Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Represion Marocaine : Djimi ELGHALIA avec Osservatorio Internazionale (Video)

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Represion Marocaine : Djimi ELGHALIA avec Osservatorio Internazionale (Video)

    Temoignage poignant d'une militante sahraouis évoquant la barbarie marocaine


  • #2
    Combien veux tu de vidéos des sahraouis ayant fuit les camps de Tindouf et qui donnent des temoignages poignants sur la repression et la barbarie des polisariens ?

    Commentaire


    • #3
      T'as des commentaires sur ses propos ?? Tout ouïe.

      Non ? Silence. Pas de pollution.

      Commentaire


      • #4
        T'as des commentaires sur ses propos ?? Tout ouïe.
        Un commentaire interessant mais surtout troublant qui evoque la barbarie des algerisariens:


        http://www.dailymotion.com/relevance...lisario_events
        Dernière modification par absent, 06 mars 2008, 20h25.

        Commentaire


        • #5
          T'as des commentaires sur ses propos ?? Tout ouïe.

          Non ? Silence. Pas de pollution.


          ................................


          Faire des commentaires sur quoi ?

          Sur de la propagande usée jusqu'a la corde.

          Comme si tu cherchais derriere cette provocation un quelconque debat ?

          Si j'avais voulu faire de la pollution , j'aurais systematiquement mis des vidéos du meme calibre mais donnant un autre son de cloche.

          Commentaire


          • #6
            Sur de la propagande usée jusqu'a la corde.
            Tu as des doutes sur les exactions commises par la flicaille barbare de ton royaume ?

            Tu as des doutes sur les sahraouis disparus ?

            Tu veux une autre vidéo qui montre ceux qui l'ont vérifié dans leur chaire ?

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par chicha51
              Sur de la propagande usée jusqu'a la corde.
              Pour une fois laisse tomber le reflexe de mentir et ne te ridiculise pas en niant l'évidence voyons

              C'est bien connu le colonisateur a toujours usé de la brutalité et de la barbarie pour mater et réprimer le désir et la volonté des peuples pour recouvrir ces libertés.

              Et le makhzen en parfait colonisateur n'échappe pas à cette régle absolue.

              Commentaire


              • #8
                En gros voila ce que nos acolytes veulent nous demontrer puis apres nous expliquer : le Maroc torture les sahraouis, donc nous algeriens on va sequester ceux qui sont chez nous...

                Desole jawzia, ca tient pas la route

                Commentaire


                • #9
                  En gros voila ce que nos acolytes veulent nous demontrer puis apres nous expliquer : le Maroc torture les sahraouis, donc nous algeriens on va sequester ceux qui sont chez nous...
                  Mais pas seulement les Sahraouis :

                  http://www.youtube.com/watch?v=v-AIQbbzU1c

                  Commentaire


                  • #10
                    J'ai tendance à penser l'inverse...

                    Commentaire


                    • #11
                      Ayoub, Tu fais des progrès. Tu viens d'énoncer une demi verité.
                      le Maroc torture les sahraouis,
                      Et pas seulement. Tous les marocains (qui dérogent au dictat makhzenien) y ont droit.

                      algeriens on va sequester ceux qui sont chez nous...
                      Ce sont nos invités, des refugiés. Au vu de la barbarie royale, ne pas les aider serait 'non asistance à peuple en danger"

                      Regarde la barbarie pratiquée contre le sahraoui, contre le marocain .. pas de jaloux (et sur fond musical de circonstance).
                      Dernière modification par jawzia, 06 mars 2008, 21h00.

                      Commentaire


                      • #12
                        C'est bien connu le colonisateur a toujours usé de la brutalité et de la barbarie pour mater et réprimer le désir et la volonté des peuples pour recouvrir ces libertés.

                        Mendz


                        ...............................

                        J'ai aucune envie d'entamer un énième debat qui commence avec des termes du genre "colonisateur" uniquement usités par les médias algeriens et leur relais sur FA.

                        Ce que je sais c'est qu'au sahara les gens vaquent normalement à leurs occupations parmi des touristes étrangers qui ne voient rien de cette fameuse répression.

                        Les quelques excités qui se manifestent sporadiquement sur les ordres venant d'Alger ou de Tindouf pour créer le désordre , ils font, s'ils passent à l'acte, l'objet de jugement suivis par des ONG marocaines comme l'AMDH ( qui est loin d'etre tendre avec le regime) et la presse marocaine qui n'adopte pas l'unanimisme ambiant chez la presse en Algerie.

                        On peut pas en dire autant des camps de Tindouf ou c'est le black out total.

