Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Polisario … pourquoi faire ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Polisario … pourquoi faire ?



    Au regard des évolutions internationales que connaît le dossier du Sahara et de la situation politique au Maghreb, une certaine interrogation gagne beaucoup en pertinence : À quoi sert le Polisario dans une équation politique où l’indépendance de ce territoire est totalement exclue ? Quelle est l’utilité de la carte du Polisario dans un univers où le plafond des solutions proposée ne dépassera pas l’autonomie dans le cadre d’une régionalisation marocaine avancée ?


    Pour le voisin algérien, le Polisario est une précieuse flèche dans son arsenal de compétition à l’égard du Maroc. Si précieuse qu’il en a fait une cause sur laquelle son institution militaire déverse chaque année des dollars par millions pourvu qu’elle conserve sa capacité de nuisance.

    Si précieuse que le régime algérien préfère passer par pertes et fracas les essentiels besoins de sa population, santé, éducation, logement plutôt que de priver le Polisario de son aide et de son parrainage.

    Si précieuse enfin qu’il la considère dans les faits comme l’unique dossier de son appareil diplomatique à travers le monde, dédié corps et âme à faire lustrer l’image des milices séparatistes du Polisario au lieu de défendre dans les grands forums les intérêts des citoyens Algériens.

    Pour tenter de convaincre son opinion de plus en plus réticentes, le régime algérien lève l’étendard du principe de l’autodétermination. Son opposition ainsi que le bon sens de sa population lui répond : Pourquoi ce régime est-il si attaché à ce principe alors qu’il le dénie ouvertement et quotidiennement au peuple algérien qui proteste dans la rue pour exiger des conditions de vie décente et à la Kabylie qui crie avec souffrance et frustration son identité et son particularisme ?

    Le Polisario n’est ni plus ni moins qu’un instrument militaire à travers lequel le régime algérien aspire à projeter sa puissance régionale. Dans la doctrine des généraux algériens, une Algérie puissante et conquérante ne peux exister que face à un Maroc affaibli. Dans l’idéologie militarisée de ce régime, les rêves de puissance et de domination ont été nourris par une ivresse gazière et pétrolière qui lui procurait dans le passé les capacités sonnantes et trébuchantes d’acheter les consciences et les réseaux.

    Ce logiciel de gouvernance est toujours à l’œuvre à Alger alors que les Marocains, forts de leurs droits historiques, de leur incontestable unité, de leurs leadership régional, ont réussi des percées diplomatiques qui l’ont spectaculairement rendu caduc.

    Il est compréhensible que le régime actuel algérien, qui a bâti toutes sa stratégie sur le soutien inconditionnel du Polisario, ne peut pas faire marche arrière aussi brusquement. Non pas qu’il considère que l’aventure politique et militaire dans laquelle il avait engagé la région pourrait un jour être couronnée de succès selon ses propres critères, mais parce qu’un changement de politique est une stratégie coûteuse qui nécessite un reniement public de tout sur quoi était basée la diabolisation du voisin marocain.

    La carte du Polisario ne sert pas uniquement les obsessions politiques internes algériennes, elle assouvie aussi les aspirations de blocage de tous ceux qui luttent ouvertement contre l’idée même de la construction du Grand Maghreb. Maintenir vivace un foyer de tensions dans cette région est la meilleure garantie que le rêve unitaire ne verra pas le jour de sitôt. C’est dans ce contexte qu’il faut inscrire l’hésitation de certains à sauter le pas de la reconnaissance totale de la souveraineté marocaine sur son Sahara et à l’enterrement définitive de ce dossier.

    Et c’est dans ce contexte aussi qu’il faut placer la sortie de l’ancien Premier ministre français Manuel Valls et son analyse de la situation : « Ce conflit provient d’un monde qui n’existe plus, le monde des blocs, les vestiges de Yalta et ses conséquences sur un continent comme l’Afrique, tout cela est désuet et la fiction entretenue sur l’indépendance du Sahara subsiste encore dans certaines sphères politiques espagnoles ».

    Cette invitation lancée aux Européens, Français et Espagnoles à sortir de la zone grise et à soutenir publiquement la marocanité du Sahara, devient de plus en plus persistante et difficile à ignorer de la part des grands centres de décisions en Europe.

    Le Polisario sert aujourd’hui uniquement à prolonger une situation de crise et de tensions dans une région où les risques de déstabilisation à cause d’autres organisations armées comme Daesh et Al Qaida est pesant.

    Aujourd’hui plus que jamais la communauté internationale est invitée à mettre fin à ce cauchemar sécuritaire et à investir dans la paix et la stabilité régionale. L’entretien téléphonique entre le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken et son homologue marocain Nasser Bourita ont consacré ce choix lorsqu’ils ont discuté « des possibilités d’accroître la coopération en Afrique pour promouvoir la prospérité et la stabilité économiques ».

    Et même si le compte rendu de l’entretien ne l’évoque pas, des sources américaines très bien informées assurent que les Etats-Unis “ne vont pas revenir” sur la Proclamation confirmant la marocanité du Sahara.

