Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le communisme et le tiers monde

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le communisme et le tiers monde

    Nous remarquons que depuis que le bloc de l'Est a basculé dans l'économie de marché les pays pauvres, s'appauvrissent et sont soumis à l'arbitraire des USA, ou s'enfoncent dans des guerres civiles, et que l'ONU s'est grandement affaiblie.
    Rappelons que c'est au sein du PCF que l'Etoile Nord Africaine (matrice du FLN) est née et c'est grâce aux armes et au soutien de la gauche européenne (communiste)que de nombreux mouvements d'indépendance ont pu réussir.
    Les pays dits "arabes" qui subissent aujourd'hui les pires des humiliations se permettaient dans les années soixante dix d'asphyxier l'occident, en organisant le blocus pétrolier.
    A vos clavier!
    On peut être libre sans être grand mais on ne peut pas être grand sans être libre

  • #2
    Tu as raison Moreno,

    Il n`est pas juste de ne voir que l`aspect negatif du communisme.

    Une analyse objective et globale revelerait l`apport des idees communistes a beaucoup de pays. Les ristants et les defenseurs des droits de l`homme avaient souvent epouse les idees communistes.
    NOUS SOMMES TOUS DES PALESTINIENS

    Commentaire


    • #3
      Le mouvement communiste est né dans les milieux ouvriers, pour se défendre contre les patrons capitalistes, vers le milieu du 19ème siècle. Des intellectuels ont donné à ce mouvement une théorie explicative des rapports sociaux et une culture alternative aux cultures dominantes. C'est à partir de là que le soutien aux peuples colonisés s'est immédiatement manifesté.
      Au cours de la 2ème guerre mondiale, la majorité des résistants français se réclamaient du communisme, alors que les industriels collaboraient. Le stalinisme, une vision exacerbé du collectivisme, a transformé l'URSS en un empire bureaucratique où l'idée "paranoïaque" d'encerclement par le capitalisme a conduit à une dictature sans nom, qui a profondément entâché la noblesse des idées elles mêmes. La propagande occidentale et Etats Unienne en particulier a mobilisé les croyants contre le communisme "athée" et continue de le faire. La manipulation des juifs (sionisme), des chrétiens (évangélisme) et des musulmans (afghanistan) pousse aux communautarismes et à la confrontation entre religions pour voiler les menées expansionnistes des partisans du profit au détriment de l'Humanité.
      Le refus des "génériques", du protocole de Kyoto en sont l'amère illustration.
      On peut être libre sans être grand mais on ne peut pas être grand sans être libre

      Commentaire


      • #4
        Meme si a l'origine il etait empreint d'humanite il est claire que dans la pratique le communisme a contribuer a l'emergence de dictatures a la stalinienne. Je n'ai jusqu'a present pas eu a observer le contaire. Le comunisme a fait son temps les chinois l'on compris et ils sont entrain de faire une lente mutation. Le capitalisme qui a conduit a des multi nationales avec des pouvoirs supra nationnaux et proche de sa fin lui aussi. Y'a qu'a voir les scandales recursifs et les guerres (ou menaces de guerres).

        Alors attendons de voir l'alternative.
        Dernière modification par sindbad, 17 avril 2005, 02h56.

        Commentaire


        • #5
          Quelle alternative?

          Le capitalisme a fait pire aux deux siècles passés et il a connu des crises horribles pour l'Humanité, mais il n'en est pas mort. Il change la forme de son expression politique. Quand il peut faire des profits en redistribuant une part des richesses il respecte les droits de l'homme; quand il ne peut faire de profits sans réprimer, les magnats de la finance font émerger des régimes autoritaires et fascisants. L'Allemagne en crise en 1929 a poussé Krupp par exemple à soutenir Hitler. Renault a travaillé pour l'armée nazi. Les Etats Unis ont fait installer Pinochet au Chili pour protéger les intérêts d'ITT et de ATT dans le cuivre, menacées qu'elles étaient par l'Unité Populaire de Allende.
          Le Capitalisme n'est pas un système politique, c'est un système économique basé sur l'accumulation privée des richesses et peu lui importe de réprimer, de tuer quand il s'agit de fructifier son compte en banque. Il finance des intellectuels, à qui il donne le monopole de la parole (dans toutes les langues et dans tous les pays) à travers les chaînes de télé et des maisons d'édition. Il en change souvent dès que leur mission se termine (ce qu'il fait actuellement avec les leaders et prédicateurs musulmans après les avoir aidés, protégés et soutenus contre les régimes nationalistes ou socialisants dans les pays arabes et les pays musulmans).
          Aujourd'hui, le capitalisme est plus fort que jamais et les temps vont être durs pour les peuples des pays sous tutelle.
          On peut être libre sans être grand mais on ne peut pas être grand sans être libre

