Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L’Arabie Saoudite va relocaliser 7.000 étudiants hors du Canada

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L’Arabie Saoudite va relocaliser 7.000 étudiants hors du Canada

    Dans un contexte de vives tensions diplomatiques entre Ottawa et Riyad, l’Arabie Saoudite a suspendu toutes les bourses étudiantes vers le Canada. Des milliers d’étudiants saoudiens vont être transférés vers d’autres pays.

    L’Arabie Saoudite a décidé de suspendre son programme de bourses universitaires avec le Canada. Ils sont donc plus de 7.000 étudiants saoudiens, déjà installés au Canada pour préparer leur rentrée universitaire, à être sommés de quitter le territoire pour aller étudier ailleurs. C’est dans un contexte de forte tension entre les deux nations que cette décision unilatérale a été prise par Riyad. En effet, l’Arabie Saoudite avait déjà ordonné dimanche soir l’expulsion de l’ambassadeur canadien Dennis Horak et gelé «toutes les nouvelles transactions concernant le commerce et les investissements» avec le Canada. En cause: un appel à la libération de militantes saoudiennes des droits des femmes lancé par Ottawa.

    D’après un responsable du ministère de l’Éducation saoudien, Jassem al-Harbach, les autorités sont actuellement en train de plancher sur le transfert de ces milliers d’étudiants vers d’autres pays, et certaines destinations sont déjà connues. «Les États-Unis et le Royaume-Uni auront la part du lion, étant donné les opportunités d’éducation dans ces deux pays, et nous avons commencé à coordonner avec les missions là-bas», a précisé M. Harbach, directeur du département des bourses au sein du ministère à Riyad.

    400 millions de dollars par an

    D’autres pays d’accueil ont été sondés et devraient accueillir une partie de ce contingent d’étudiants. Il s’agit de l’Irlande, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Japon et de Singapour. En plus des 7.000 étudiants, ce sont aussi leurs proches (parents ou responsables légaux) qu’il va falloir faire évacuer. D’après un tweet du bureau culturel de l’Arabie Saoudite au Canada, ces familles sont priées de trouver un avion pour quitter le territoire canadien dans le mois. Chrystia Freeland, la ministre des Affaires étrangères canadienne, a déclaré lundi que ce serait une «honte» si les étudiants saoudiens étaient effectivement privés d’études dans son pays.

    D’après Josh Dehaas, journaliste pour CTVNews, cette décision de Riyad pourrait avoir de lourds impacts économiques au Canada. En effet, les Saoudiens étaient en 2015 le sixième plus gros contingent d’étudiants étrangers sur ce large territoire d’Amérique du Nord. Or, ceux-ci dépensaient environ 35.100 dollars par an. Le Canada va donc devoir faire sans une manne financière de 400 millions de dollars chaque année - sur un total de 15 milliards si l’on prend l’ensemble des étudiants internationaux.

    Les hôpitaux universitaires touchés

    A noter aussi que le départ des 800 étudiants en médecine saoudiens, pourrait aussi ébranler certains établissements de santé du pays. Selon le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, jusqu'à 25.000 patients pourraient pâtir du départ des internes. « Les Saoudiens représentent un tiers des équipes de soignants dans les hôpitaux universitaires », rappelle Pari Johnston.
    Figaro étudiant
    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

  • #2
    Les hôpitaux universitaires touchés

    A noter aussi que le départ des 800 étudiants en médecine saoudiens, pourrait aussi ébranler certains établissements de santé du pays. Selon le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, jusqu'à 25.000 patients pourraient pâtir du départ des internes. « Les Saoudiens représentent un tiers des équipes de soignants dans les hôpitaux universitaires », rappelle Pari Johnston.
    le figaro qui fait les yeux doux..
    faut bien transformer une nekba en fictoire..
    sachant qu'une partie de c gens suivaient des études en français, il est clair qu'on va les relocaliser en france.


    quel est le montant du chèque ?

    Commentaire


    • #3
      du grand n'importe quoi de la part des beni kalbounes...

      ca aurait été les states ils l'auraient bien fermé, mais là...
      "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

      Johann Wolfgang von Goethe.

      Commentaire


      • #4
        du grand n'importe quoi des bani kelboun, mais du grand n'importe quoi du Canada aussi,

        ca aurait été la Chine ou Israel, les Canadiens l'auraient bien fermé, mais là...

        Commentaire

        Chargement...
        X