  • #2
    Pour faire dégager de la surface de la terre cette monarchie qui appartient à un autre âge

    Commentaire


    • #3
      D' abord votre votre source
      ce paragraphe me paraît du déjà vu qqes part Avant d' étaler votre constat
      Revenez au départ bien avant 1975
      Ou votre majesté a amicalement proposé au défunt h.boumediene le partage du gâteau entre le Maroc la Mauritanie et bien sûr l' Algérie
      Sachant très bien que l'offre ne serait pas accepté

      l' autodétermination, vous savez ce que c est
      C une décision démocratique du un peuple de disposer de son avenir
      Avez vous peur


      Gone with the Wind.........

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par Nodjoud Voir le message
        Pour faire dégager de la surface de la terre cette monarchie qui appartient à un autre âge

        Commentaire


        • #5
          Pourquoi le polisario !! Pourquoi le Maroc !! Pourquoi l’Algérie!!

          Commentaire


          • #6
            Le Polisario … pourquoi faire Par Mustapha Tossa- Elmaroki
            ------------------------------------------------------

            2016: Mustapha Tossa: Mohammed VI, un rempart contre le terrorisme

            Commentaire


            • #7
              Pourquoi le polisario !! Pourquoi le Maroc !! Pourquoi l’Algérie!!

              Commentaire


              • #8
                Le mot Sahraoui n'apparaît pas une seule fois dans ce texte. C'est fou ce mépris marocain de nier la volonté des Sahraoui d'avoir un état à eux. Face à ce mépris les Sahraoui ont créer le Front Polisario pour faire entendre leurs voix et dire au Makhzen qu'ils existent. Le Maroc doit négocier avec le Polisario, pas avec l'Algérie, car l'Algérie n'a rien à voir avec ce conflit.

                Commentaire


                • #9
                  Par le passé, la même interrogation s'était posée à propos du FLN vietnamien, itou du FLN algérien ainsi que que l'OLP et l'ANC!

                  A relever que ces mouvements ont marqué l'histoire de la décolonisation avec un certain succès.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Hallaj Voir le message
                    Le mot Sahraoui n'apparaît pas une seule fois dans ce texte. C'est fou ce mépris marocain de nier la volonté des Sahraoui d'avoir un état à eux. Face à ce mépris les Sahraoui ont créer le Front Polisario pour faire entendre leurs voix et dire au Makhzen qu'ils existent. Le Maroc doit négocier avec le Polisario, pas avec l'Algérie, car l'Algérie n'a rien à voir avec ce conflit.
                    Le successeur de Brahil Gali sera nommé et désigné par l'Algérie et non par les Sahraouis de Tindouf

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Hallaj Voir le message
                      Le mot Sahraoui n'apparaît pas une seule fois dans ce texte. C'est fou ce mépris marocain de nier la volonté des Sahraoui d'avoir un état à eux. Face à ce mépris les Sahraoui ont créer le Front Polisario pour faire entendre leurs voix et dire au Makhzen qu'ils existent. Le Maroc doit négocier avec le Polisario, pas avec l'Algérie, car l'Algérie n'a rien à voir avec ce conflit.
                      Le mot Sahraoui signifie textuellement:"Habitant du Sahara"! et le Sahara s'étend en Algérir, Niger, Mali, tchad, Libye, Egypte .. et j'en oublie! POURQUOI veux tu que les sahraouis s'installent UNIQUEMENT dans le sahara marocain??? ils sont à Tindouf et c'est un bon début : le Hoggar est la prochaine étape

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par barthez Voir le message

                        Le successeur de Brahil Gali sera nommé et désigné par l'Algérie et non par les Sahraouis de Tindouf
                        Pourquoi cela? La RASD possède un territoire libéré sinon, il lui serait impossible de siéger aux côtés du Maroc au sein de l'Union africaine (UA) .

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par barthez Voir le message

                          Le successeur de Brahil Gali sera nommé et désigné par l'Algérie et non par les Sahraouis de Tindouf
                          Tu as des preuves de cela ? Pourquoi vous n'avouez pas tout simplement que les Sahraoui sont des êtres humains comme vous et qu'ils ont une volonté propre vous, et que leur volonté c'est de récupérer leurs terres qui ont étés volés par les Alaouites ?

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Paix Voir le message

                            Le mot Sahraoui signifie textuellement:"Habitant du Sahara"! et le Sahara s'étend en Algérir, Niger, Mali, tchad, Libye, Egypte .. et j'en oublie! POURQUOI veux tu que les sahraouis s'installent UNIQUEMENT dans le sahara marocain??? ils sont à Tindouf et c'est un bon début : le Hoggar est la prochaine étape
                            Les Sahraoui algériens sont différents des Sahraoui marocains car ils ont connu un processus d'assimilation à l'Algérie durant la présence française que n'ont pas connu les Sahraoui marocains. De plus l'alliance des Sahraoui et des Touareg avec les algériens du Nord à été scellée dans le sang durant la guerre d'Algérie, alors que vos Sahraoui ne partagent pas d'histoire en commun avec le Maroc et se sont vus devenir marocains du jour au lendemain sans que personne ne leur ait demandé leur consentement. Bref ne mélanges pas tout stp.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Hallaj Voir le message

                              vos Sahraoui ne partagent pas d'histoire en commun avec le Maroc et se sont vus devenir marocains du jour au lendemain sans que personne ne leur ait demandé leur consentement.
                              sont devenus marocains par the green card la marche des pieds nu financé par l'arabie saoudite
                              Dernière modification par MEC213, 01 mai 2021, 18h15.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X