Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Maghreb, le jeu des grandes puissances et la guerre de leadership

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Maghreb, le jeu des grandes puissances et la guerre de leadership



    On constate que le maroc est en tete en matière de dépenses.
    __________________________________________________ __

    Le Maghreb, le jeu des grandes puissances et la guerre de leadership

    Les raisons d’un surarmement

    La question de la course aux armements au Maghreb revient systématiquement sur le devant de la scène à chaque déplacement d’un responsable de l’un de ses pays à l’étranger, notamment en Europe et aux Etats-Unis.


    La visite effectuée, lundi, par le président Abdelaziz Bouteflika en Russie risque encore une nouvelle fois de faire jaser. Généralement, les négociations des contrats ou des partenariats militaires évacuent tous les autres dossiers susceptibles de renforcer les relations des pays maghrébins avec leurs partenaires respectifs. Et la suspicion renaît de plus belle pour envenimer davantage les relations toujours tendues entre les Maghrébins qui peinent à concrétiser leur union. C’est en particulier l’Algérie et le Maroc qui se lancent, depuis une dizaine d’années, dans une longue et coûteuse opération de modernisation de leurs armées. L’enjeu, affirment de nombreux observateurs, est de se positionner comme leaders incontournables dans la région. Des budgets faramineux sont, en effet, consacrés annuellement par ces deux pays à l’achat d’armes. Une comparaison des dépenses consacrées par les pays de la région au renforcement et à la modernisation de leurs arsenaux militaires confirme cette course effrénée à l’armement au Maghreb. Selon des estimations publiées par la CIA, sur son site internet, c’est le Maroc qui consacre le plus d’argent à l’armement (5% de son PIB en 2003). Il est suivi par la Libye (3,9% du PIB en 2005 ), l’Algérie (3,3% du PIB en 2006) et la Tunisie (1,4% du PIB en 2006). D’autres statistiques montrent aussi la bipolarité dans cette course entre l’Algérie et le Maroc. La société Forecast International, institution américaine spécialisée en prospection militaire et de défense, affirme que, depuis 1999, l’Algérie débourse annuellement 2,3 milliards de dollars dans des opérations d’armement. La loi de finances 2008 consacre un budget de plus de 295 milliards de dinars (4,4 milliards de dollars) au ministère de la Défense nationale. Le voisin marocain a dépensé pour sa part des sommes importantes (1,3 milliard de dollars en 2003 et 1,4 milliard de dollars en 2004). L’aspect sécuritaire prend également une importance capitale dans la loi de finances (2008) de ce pays. Près de 30 milliards de dirhams (3,9 milliards de dollars) sont consacrés au ministère de l’Intérieur et l’Administration de la défense marocains, soit 2 milliards de plus par rapport à l’exercice précédent. Le fonds pour l’acquisition et la réparation du matériel des Forces armées royales a presque triplé, passant de 4,5 milliards de dirhams à 10,2 milliards de dirhams (1,3 milliard de dollars). Ce fonds est même autorisé à engager des crédits à hauteur de 72 milliards de dirhams (9,3 milliards de dollars) par anticipation sur son budget 2009. Mais pourquoi cette frénésie guerrière ? Selon certains spécialistes, le conflit sahraoui est à l’origine de cette rivalité. Le Maroc, qui considère à tort l’Algérie comme partie prenante de ce contentieux, multiplie les contrats d’achat d’avions et de chars et voit d’un mauvais œil toute opération similaire du voisin algérien. L’Algérie fait de même. Cela même si du côté algérien, il est précisé, à maintes reprises, que ces opérations s’inscrivent dans une démarche ordinaire de moderniser et d’adapter son matériel vétuste. La crise économique et l’embargo international sur les armes, subis par le pays durant les années 1990, n’ont pas permis à l’Algérie de suivre l’évolution mondiale dans le domaine militaire. Contrat contre contrat ! La conclusion par l’Algérie d’un contrat d’acquisition d’une soixantaine d’avions de combat avec la Russie (en 2006) a vite suscité une réaction de Rabat. Ce dernier n’a pas attendu longtemps pour annoncer son intention d’acquérir 18 avions de type Rafale, dernière génération, auprès du constructeur français Dassault avant de jeter son dévolu sur des F16 américains. La rivalité militaire entre les deux voisins est loin de s’essouffler. En sus de ces deux pays, la Libye ne veut pas, elle aussi, rester à la traîne dans cette course régionale. A peine sortie de l’embargo sur les armes (de 1986 à 2004), la Libye compte rétablir aussi rapidement son arsenal militaire en acquérant des avions Rafale et des hélicoptères Tigre. Les constructeurs internationaux d’armement se frottent les mains.
    Madjid Makedhi