          Commentaire


          • #6
            Salut Moreno

            Personne ne te condrira concernant les mefaits qu'a eut le capitalisme sur les pays du tiers monde. Mais il serait aussi interressant (pour completer le tableau) de comparer le standard de vie des citoyens des pays dits capitalistes avec ceux des pays dits communistes. Par standard de vie j'entends liberte d'entreprise, libertes intellectuelles, liberte d'association et d'organistion, liberte de circulation de personnes et des biens enfin pouvoir d'achat.

            Le capitalisme peut n'etre qu'un systeme economique mais il est certain qu'il n'evolue pas dans le vide. Au depart il ya un choix politique voir ideologique. L'exemple le plus frappant que j'ai toujours utilise c'est le cas de la RFA-RDA ainsi que celui de la Coree du Sud et Celle du nord. Dans les deux cas de figures il s'agit on affaire a un meme peuple, meme histoire, meme langue etc... La seule difference etant le systeme politique adopte avec son corrollaire economique.

            On a jamais vu des gens fuire la RFA vers la RDA ou la Coree du Sud vers la Coree du Nord, ce fut toujours l'inverse ! On a pu observer le genie humain s'epanouir en RFA et en Coree du Sud (automobiles, electroniques) et la betise humaine s'eriger en systeme dans les autres cas. En Coree du Nord on est alle jusqu'a dire que la pomme de terre (ou je ne sais pas ) poussait grace aux rayons chaleureux du livre rouge de Kim Il Sung !

            Personne de sense ne niera que le Capitalisme a eut des effets ravageurs sur le reste du monde de la a dire qu'il a ete pire que le communisme c'est un pas que je ne franchira allegrement. Mais je suis d'accord avec toi pour dire que le capitalisme ne devrait pas etre le mot de la fin. Je crois (je l'espere du moins) que l'humanite s'achemine vers une prise de conscience globale et c'est d'apres moi ce qui va sonne le glas du capitalisme version pit bull.

            Ineternet aurait ete inamaginable si le Communisme avait pris le pas dans le monde.
            Dernière modification par sindbad, 18 avril 2005, 02h26.

            Commentaire


            • #7
              bien sûr l'idéologie est belle...

              mais dans la pratique, un régime communiste est dans le meilleur des cas une dictature et dans le pire une sanglante dictature.
              Dans le passé, on reparle du trentième anniversaire du massacre cambodgien (2 millions de morts je crois).
              Aujourd'hui, regardez Cuba, le peuple est affamé et privé de liberté depuis trente ans. Pire, regardez la Corée du nord avec ses camps de concentration.

              Commentaire


              • #8
                Le communisme... je n'y connais pas grand chose mais d'après le principe c missions impossible car les couches sociales c inivitable !
                En plus le communisme et la religion ne semble pas faire bon ménage alors l'appliquer en Algérie relève encore une fois de l'impossible !

                Commentaire


                • #9
                  Pour CUBA c'est les USA qui affament l'île. Avec rien les cubains ont une des meilleures industries pharmaceutique du monde. Un petit peuple dans une petite île s'impose sur la scène culturelle mondiale...
                  Le problème est qu'il faut trouver une issue à la barbarie qui s'installe. Aux Etats Unis même 30% de "citoyens" vivent avec moins de 1$ par jour. C'est parmi ceux là que l'usarmy a recruté les GI'S pour l'Irak.
                  Je pense que le mvt altermondialiste peut être une alternative.
                  On peut être libre sans être grand mais on ne peut pas être grand sans être libre

                  Commentaire


                  • #10
                    @moreno
                    demande un peu aux cubains ce qu'ils en pensent si c'est Fidel ou les ricains qui les affament. loooooool

                    Fidel Castro continue à faire chaque semaine des discours fleuves de 4h00 que plus personne n'écoute, retransmis en direct à la TV. Le seul journal est le journal du parti et n'est lu par personne. Par contre, comme il est (presque) gratuit, il est très apprécié aux... toilettes.

