Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Wyoming.Victoire de Barack Obama.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Wyoming.Victoire de Barack Obama.

    Barack Obama remporte les caucus démocrates du Wyoming

    Barack Obama l'a emporté sur Hillary Rodham Clinton samedi dans les caucus démocrates du Wyoming, rebondissant après des défaites qui ont relancé cette semaine la campagne de Clinton.



    La victoire d'Obama dans ce petit Etat peu peuplé qui n'enverra que douze délégués à la convention démocrates ralentit la remontée de Clinton qui a remporté trois des quatre primaires de mardi, dont celles organisées dans les importants Etats du Texas et de l'Ohio.
    Alors que les résultats de 96% des caucus étaient connus, Obama devançait Clinton avec 59% contre 40%.
    "C'est une victoire très importante pour nous", a déclaré David Plouffe, directeur de campagne d'Obama. Il a noté que Clinton ainsi que son mari Bill et sa fille Chelsea avaient tous trois fait campagne dans le Wyoming.
    Selon des projections de CNN, Obama obtiendrait au moins sept des 12 délégués du Wyoming.
    Les prochaines primaires démocrates auront lieu mardi dans le Mississippi et le 22 avril en Pennsylvanie.
    Obama jouit maintenant d'une avance quasi insurmontable sur Clinton, mais il reste néanmoins encore loin de réunir le nombre de délégués requis pour obtenir l'investiture lors de la convention démocrate d'août prochain et affronter le républicain John McCain à l'élection présidentielle de novembre.

    LE POIDS DES "SUPERDELEGUES"
    Ni Obama ni Clinton n'atteindront probablement les 2.025 délégués nécessaires pour obtenir l'investiture sans l'aide des 796 "superdélégués" - des responsables du parti qui sont libres de soutenir le candidat de leur choix.
    Les Etats du Michigan et de Floride, dont les consultations n'ont pas été reconnues par la direction nationale du parti, pourraient aussi jouer un rôle pour départager les deux candidats à l'investiture.
    Les responsables des deux Etats ont envisagé d'organiser de nouvelles consultations afin de pouvoir envoyer des délégués à la convention, mais les candidats et les responsables locaux et nationaux du parti devront se mettre d'accord sur la date, le financement et le format de ces consultations.
    Au Wyoming, Etat majoritairement républicain, les démocrates étaient invités à se réunir en 23 endroits désignés pour la tenue des caucus.
    Obama a jusqu'ici particulièrement bien réussi dans les caucus où sa bonne organisation et l'enthousiasme des militants de base lui ont donné l'avantage.
    Clinton apprécie moins le système de caucus et elle se targue de mieux réussir aux primaires de grands Etats tels que l'Ohio, la Californie et le New Jersey que les démocrates devront remporter s'ils veulent envoyer l'un des leurs à la Maison blanche.
    Le Wyoming, dont est originaire le vice-président Dick Cheney, n'a pas voté pour un président démocrate depuis 1964. Néanmoins son gouverneur, Dave Freudenthal, est démocrate, mais il n'a apporté son soutien ni à Obama, ni à Clinton.


    Version française Nicole Dupont.
    Sources.lexpress.fr / Reuters.
    La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
    De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
    .
    Merci.
    " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

  • #2
    je pense que l'amerique va finir par devenir Musulmane car il va y avoir un tres grand desiquilibre entre les noirs et les blancs. ce desiquilibre va obliger les blancs de retourner vers l'europe comme cela été fait en afrique du sud. L'europe qui soutenait le blanc americains est en cours de declin car la seule chose qui la faisait vivre est entrain de se generaliser. la production mecanique et les belles femmes. prochainement ils vont transporter l'euro dans la brouette comme ce faisait avant 37 qui ramener les nazis sur le trone Romain

    Commentaire


    • #3
      je pense que l'amerique va finir par devenir Musulmane car il va y avoir un tres grand desiquilibre entre les noirs et les blancs. ce desiquilibre va obliger les blancs de retourner vers l'europe comme cela été fait en afrique du sud. L'europe qui soutenait le blanc americains est en cours de declin car la seule chose qui la faisait vivre est entrain de se generaliser. la production mecanique et les belles femmes. prochainement ils vont transporter l'euro dans la brouette comme ce faisait avant 37 qui ramener les nazis sur le trone Romain
      Quelle brillante analyse !
      Néanmoins, je suis très heureux pour la victoire d'Obama dans ce petit état, même si le jeux ne sont pas encore faits.
      Ainsi va le monde

      Commentaire


      • #4
        Bonjour tout le monde.