    el watan 20/02/2008
    « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

  • #2
    algerie

    slt merci pour l info quel silence sur ce post

    Commentaire


    • #3
      Le Maroc, qui considère à tort l’Algérie comme partie prenante de ce contentieux,
      Pourquoi à tord ?
      Remarque il est normale que l'Algerie s'arme, elle de quoi etre inquiète, puisqu'elle est la plus fragile du maghrèbe due essenciellement à sa taille et à son entetement à vouloir s'eriger en leadership cela se traduit par une coallition tacite de ses voisins immediat.
      Ce n'est pas aussi simple que cela d'etre grand et riche, c'est meme un inconveniant !
      .

      Commentaire


      • #4
        en fait le maroc dépense 2.5 les dépenses d'algerie en armement













        , je le dis pour vous faire plaisir,
        parce qu'on mode :réel

        l'algerie et l'un des plus grands acheteurs d'armes du monde, et ce depuis l'époque soviétiques
        mais si vous voulez toujours rester dans le mode: faire plaisir
        regardez en haut!!!!
        et puis je vous conseil de vous éloignez de vous journaux qui présentent la propagande, car dans cette article c'est plus que ridicule, tout le monde vous le direz (en mode: réel)
        Dernière modification par SpArOwMe, 20 février 2008, 16h37.

        Commentaire


        • #5
          On constate que le maroc est en tete en matière de dépenses.

          ----------------------------------------------------


          Le seul problème, c'est qu'il n'a pas les moyens de payer...
          Il s'endette donc et s'étrangle...
          et délaisse ses autres missions: santé, éducation, etc...

          Quand on cherche à imiter à tout prix le voisin plus riche, on finit par perdre sa maison.
          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

          Commentaire


          • #6
            Pourquoi à tord ?

            ...

            J'ai fait la même réflexion .. c'est une sorte d'amateurisme journalistique

            Commentaire


            • #7
              J'ai fait la même réflexion .. c'est une sorte d'amateurisme journalistique
              Alors donnez nous pourquoi ces acusations?

              Commentaire


              • #8
                Le seul problème, c'est qu'il n'a pas les moyens de payer...
                Il s'endette donc et s'étrangle...
                et délaisse ses autres missions: santé, éducation, etc...

                Quand on cherche à imiter à tout prix le voisin plus riche, on finit par perdre sa maison.
                Il n'a pas les moyens certes, mais il n'a pas le choix au même temps.

                Sinon rassures toi .. on finira pas par perdre la maison .. on a pas de politiques qui gérent .. c'est des vrai manager politisé.
                Ce n'est pas très démocratique .. mais c'est sécurisé.

                Je te dis cela .. parce que j'ai eu pitié pour le peuple Algérien en regardant un émission sur la chaîne Algérienne public ou le ministre de l'équipement parle comme un Epicier.
                C'est plutot à l'Algérie qu'il faut eparnier la perdition car elle n'est pas sous controle de mains competentes.


                Dommage & dommage pour un pays dont la diaspora sert magnifiquement d'autres interets (pas le choix non plus)

                Commentaire


                • #9
                  Alors donnez nous pourquoi ces acusations?
                  L'assertion suivante:

                  "Le Maroc, a tort de considèrer l’Algérie comme partie prenante de ce contentieux"

                  N'est pas forcement vrai!