                    Je suis très impatient de voir une délégation d'altermondialistes faire changer le régime cubain. On peut rêver...

                    Commentaire


                    • #11
                      Angelo,
                      Ne pas rire, ne pas pleurer mais comprendre. Bush que 99% des gens considèrent comme une bête sanguinaire et corrompu ne subit pas le même mépris. Sharon est ménagé par les journalistes des grands médias et ses représentants sont accueillis en grande pompe sur les plateaux de télé.
                      Cuba est soumise depuis plus de 60 ans à un embargo sans nom et d'après toi c'est la faute à Fidel Castro? C'est peut être un dictateur avec les moyens qu'il peut. Sais tu que la "démocratie" américaine, avec les moyens qu'elle peut, se partage entre un parti "deux en un" ?et que chiche pour un parti populaire de se faire une place. Sais tu que quand tu prends un bouquin dans une bibliothèque son titre et ton nom sont transmis aux services de sécurité(NSA, FBI)? Sais tu que des centaines de citoyens américains ont été assassinés pour délit d'opinion (la chasse aux sorcières)? Sais tu que les USA ont soutenu et financé les pires dictatures au monde: Argentine, Brésil, Guatémala, Nicaragua, Bolivie... En les arrosant de milliards de $?
                      Je ne suis pas d'accord avec le régime castriste, mais je partage les idéaux de Che Guevara.
                      Je sais aussi que les opposant de Fidel sont cette mafia californienne héritière de Batista (tu connais?) qui veut retransformer l'Île en immense Lupanar pour milliardaires en mal de plaisirs interdits.
                      Je te renvoie à la fable de La Fontaine: "...Selon que vous soyez riche ou pauvre..." te préviens de faire attention aux vérités toutes faîtes et te souhaites e ne jamais être léger en connaissance du monde. Mc Donald cest bon et facile à trouver et à manger-la culture fast food aussi.
                      On peut être libre sans être grand mais on ne peut pas être grand sans être libre

                      Commentaire


                      • #12
                        Sur le communisme :

                        Certains disent que les pays capitalistes ont toujours été plus riches que les pays communistes. Normal car :

                        1) Les pays capitalistes se sont construits en pillant, en exploitant et en massacrant les peuples du monde entier. L'industrialisation européenne s'est ainsi faite grace à la traite des noirs (210 millions de morts), l'extermination des indiens (100 millions de morts),.......En comparaison, l'URSS s'est industrialisée seuledans les années 30 en un temps record de 10 ans et cette industrialisation a permis de sauver l'espèce humaine de l'extermination avec l'écrasement du nazisme. L'objectif d'un pays communiste n'est pas de s'enrichir sur le dos des autres mais d'aider à la libération des peuples opprimés par les puissances impérialistes fascistes capitalistes.

                        2) Les communistes ont toujours pris le pouvoir dans des pays arriérés et leur ont permis de faire des progrés spectaculaires. Par exemple pour la Russie, voici quelques chiffres coincidant avec l'entrée en fonction de Staline (1924), la mort de Staline (1953) et la période récente (1999) qui sont clairement irréfutables :

                        -Territoire :

                        -1924 : 21.7million de Km²,
                        -1953 : 22.4 millions de Km²
                        -1999 : 17 millions de Km²

                        -Population :

                        -1924 : 142 millions d'habitants
                        -1953 : 188millions d'habitants
                        -1999 : 145millions d'habitants, ce qui est expliquable par la perte de territoire lors de l´eclatement.

                        -Espérance de vie :

                        -1924 : 33 ans
                        -1953 : 63 ans
                        -1999 : 61 ans ! Oui, vous ne rêvez pas ! Alors que l'espérance de vie a largement augmenté partout dans le monde durant cette période, elle a baissé en Russie entre 1953 et 1999 !

