j’ai changé d’avis. Je ne crois pas à l’existence d’un dénominateur commun entre Juifs qui feraient d’eux des êtres différents des Arabes. Je ne vois pas pourquoi je devrais être traité différemment d’un enfant né à Gaza ou à Jénine. Et je ne pense pas que les souffrances ou les joies soient plus importantes pour les uns que pour les autres.

    Alors, je me suis demandé pourquoi 3 millions d’habitants de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est vivent sous occupation militaire depuis plus d’un siècle, et pourquoi 2 millions de Gazaouis subissent un siège militaire, imposé depuis plus de 10 ans par Israel sur terre, mer et dans le ciel.

    Qu’est-ce qui donne à Israël le droit de gérer la vie de ces 5 millions d’êtres humains ? De décider de leur droit de circuler, d’importer, d’exporter, de pêcher ou d’avoir de l’électricité ? De pouvoir les arrêter à tout moment ?

    Pas question pour moi de participer à un régime aussi anti-démocratique, et à tous les maux qu’il impose aux Palestiniens dans leur vie quotidienne, afin de permettre à une autre population de prendre leur place.

    Il y a des lignes rouges qu’on ne peut franchir, et pour moi celles-ci sont infranchissables.

    Ma décision de rendre ceci public est liée au fait que je suis convaincu que la désobéissance civile peut amener des changements sociétaux, en faisant appel au sens de la justice des plus privilégiés qui vivent dans cette région.

    Si les manifestants de Gaza ont le courage de recourir à cette option, je me sens l’obligation et le pouvoir, en tant que personne née du côté de ceux qui détiennent le pouvoir, de m’engager également dans cette voie.

    Hilel Garmi, Août 2018

    Rachel Roberts et Shimri Zameret, du réseau de solidarité avec les refuzniks nous appellent à épauler Hilel, en diffusant son message, et en l’aidant financièrement (frais de justice), ainsi que les autres refuzniks, en suivant ce lien : https://secure.squarespace.com/check...aa607cbb9542c0

    (Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

    5 août 2018

    CAPJPO-EuroPalestine
    Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

  • #2
    Le formatage des esprits et les mensonges de la propagande sont en nette régression en Palestine.
    Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

    Commentaire


    • #3
      Puisque vous êtes un admirateur de l'ex-URSS, pensez vous qu'un soldat soviétique ait eu la possibilité de refuser d'aller écraser les rébellions d'Allemagne de l'Est et de Hongrie en 1953 et 1956, d'aller écraser le printemps de Prague en 1968, et d'aller réprimer le peuple afghan de 1979 à 1988 ?

      Commentaire


      • #4
        Hilel Grami est un objecteur de concience, en URSS il aurait été condamné à la peine de mort.
        Je pense Elghifari que tu devrais acheter un cerveau!!!
        Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

        Commentaire


        • #5
          @alibigoud

          Puisque vous êtes un admirateur de l'ex-URSS, pensez vous qu'un soldat soviétique ait eu la possibilité de refuser d'aller écraser les rébellions d'Allemagne de l'Est et de Hongrie en 1953 et 1956, d'aller écraser le printemps de Prague en 1968, et d'aller réprimer le peuple afghan de 1979 à 1988 ?
          On ne peut comparer l'incomparable : un régime soviétique socialiste avec un régime colonialiste, fasciste, raciste qui assassine les civils désarmés, viole toutes les lois universelles et vole tous les jours les terres palestiniennes et démolit maisons et villages.
          Certe le gouvernement soviétique a commis quelques erreurs en s'ingérant directement dans les souverainetés des pays d'Europe de l'Est et cela était inévitable parce que le camp impérialiste intervenait lui aussi pour saboter ces Etats socialistes, c'était la "guerre froide".
          Quant au peuple Afghan, le régime communiste afghan avait fait beaucoup de choses positives pour le peuple mais cela ne plaisait pas du tout à l'empire yankee qui craignait que l'Afghanistan sorte du sous-développement et ne se soumettrait plus au diktat yankee. Le régime yankee fit appel aux djihadistes afghans réactionnaires qui s'opposaient à la révolution et aussi aux djihadistes étrangers.
          Voyez aujourd'hui le résultat en Afghanistan : un pays détruit, un peuple massacré. C'est à dire : le communisme construit, mais les régimes occidentaux détruisent ce qu'a construit le communisme, que ce soit en Hongrie ou en Afghanistan ou partout ailleurs.
          Le Peuple Palestinien est considéré comme "terroriste" parce qu'il refuse de se
          soumettre et lutte, il est soutenu par le monde progressiste et communiste mais il est combattu par les forces anticommunistes et à leur tête l'empire yankee en déclin et ses outils qui sont les régimes anticommunistes réactionnaires arabes, occidentaux, et, principalement "Israël".
          Le communisme fait peur à l'impérialisme et au sionisme parce qu'il est sans compromission, incorruptible et radical dans ses positions et ses luttes. Partout, le communisme influe sur les événements dans tous les continents et dans tous les fronts de luttes.
          Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

          Commentaire


          • #6
            @Chouan

            Hilel Grami est un objecteur de concience, en URSS il aurait été condamné à la peine de mort.
            Je pense Elghifari que tu devrais acheter un cerveau!!!
            Malgré tes dires et qui sont loin de la vérité, l'URSS avait fondé sur son territoire une communauté fraternelle et solidaire des peuples composant l'URSS sous des lois égalitaires et démocratiques contrairement à l'apartheid "israélien" sioniste qui est colonialiste,raciste et fasciste.
            Tous les jours, les Palestiniens sont condamnés à la peine de mort abattus sur le champ et sans procès, et, tu oses comparer "Israël" le terroriste à l'URSS. En un jour, (marche du Retour) ,plus de 155 civils Palestiniens sont massacrés. En plus, l'URSS que tu accuses, a fait une monstrueuse erreur de reconnaître en 1948 un "Etat" colonialiste, illégitime et illégal en Palestine, une faute historique que tous les communistes arabes et musulmans avaient dénoncée à l'époque et jusqu'à ce jour !
            Dernière modification par Elghifari, 07 août 2018, 16h22.
            Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

            Commentaire


            • #7
              En plus, l'URSS que tu accuses, a fait une monstrueuse erreur de reconnaître en 1948 un "Etat" colonialiste, illégitime et illégal en Palestine,
              En fait depuis la création de l'URSS les "monstrueuses erreurs" se sont accumulées.
              En ce qui concerne la création d'Israël et le vote à l'ONU, l'URSS ne s'est pas arrêtée en si bon chemin.
              Alors que le nouvel état était sous embargo des pays occidentaux concernant les armes et dans une situation militaire délicate, l'URSS a fait livrer des armes par ses pays satellites aux israéliens ce qui leur a permis de prendre le dessus sur les armées arabes et d'agrandir son territoire par rapport au partage initial décidé par l'ONU.
              Israël doit éprouver une reconnaissance éperdue et éternelle envers le "paradis des travailleurs".

              Commentaire


              • #8
                Le cas de cet objecteur de conscience israélien n'est pas isolé. Ils sont nombreux à opter à son choix quitte à immigrer en Europe ou principalement aux USA.

                Commentaire

                Chargement...
                X