                  Je ne dis pas qu'elle est fausse à coup sur.

                  Un vrai journaliste aurai dit tout simplement :"Le Maroc, considère l’Algérie comme partie prenante de ce contentieux" <= 100% vrai.


                  Voilà,

                  Commentaire


                  • #10
                    Entre le pouvoir et le vouloir y a toute une plage, mais les gens aiment tellement copier les autres qu'ils arrivent en un temps records de perdre leurs propre démarche.
                    Quand j'écoute Al-Fachi , t'as l'impression que c'est un champêtre jevous laisse imaginer le niveau de bassesse de l'équipe ministrielle!.
                    Quant à la maison, il faut en avoir une avant de la perdre.....chercher, chercher qui sait peut être que vous allez vous offrire une hut

                    Commentaire


                    • #11
                      L'assertion suivante:

                      "Le Maroc, a tort de considèrer l’Algérie comme partie prenante de ce contentieux"

                      N'est pas forcement vrai!

                      Je ne dis pas qu'elle est fausse à coup sur.

                      Un vrai journaliste aurai dit tout simplement :"Le Maroc, considère l’Algérie comme partie prenante de ce contentieux" <= 100% vrai.


                      Voilà,
                      Bientôt on introduira la logique bolienne dans le journalisme.
                      le '' garbage sémantique'' est une monnaie courrante chez les fumeurs.
                      Peine perdue, monsieur....peine perdue!

                      Commentaire


                      • #12
                        @Annabi

                        Tu me fais rire,

                        C'est vrai que je suis un toxico (mais uniquement la ketamia) .. mais là je suis pas sous emprise (je travaille là ).

                        Sinon, la logique fait déjà partie du journalisme .. les journaliste préfèrent parler de scalarité.

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par riati
                          .....mais c'est sécurisé.
                          Si on compte pas,la generation spontanee qui se fait exploiser les visceres dans tout les coins de rue,pour pas grand chose et les "fous furieux" qui poignardent a tout va,toutes les tetes blondes qui croisent leurs chemins.

                          Je te dis cela .. parce que j'ai eu pitié pour le peuple Algérien en regardant un émission sur la chaîne Algérienne public ou le ministre de l'équipement parle comme un Epicier.
                          L'epicier en question est titulaire d'un doctorat 3eme cycle en energie nucleaire,d'une prestigieuse universite francaise et laureat(il y a,a peine 2 semaines) du titre tres convoite,du ministre le plus dynamique de la region de la MENA(moyen orient et Afrique du nord).
                          On pourrait surement pas dire autant,au sujet de vos dealers de drogues de ministres.

                          Commentaire


                          • #14
                            @Futura .. tu te mélange les pinceaux:

                            pour sécurisé, je ne parlais pas de la sécurité au sens sarkozy ... je parlais de la sécurité de gestion. On sait très bien que les bijoux étatique sont entre les main de manager de renom



                            Pour revenir au ministre, tu viens de prouver qu'il n'a pas le profil de ministre .. mais plus celui d'un académique. C'est avec des hommes comme ce ministre que Air Algérie, la banque populaire et les autres institutions etatiques sont les plus performantes sur le continent ... hein?


                            je ferai comme si je n'ai pas vu le reste de ton intervention

                            Commentaire


                            • #15
                              Pour revenir au ministre, tu viens de prouver qu'il n'a pas le profil de ministre .. mais plus celui d'un académique. C'est avec des hommes comme ce ministre que Air Algérie, la banque populaire et les autres institutions etatiques sont les plus performantes sur le continent ... hein?


                              je ferai comme si je n'ai pas vu le reste de ton intervention
                              de quoi parle tu yerham babek futura a bien expliqué sui etait monsieur amar ghoul et la destinction qu'il a eu ya pas plus de trois jours .
                              maintenant revenons au sujets au lieu de tourné dans le HS sans fin.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X