                        Commentaire


                        • #13
                          Ce sont nos invités, des refugiés. Au vu de la barbarie royale, ne pas les aider serait 'non asistance à peuple en danger"
                          Drole de facon d' "aider" ses hotes, les sequestrer et les laisser mourir de faim, faire des plus basanes des esclaves, emprisonner ceux qui ne sont pas d'accord avec celui qui "invite" et celui qui parle c'est le supplice.


                          Politique : La presse algérienne dénonce l'horreur des camps de Tindouf
                          Posté par infosdumaroc le 28/8/2006 10:08:56 (1011 lectures)
                          80.000 Marocains séquestrés souffrent le martyre depuis plus d'une trentaine d'années

                          Une situation catastrophique prévaut dans les camps de Tindouf où pâtissent les populations, suite aux gaves violations des droits de l'Homme. Dans son édition de dimanche, le quotidien algérien " Liberté " rapporte que la situation humanitaire dans les camps de la honte à Tindouf est extrêmement précaire et préoccupante. Environ 80.000 personnes, privées de liberté dans les camps du polisario, souffrent le martyre et supportent les affres d'une élite dirigeante qui n'a en tête que la torture des innocents.

                          Le journal cite une étude réalisée par une organisation italienne spécialisée, qui évoque la propagation inquiétante de l'anémie et de la malnutrition affectant les enfants et les femmes enceintes en particulier. La cause est connue. L'aide humanitaire, destinée en principe aux populations séquestrées dans les camps de Lahmada, est constamment confisquée et détournée au profit des chefs du polisario qui mènent un train de vie extravagant alors que les populations souffrent de famine, de manque d'eau potable et de moyens élémentaires d'une vie décente.

                          " Malgré l'importance de l'aide, il semble que les Sahraouis qui vivent dans les camps de Tindouf ne bénéficient pas du minimum. Cela pose un problème d'organisation dans le cadre de ce que doit être le contrôle de l'aide européenne ", a récemment déclaré le député Denis Ducarme, responsable politique d'une commission belge chargée d'élaborer un rapport sur la situation dans les camps de Tindouf, en Algérie.

                          A cette situation humanitaire préoccupante, s'ajoutent les enlèvements et les assassinats auxquels se livrent les milices du polisario. L'objectif est " d'anéantir les véritables habitants sahraouis et de les remplacer par des Sahraouis d'origine algérienne ", avait souligné l'Association des disparus chez le polisario. Plusieurs familles ont été séparées de leurs enfants en bas âge, envoyés dans des écoles d'endoctrinement à Cuba.

                          De telles pratiques " ne sont guère surprenantes, car elles ne font que rappeler à l'opinion publique les sévices et autres procédés immoraux et inhumains que le «polisario» ne cesse d'exercer à l'encontre des citoyens sahraouis depuis le milieu des années 70, telles la répression, les arrestations arbitraires et la torture ", avait déclaré la députée Gajmoula Bent Abbi.

                          Pour sa part, Salek Mahjoub, un des membres fondateurs de la "pseudo-rasd ", avait ouvertement accusé Mohamed Abdelaziz d'être " obsédé par la seule tâche de conserver éternellement les rênes du pouvoir et de condamner son peuple à l'exil permanent sur le territoire algérien, à l'ignorance, au tribalisme et à la corruption ".

                          Selon des témoins, la situation dans ces camps présage de davantage de tension et de pression, en particulier après le refus catégorique du polisario et à travers lui l'armée algérienne, véritable maître de la situation à Tindouf, de répondre favorablement aux revendications de la population de bénéficier de leur statut de réfugiés sur le territoire algérien afin de faciliter leur déplacement hors de la zone de Tindouf.

                          Victimes de la répression sauvage de juin dernier, plusieurs familles séquestrées observaient des sit-in devant le siège de la direction du polisario. De violentes manifestations avaient alors éclaté. Celles-ci intervenaient suite aux échos favorables qu'ont suscités les initiatives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de mettre en place un Conseil Royal consultatif pour les affaires sahariennes (Corcas) et aux espoirs nés de la proposition du Souverain d'accorder une large autonomie aux provinces marocaines du Sud pour le règlement définitif du dossier.
                          Dernière modification par ayoub7, 06 mars 2008, 21h09.

                          Commentaire


                          • #14
                            Ayoub, belle tentative de detournement de sujet. Mais Fakoullek.

                            Le sujet est la barbarie chez "le commandeur des Barbares". Donc retour au sujet

                            Commentaire


                            • #15
                              Oufff quelle barbarie !
                              J'ai honte de ce qui se pratique au Maghreb...
                              Et le Maroc voudrait que ces mêmes sahraouis acceptent d'être sujets marocains ?

                              Ils rêvent !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X