        Ce qu'a gagné Obama c'est une popularité que nul Américain-candidat, de couleur n'a jamais atteint.
        Lors de la dernière campagne éléctorale (il y'a 4 ans) Obama était à peine connu.
        Aujourd'hui c'est une star!

        Bravo et de tout coeur avec Barack Obama.
        La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
        De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
        .
        Merci.
        " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

        Commentaire


        • #5
          je pense que l'amerique va finir par devenir Musulmane car il va y avoir un tres grand desiquilibre entre les noirs et les blancs. ce desiquilibre va obliger les blancs de retourner vers l'europe comme cela été fait en afrique du sud. L'europe qui soutenait le blanc americains est en cours de declin car la seule chose qui la faisait vivre est entrain de se generaliser. la production mecanique et les belles femmes. prochainement ils vont transporter l'euro dans la brouette comme ce faisait avant 37 qui ramener les nazis sur le trone Romain

          J'espère que tu plaisantes

          La religion n'a rien avoir dans cette élection et tu alimentes le rumeurs mensongères qui se disent sur Obama

          Pour ce qui est du privé d'Obama, il est Chrétien

          Commentaire


          • #6
            @ Zaki:
            Tu te rends compte de l'énormité de ce que tu écris?
            Les noirs ne représentent qe 12% de la population américaine, et ce n'est que la deuxième minorité après les hispaniques. Aussi, les noirs musulmans sont extrêmement minoritaires.
            Concernant Obama, je ne suis pas américain, et si je l'étais, je ne serais pas forcément démocrate, mais je ne comprends pas pourquoi il est tant soutenu parce qu'il est noir, je trouve que c'est du racisme à l'envers.

            Commentaire


            • #7
              Ce qu'a gagné Obama c'est une popularité que nul Américain-candidat, de couleur n'a jamais atteint.
              Lors de la dernière campagne éléctorale (il y'a 4 ans) Obama était à peine connu.
              Aujourd'hui c'est une star!

              Bravo et de tout coeur avec Barack Obama.
              L'handicap pour le moment d'Obama (et c'est important pour les superdélégués) c'est qu'il n'a emporté qu'un seul Etat, l'état de l'Illinois

              Commentaire


              • #8
                Il ne faut pas crier victoir c'est trop top pour les noirs americain car ils sont encore mal former pour s'integrer inteligement dans le systeme nord americain. si l'Inde lachera la grande bretagne possible y aura un desiquilibre aux etats unis en faveur des noirs mais sans cette eventualité les noirs devraient patienter.

                Commentaire


                • #9
                  Tu te rends compte de l'énormité de ce que tu écris?
                  Les noirs ne représentent qe 12% de la population américaine, et ce n'est que la deuxième minorité après les hispaniques. Aussi, les noirs musulmans sont extrêmement minoritaires.
                  Concernant Obama, je ne suis pas américain, et si je l'étais, je ne serais pas forcément démocrate, mais je ne comprends pas pourquoi il est tant soutenu parce qu'il est noir, je trouve que c'est du racisme à l'envers.

                  Soyons précis Aanis, obama n'est pas noir il est métis. Sa mère
                  est descendante de Jefferson Davis, le président des États confédérés d'Amérique. Il a même un ancêtre commun avec Dick Cheney

                  Pourquoi les noirs le soutiennent ? C'est normale, une minorité soutient toujours celui qui est le plus proche d'elle. Il n y a rien de raciste là- dedans

                  J'avoue que ce n'est pas forcement une bonne chose, face a McCain, nous risquons de voir cette electition s'ethniciser et ce n'est pas en faveur d'Obama

                  Commentaire


                  • #10
                    Zaki,


                    Je ne comprends pas ce que vient faire la Grande Bretagne et l'Inde là-dedans !