                        -Alphabetisation:

                        -1924 : 44%, grace aux professeurs volontaires de Lénine, sinon sous le tsar c'était du 5 à 10 %
                        -1953 : 98%
                        -1999 : pas de chiffres précis mais 4 millions d´enfants ne vont pas à l´école ce qui laisse à penser que le chiffre d'alphabétisation est inférieure à celui qu'il était en 1953

                        -Réserves d'or :

                        -1924: 40 tonnes
                        -1953 : 2554 tonnes
                        -1999 : 300 tonnes

                        -Dette publique :

                        -1924 : 5 milliards de dollars
                        -1953 : plus de dette, l´URSS est totalement independante
                        -1999 : 300 milliard de dollars

                        -Chomage:

                        -1924: 2 millions
                        -1953: 240 000
                        -1999: 10.6 millions

                        -Alcolisme:

                        -1924: 3,5 litres par personne
                        -1953: 1,7 litres par personne
                        -1999: 20 litres par personne


                        Ceci confirme qu'il y a eu deux URSS : l'URSS de Lénine-Staline (1917-1953) qui fut une grande réussite, on avait jamais vu des progrés aussi rapide dans l'histoire de l'humanité et l'URSS des révisionnistes anticommunistes (1953-1991) qui fut un grand échec avec un bilan globalement largement négatif.

                        Sur Cuba :

                        Voici quelques informations qu'il est important de connaitre concernant Cuba :

                        -En arrachant les armes à l'ennemi, le peuple cubain a renversé une tyrannie cruelle imposée par le gouvernement nord-américain et dotée d'une armée de 80 000 hommes.

                        -Cuba a été le premier territoire à se libérer de la domination impérialiste en Amérique latine.

                        -Cuba a fait face au péril de se voir attaquée par des dizaines de missiles nucléaires en 1962, a supporté sans broncher des milliers de sabotages et d'actes terroristes organisés par les USA et fait échouer des centaines de plans d'assassinat visant des dirigeants de la Révolution.

                        -Cuba a été capable d'éliminer en un an l'analphabétisme que les autres pays latinos-américains et les USA eux-mê^mes ne sont pas parvenus à supprimer en plus de 40 ans.

                        -Cuba accorde une éducation gratuite à la totalité des petits cubains. Elle possède le taux de scolarisation le plus élevé de toutes les nations du continent. Cuba est aussi le pays où il y a le plus d'instituteurs par habitant.

                        -Pour la première fois au monde, tous les jeunes de 17 à 30 ans qui n'étudiaient ni ne travaillaient peuvent faire des études et toucher une rémunération de l'Etat à ce titre.

                        -Cuba a réduit la mortalité infantile à 6 ou 6.5 pour 1000 naissances vivantes, la plus faible du continent, des USA à la Patagonie. Elle a élevé l'espérance de vie de 15 ans. Elle a éradiquée les maladies infectieuses et contagieuses. Cuba est aujourd'hui le pays qui compte le plus de médecins par habitants. Les cubains disposent du meilleur système médical au monde, absolument gratuit.

                        -85 % de la population est propriétaire de son logement, sans avoir à verser le moindre impot. Le restant de la population paye un loyer symbolique, de l'ordre de 10 % du salaire.

                        -La toxicomanie ne touche qu'un nombre infime de personnes.

                        -La société cubaine éduque les nouvelles générations et la population toute entière dans la protection de l'environnement. Les médias servent à la formation d'une conscience écologique(les notres devraient s'en inspirer)

                        -Les recherches scientifiques se sont multipliées si bien que d'importants médicaments sauvent aujourd'hui des vies à Cuba et dans d'autres pays. Les laboratoires cubains n'ont jamais fait la moindre recherche sur une arme bactériologique ni n'en ont mis au point.

                        -Cuba a été réélue par acclamation à la Commission des droits de l'homme de l'ONU.



                        En tant que communiste, il est un devoir de soutenir Cuba. Cuba a obtenu des résultats impressionnant dans la construction du socialisme. Malgré l'embargo criminel des américains, le peuple bénéficie d'un système de santé gratuit, est alphabétisé et le rascisme entre les diverses communautés est inexistant car les enfants sont éduqués dans la tolérance et dans l'amour de l'autre. On ne peut pas en dire autant dans nos pays capitalistes.

                        Certes, Cuba est plus pauvre que nos pays paradis de la bourgeoisie qui construisent leur bonheur sur le malheur des autres mais il convient de comparer ce qui est comparable. Cuba est un pays du tier-monde qui s'en sort bien par rapport aux autres : en effet, si on compare le niveau de vie de Cuba avec celui des pays des Antilles voisins tels que Haiti ou la République Dominicaine soumis pendant des centaines d'années à la barbarie impérialiste, on ne peut que conclure si on est un minimum objectif que Cuba est un paradis(par comparaison avec ces pays comme je viens de le dire).

