Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Brahim Ghali l'alter ego de Georges Habache, Maroc=Israël!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Brahim Ghali l'alter ego de Georges Habache, Maroc=Israël!

    Bizarre coïncidence entre l'histoire des révolutionnaires Brahim Ghali et celle de Georges Habache! Tout aussi étonnante la réaction de la dictature marocaine qui n'a rien à envier à celle de son sosie israélien!

    - C’est une page d’histoire palestinienne qui s’est tournée samedi, avec la mort, à l’âge de 82 ans, de Georges Habache, le chef du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), longtemps le rival "de gauche" de Yasser Arafat. C’est aussi une page célèbre de l’histoire politique française, avec le scandale qui avait accompagné l’accueil du chef palestinien dans un hôpital parisien en 1992, faisant valser quelques têtes au sommet de l’Etat.
    (...).
    En 1992, victime d’une attaque cérébrale, Georges Habache avait été accueilli et soigné en urgence en France, ce qui avait provoqué un tollé. Israël avait protesté contre l’accueil d’un "chef terroriste aussi cruel", et la droite française s’en était prise à Roland Dumas, alors ministre des Affaires étrangères, qui avait organisé l’accueil de Georges Habache sans prévenir François Mitterrand alors en déplacement à l’étranger. Le chef de la diplomatie, un proche de Mitterrand, avait sauvé sa tête, mais avait sacrifié le Secrétaire général du Quai d’Orsay, François Scheer, et plusieurs autres hauts fonctionnaires, tandis que Georgina Dufoix, directrice de la Croix Rouge française qui avait organisé le transfert sanitaire, démissionnait elle-aussi dans la foulée...

    Article complet:

    Georges Habache - Alternatives International (alterinter.org)

  • #2
    - Georges Habache, le fondateur du Front populaire de libération de la Palestine, est mort

    Il est décédé samedi 26 janvier à Amman, où il résidait depuis 1992. Personnage charismatique, il a longtemps été le plus populaire des dirigeants historiques du mouvement de libération nationale palestinien.

    Georges Habache, le fondateur du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) est décédé samedi 26 janvier à Amman, où il résidait depuis 1992. Il avait 81 ans. Georges Habache avait abandonné son poste de secrétaire général du FPLP, mouvement radical nationaliste, en juillet 2000 après avoir dirigé l'organisation pendant plus de trente ans.

    Personnage charismatique, il a longtemps été le plus populaire des dirigeants historiques du mouvement de libération nationale palestinien. Sa popularité a rejailli sur l'ensemble de son mouvement, et ce malgré ses dérives terroristes dans les années 1970. Médecin chrétien palestinien, formé à l'Université américaine de Beyrouth, il avait abandonné sa profession d'origine pour se consacrer à une lutte sans merci contre l'Etat d'Israël et les pays occidentaux, marquée notamment par plusieurs détournements d'avions.

    Victime en janvier 1992 d'une hémorragie cérébrale, il avait été hospitalisé quelques jours en France, ce qui avait provoqué un important scandale à l'époque. Nous republions le portrait qu'avait alors dressé de lui "Le Monde".

    Le Monde.fr

    Commentaire


    • #3
      Il est regrettable que le révolutionnaire sahraoui Brahim Ghali ait opté pour l'Espagne et non pour les territoires espagnols d'Afrique du Nord afin de se voir dispenser des soins médicaux!

      Sous réserve qu'il ne soit atteint d'un cancer généralisé et non de la Covid-19 sinon alors tous les Sahraouis se rendraient en Espagne pour se faire soigner de la Covid-19 lorsque l'on sait la situation désastreuse qui règne en territoires occupés sahraouis face à cette pandémie.

      Commentaire


      • #4
        Qui de vous de maghrébens aviez-vous connaissance de l'illustre Georges Habache?

        Commentaire

        Chargement...
        X