Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une frégate russe a frôlé la catastrophe après le tir d’un missile de croisière Kalibr

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une frégate russe a frôlé la catastrophe après le tir d’un missile de croisière Kalibr

    Zone militaire par Laurent Lagneau · 30 avril 2021

    Issu du projet 1155 [classe Oudaloï] et dédié principalement à la lutte anti-sous-marine, le destroyer [ou contre-torpilleur en français] russe Maréchal Chapochnikov a récemment subi plusieurs modifications importantes afin de le transformet en « frégate multirôles ».
    Ainsi, entamés en 2017, les travaux ont surtout porté sur le système d’armes et les capteurs de ce navire, avec notamment l’installation de cellules de lancement vertical pour lui permettre de tirer des missiles de croisière Kalibr ainsi que des missiles anti-navire 3M24 « Uran ». Selon les sources russes, la structure de ce bâtiment de plus de 6.000 tonnes a été remplacée au cours de ce chantier.

    Destiné à la Flottedu Pacifique, la frégate « Maréchal Chapochnikov » a repris la mer en juillet 2020 pour des essais. Selon l’agence TASS, ces derniers viennent de se terminer avec succès, permettant ainsi son retour dans l’ordre de bataille de la marine russe.

    Le 7 avril, et dans le cadre de cette campagne d’essais, la frégate a lancé un missile de croisière Kalibr contre une cible simulant un navire se trouvant à 100 km de distance, en mer du Japon. Selon le service de presse de la Flotte du Pacifique, cité par l’agence Ria Novosti, l’objectif a été atteint. Seulement, aucune image de ce lancement n’a été produite… alors que, la veille, une vidéo montrant le tir d’un autre missile Kalibr par le « Maréchal Chapochnikov » contre une cible terrestre avait été diffusée [voir ci-dessous].



    Cela étant, et alors que le retour du navire au sein de la Flotte du Pacifique était annoncé, une vidéo a fait son apparition sur les réseaux sociaux. Et la frégate Maréchal Chapochnikov est passée à deux doigts de la catastrophe puisque les images montrent un missile Kalibr qu’elle venait de tirer devenir incontrôlable, avant de s’abîmer en mer quelques mètres plus loin.

    On ignore quand ce tir raté a eu lieu. Cependant, la version anglaise de Sputnik avance qu’il semble s’être produit « lors d’une récente série de tirs en mer du Japon, au début du mois d’avril. »
    Pour rappel, d’une portée maximale de 2.600 km, le missile Kalibr se décline en plusieurs versions, en fonction de la plateforme de lancement [navire de surface ou sous-marin]. Il a connu son baptême du feu à l’occasion de l’intervention militaire russe en Syrie, en 2015.














    Dernière modification par gdesmon, 30 avril 2021, 19h50.
    Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
    Mahomet

  • #2
    Mashallah

    Commentaire

    Chargement...
    X