                        Viva Cuba !
                        Viva el Che !
                        Viva el "leader maximo" Fidel !
                        A bas l'impérialisme !

                        Commentaire


                        • #13
                          Concernant Staline, tu oublies l'essentiel: les carnages et les goulags. Je crois que le Stalinisme a tué davantage encore que le nazisme, la différence n'était que dans la méthode.
                          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                          Commentaire


                          • #14
                            Non, vous vous trompez.

                            - Nombre de morts d'Adolf Hitler : Adolf Hitler est le responsable du déclenchement de la WWII, de l’agression de l’URSS ; l’idéologie nazie prévoit non seulement l’extermination des juifs, mais aussi l’asservissement des slaves et un « Generalplan Ost » (Plan Général Est) établi en 1941 prévoit la mort par famine organisée de 30 millions de russes APRES la victoire supposée du Reich contre l’Armée Rouge. Mais la guerre elle-même fait 27 millions de morts soviétiques, en plus de 5 millions d’allemands, 6 millions de polonais (dont plusieurs centaines de milliers du fait des soviétiques, mais au moins quatre à cinq millions du fait de la guerre et de l’extermination nazie), plus d’un million de yougoslaves, et des centaines de milliers de morts dans la plupart des pays d’Europe, en comptant aussi les morts britanniques et américains. Le bilan du nazisme avoisine les 40 millions de morts, qui sont tous voulus, que ce soit l’holocauste, la guerre d’agression et de domination raciale antislave.
                            Dons 40 millions de morts en 4 ans.

                            -Nombre de morts de Winston Churchill : au moins 5 millions de morts de famine en URSS suite à l'agression des 14 puissances impérialistes qu'il dirigeait en 1921-1922 + famines organisées en Indes pour empêcher tout soulèvement de la population qui ont fait environ 20 millions de morts + autres broutilles (gazage en Irak, extermination des communistes grecs,.........) que l'on peut chiffrer (estimation basse) à 3 millions.
                            Donc 28 millions de morts en une trentaine d'années.

                            -Nombre de morts de Staline d'aprés le livre noir du communisme : 6 millions de la famine en Ukraine (que Tauger ou Weathcroft ainsi que bien d'autres historiens n'attribuent pas à Staline à juste titre et je pourrai vous le démontrer si vous voulez mais admettons) + déportations, purges, goulag qui ont fait dans leur ensemble environ 4 millions de morts.
                            Donc environ 10 millions de morts en 30 ans.

                            Pour faire simple, Staline est à mes yeux :

                            -l'homme de la victoire sur le nazisme
                            -l'architecte du communisme tant en URSS qu'à travers le monde (avec la formation de grands révolutionnaires en URSS dans les années 30 tels que Ho Chi Minh)
                            -l'homme qui a transformé un pays arriéré féodal en superpuissance trés avancée technologiquement.
                            -l'homme qui a permis la destruction des horribles empires coloniaux français et anglais, véritables prisons des peuples qui au cours des années 30 fesaient au moins 3 fois plus de morts que le stalinisme.

                            L’image extrêmement négative donnée par la bourgeoisie qui accompagne souvent Staline n’est donc pas justifiée à mon sens.
                            En 1994, j'ai assisté à une conférence sur Staline à Paris. Un communiste algérien est intervenu pour évoquer le jour du 5 mars 1953 (mort de Staline). Il dit: "Le matin, je sortais à la main de mon père. Je voyais tous les Algériens abattus et les Français jubilaient. Je demandais à mon père ce qui se passait. Il me dit d'un ton grave : "Staline est mort..." Je demandais qui était Staline. Mon père me dit: "C'était le plus grand homme de notre temps. Il dirigeait l'Union soviétique, le plus grand pays révolutionnaire. Staline était le fils d'un cordonnier". Et moi je pensais: fils de cordonnier, quelqu'un comme moi... Pour les patriotes algériens, à qui le colonialisme français infligera un million de morts lors de la guerre de libération, Staline représentait le combat contre le colonialisme et l'impérialisme.

                            Commentaire


                            • #15
                              Si j'ai bien compris, il existe un parallèle entre le Communisme et le Capitalisme : aucun autre choix est possible, pourquoi ?

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X