                    Commentaire


                    • #11
                      En tout cas une chose est sure Obama ne sera jamais president et si par miracle il y arrive on l eliminera!!!! mais c est vrai qu il est devenu une super star

                      Commentaire


                      • #12
                        Concernant Obama, je ne suis pas américain, et si je l'étais, je ne serais pas forcément démocrate, mais je ne comprends pas pourquoi il est tant soutenu parce qu'il est noir, je trouve que c'est du racisme à l'envers.
                        Chose certaine, te connaissant, tu voterais pour le plus pro Israel de tous. Ce serait ton seul critère...
                        devrais je penser que tu es raciste?
                        Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                        Commentaire


                        • #13
                          Chose certaine, te connaissant, tu voterais pour le plus pro Israel de tous. Ce serait ton seul critère...
                          Dans ce cas je serais démocrate. Même si, pour des raisons personnelles, j'éprouve de la sympathie pour Israël, ça n'a jamais été un critère de vote. Je suis patriote dans l'âme, je vote en fonction des intérêts de mon pays, non en fonction des intérêts d'une communauté, et encore moins en fonction des intérêts d'un état étranger.

                          Commentaire


                          • #14
                            Tant mieux..tant mieux...

                            Obama est soutenu tres largement pas les blancs, par les hispaniques, par les noirs et surtout les plus jeunes parmi eux...
                            On ne vote pas pour un noir mais pour celui qui promet du changement. L'Amérique veut du changement...
                            Mais il manque d'expérience, et je crains fort que les superdélégués. plus aguéris, ne votent Hilary...
                            Dernière modification par Bachi, 09 mars 2008, 15h32.
                            Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                            Commentaire


                            • #15
                              D'après les articles US, le succès de ce jeune Obama reste un mystère. Il débarque, il est noir, de la génération post baby boom, il a refusé l'Irak. Il a parait-il un charisme important auprès des électeurs. Face à lui, H. Clinton fait office de professionnelle, c'est peut être l'explication : les électeurs démocrates voudraient un pur ... Si c'est ça la raison, ce serait une de ses alternances US, ange / démon dont ils nous ont habitués des derniers temps... Après un méchant on élit un gentil. (Kennedy, Carter, Clinton ...). Dans 4 ans, Obama sera essoré, on critiquera sa politique économique, le pays sera peut être "en danger", on élira un dépositaire des vraies valeurs américaines, deux mandats de suite (Nixon, Reagan, Bush fils). C'est le rythme on dirait : 1 mandat gentil, 2 méchants

                              Au moins ça alterne …

                              Il faudrait que ça alterne ici et sérieusement : la politique internationale US est 100% unilatéraliste. Ils décident seuls, instrumentalisant leurs alliés, se créant des ennemis la demande ...

                              (Joschka Fischer 10/1/2007)

                              L'époque de l'unilatéralisme américain est objectivement révolue. Seul l'avenir permettra de dire si la politique étrangère des États-Unis reflétera cette nouvelle donne.
                              Sans un revirement fondamental de la conscience politique des États-Unis, l'amnésie unilatéraliste de leur politique étrangère aura des répercussions importantes et laissera un vide immense dans le *système politique mondial. Aucune autre nation - que ce soit la Chine, l'Europe, l'Inde ou la Russie - n'a la puissance ou le sens d'une mission pour remplacer les États-Unis.
                              L'abandon de cette ligne politique ne date pas de l'attaque terroriste du 11 septembre 2001. Dès les dernières années de la guerre froide, les États-Unis ont commencé à percevoir les institutions et les traités internationaux comme des obstacles/freins à leurs intérêts. L'élite de la politique étrangère américaine a progressivement commencé à voir les États-Unis comme un Gulliver enchaîné et brimé par des nains politiques avec leur cortège de droits internationaux, de traités et d'institutions multilatérales. L'ordre mondial actuel, bien que créé par les États-Unis mêmes, a d'abord été dévalué à leurs yeux, puis affaibli, pour être finalement attaqué de front.
                              PS : le père d'Obama est un kenyan Luo (l'ethnie de Ondinga, celui qui conteste l'élection). Nul doute que ça surveille de là-bas !!

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X