Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le successeur de Fidel Castro ??

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le successeur de Fidel Castro ??

    La nouvelle Assemblée élue le mois dernier doit tenir sa première séance pour entériner la décision du "lider maximo" qui a annoncé qu'il renonçait à briguer un nouveau mandat après un demi-siècle passé à la tête du pouvoir.

    Cuba va connaître, dimanche 24 février, le nom du successeur de Fidel Castro, l'homme qui a dirigé pendant près d'un demi-siècle l'île communiste, un lourd héritage que devrait assumer son frère Raul, grand favori de la succession.
    La nouvelle Assemblée élue le mois dernier doit tenir sa première séance, historique, pour entériner la décision du "lider maximo", qui, à 81 ans, a annoncé mardi qu'il renonçait à briguer un nouveau mandat en raison de sa santé défaillante.
    Le vieux chef révolutionnaire avait déjà dû céder les rênes du pouvoir à son frère Raul il y a 19 mois, après une violente hémorragie intestinale et plusieurs opérations qui l'ont fait passer entre la vie et la mort.

    Maintenir la continuité

    Ministre de la Défense depuis 1959, Raul Castro a promis des changements à Cuba -rien de "spectaculaire", a-t-il prévenu- pour relever son économie étouffée par la bureaucratie et un dur embargo américain.
    Mais en politique, il oeuvrera à maintenir la continuité du régime et l'héritage de son frère, malgré les appels à la démocratie et à la libération des prisonniers politique de la communauté internationale et de la dissidence.


    On ne lui connaît qu'un challenger possible, le vice-président Carlos Lage, un médecin de 56 ans qui fait office de "Premier ministre" de facto, le plus en vue de la génération montante.

    Mais la vieille garde révolutionnaire, les anciens compagnons de guérilla de Fidel Castro, reste puissante et le rajeunissement pourrait attendre: à 76 ans, Raul Castro, qui a toujours marché la main dans la main avec son frère, n'a sans doute pas dit son dernier mot.

    Il devra composer avec les anciens, mais aussi avec une jeunesse avide de tourner la page de 49 ans de personnalisation totale du pouvoir, sur une île transformée en "bunker" du marxisme-léninisme.

    - NVLOBS

    - Une biographie de Raul Castro (Wikipédia)

  • #2
    On parie ?

    C'est un non-événement.
    Ce sera El Raoul...
    Il terminera dans 40 ans, comme son frére dans un hopital en surve't adidas...

    Commentaire


    • #3
      Dans les contrées arabes, c'est de père en fils...
      A cuba, c'est de frère à frère...
      Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

      Commentaire


      • #4
        la vraie question, c'est qui est ce après RAOUL???

        ils ont un troisième frère peut être ?

        Commentaire


        • #5
          Le successeur de Fidel Castro ??
          Je hais les dictatures.
          Dans les contrées arabes, c'est de père en fils...
          A cuba, c'est de frère à frère...
          Salut Bachi,
          Il y a ça aussi : se succéder à soi même, comme l'Algérie par exemple dans un future proche.
          Ainsi va le monde

          Commentaire


          • #6
            Salut Bachi,
            Il y a ça aussi : se succéder à soi même, comme l'Algérie par exemple dans un future proche.
            non, en algerie, ca va se faire démocratiquement

            d'abord changer la constitution, et puis se faire succéder soi même

            Commentaire


            • #7
              Bonjour tout le monde.

              Il devra composer avec les anciens, mais aussi avec une jeunesse avide de tourner la page de 49 ans de personnalisation totale du pouvoir, sur une île transformée en "bunker" du marxisme-léninisme.

              Fidel Castro de son propre chef a sonné le glas au marxisme-léninisme.
              Les Cubains peuvent respirer enfin la liberté.
              Raoul le frère, portera "symboliquement" et de façade la "révoluçion" .
              La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
              De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
              .
              Merci.
              " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

              Commentaire


              • #8
                non, en algerie, ca va se faire démocratiquement
                Entièrement d'accord, notre démocratie est exemplaire, les occidentaux doivent s'en inspirer.
                Lors des dernière législatives (pas les municipales) le taux de participation fut très faible, alors les garants de notre démocratie ont convoqué certains des abstentionnistes, ma mère qui n'a pas voté et qui n'a pas été convoquée est allée les voir, eh ben on lui a dit "non Madame vous avez voté" eh oui ! on a voté pour elle.
                drôle de démocratie !
                d'abord changer la constitution, et puis se faire succéder soi même
                Qu'importe les méthodes lorsque le résultat est le même.
                Pour revenir au cubains, je leur présente encore une fois mes condoléances.
                Ainsi va le monde

                Commentaire


                • #9
                  ce qui s'est passé à cuba n'a rien à voir avec l'ère gorbatchev, le systeme en place est resté le même et l'embargo us est encore là. je ne vois aucune issue à la dictature cubaine. La seule chose positive pour les autres dictateurs est de setrouver des frères en cas d'absence de descendance.

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X