Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Trump et nous

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Trump et nous

    Il y a quatre ans lorsqu'il a été élu président des USA, le roi du Maroc a demandé publiquement une audience qu'il s'est vu refuser.

    Qu'à cela ne tienne, le roi du petit pays qui voulait être reçu chez les grands comme la grenouille voulait se faire aussi grosse que le boeuf avait des choses à dire au nouveau président. C'est que le royaume du Maroc venait de passer deux ans sans ambassadeur arborant la bannière étoilée de l'oncle Sam. La raison ? L'accord de libre-échange échange très défavorable au makhzen qui voulait le revoir.

    Enfin, c'est la raison qui a été avancée. On en saura pas plus dans l'immédiat puisque le jeune roi quinquagénaire de son état a détourné le refus de la maison Blanche, alors qu'il était en attente confortable dans les Caraïbes, en dégainant un rdv de normalisation avec le régime castriste de Cuba. Une manoeuvre bien esquissée sur le mode, retenez moi sinon je vais chez les communistes.

    Mais un an après, les médias bruissaient d'un deal autour de la normalisation avec Israël et le Forum Algérie n'était pas en reste pour rendre compte des péripéties du makhzen et de son exécutif autour de cette question.

    On remarque assez vite alors que les USA ont enfin consenti à nommer un ambassadeur à Rabat, signe d'une Entente cordiale discrète qui allait se révéler efficace, à défaut d'être publique.

    Le reste prend forme avec le voyage officiel de Trump au moyen Orient. D'abord Riadh, ensuite Tel Aviv avec un crochet formel en Cisjordanie et pour finir, Ankara. Le programme de ces visites officielles était déjà explicite. Exit l'Égypte, bienvenue à la Turquie qt à Jérusalem, elle sera désormais considérée comme la capitale d'Israël.

    Qq temps après, Rabat reçoit officiellement Jared Kurshner et sa proposition d'inclure le Maroc dans son deal du siècle. Les négociations vont bon train mais elles tardent à devenir décisives. Le Maroc finit par céder à la reconnaissance d'Israël en échange d'un Tweet de Trump à un mois de la fin de son mandat. Les observateurs ne verront jamais la couleur du consulat à Dakhla et ne sentiront jamais l'odeur des dollars promis, pourtant les attentes étaient énormes.

    M6 lui se retrouve de plus en plus confronté à des manifestations hostiles à la monarchie. À se demander pourquoi tant de risque lorsqu'on sait que la nouvelle administration Biden a d'emblée annoncé une révision de la politique de son prédécesseur.
    Dernière modification par Tizwel, 02 mai 2021, 13h26.

  • #2
    bonabza
    c'est rien que des spéculations !!
    Pour ne pas dire un tissu de conneries..

    Commentaire


    • #3
      La décision du porc orange reste quand même un mystère, il avait pourtant dénoncé le soutien du roi-clochard Mohamed 6 de 12 millions à l'administration Clinton durant les élections de 2016.

      Le monde de la politique où tout se base sur les intérêts et rien d'autres.

      Dernière modification par Nodjoud, 02 mai 2021, 13h26.

      Commentaire


      • #4
        Personnellement, je ne plains pas M6 et son Makhzen d'avoir sauté sur l'occasion offerte par Trump et son entourage. J'aurais probablement agi de la même manière si j'étais à leur place. Sauf que parfois, dans la vie, on parie sur le mauvais cheval. Eh oui, ça arrive ! Si Trump avait réussi à rempiler pour un second mandat, le Polisario (et accessoirement l'Algérie) auraient certainement été dans de beaux draps. Oui, mais il se trouve que ce n'est pas le cas. Telle est la loi d'airain de l'Histoire. Biden ne semble pas trop emballé par les égarements de son prédécesseur, et le "Sahara marocain" ne semble pas se dessiner dans un proche horizon.

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Anzoul Voir le message
          bonabza
          c'est rien que des spéculations !!
          Pour ne pas dire un tissu de conneries..
          Bezzoul,

          Tu trouves une erreur importante dans les faits que j'ai récapitulé pour ta mémoire d'amnesique en babouche, je rends le tablier chez FA
          Dernière modification par Tizwel, 02 mai 2021, 13h33.

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par breton Voir le message
            Personnellement, je ne plains pas M6 et son Makhzen d'avoir sauté sur l'occasion offerte par Trump et son entourage. J'aurais probablement agi de la même manière si j'étais à leur place. Sauf que parfois, dans la vie, on parie sur le mauvais cheval. Eh oui, ça arrive ! Si Trump avait réussi à rempiler pour un second mandat, le Polisario (et accessoirement l'Algérie) auraient certainement été dans de beaux draps. Oui, mais il se trouve que ce n'est pas le cas. Telle est la loi d'airain de l'Histoire. Biden ne semble pas trop emballé par les égarements de son prédécesseur, et le "Sahara marocain" ne semble pas se dessiner dans un proche horizon.
            Hassan 2 ne se serait pas laissé rouler dans la farine comme ça. Lui qui disait de son fils :

            Lui c lui, moi c moi...
            Il reprochait à M6 ses précipitations.

            Commentaire


            • #7
              Hassan 2 ne se serait pas laissé rouler dans la farine comme ça.
              On peut dire ce qu'on veut de Hassan 2 (et perso, ce n'était vraiment pas ma tasse de thé), mais il est clair qu'il avait l'étoffe d'un chef qui savait être réaliste quand il le fallait.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par breton Voir le message
                Sauf que parfois, dans la vie, on parie sur le mauvais cheval. Eh oui, ça arrive ! Si Trump avait réussi à rempiler pour un second mandat, le Polisario (et accessoirement l'Algérie) auraient certainement été dans de beaux draps.
                Oui mais le deal s'est fait le 15 décembre, soit bien après les élections. Le Maroc n'a rien parié du tout puisqu'il savait bien que c'était Biden qui allait succéder.
                Quand le pouvoir de l'amour dépassera l'amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix (Jimi Hendrix)

                Commentaire


                • #9
                  Ne vous cassez pas la tête. C'est Tiregwa qui fait du Tiregwa et c'est ce qui fait son charme.

                  On l'aime bien malgré tout alors soyez indulgents.

                  Commentaire


                  • #10
                    Tu trouves une erreur importante dans les faits que j'ai récapitulé pour ta mémoire d'amnesique en babouche, je rends le tablier chez FA
                    bonanza,
                    Pas l'once d'une minuscule preuve,tu n'avances que des spéculations dans ton texte édulcoré de tournures vues dans les ''tabloides''a côté dont il s'inspire de leur médiocrité journalistique.

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par breton Voir le message
                      On peut dire ce qu'on veut de Hassan 2 (et perso, ce n'était vraiment pas ma tasse de thé), mais il est clair qu'il avait l'étoffe d'un chef qui savait être réaliste quand il le fallait.
                      Je partage avec toi cet avis.
                      H2 était de la trempe des hommes d'État de ce monde.

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par hakimcasa Voir le message
                        Ne vous cassez pas la tête. C'est Tiregwa qui fait du Tiregwa et c'est ce qui fait son charme.

                        On l'aime bien malgré tout alors soyez indulgents.
                        Ô merci.

                        Ps : tout flatteur vit au dépens de celui qu'il flatté... ​​​​​

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par Anzoul Voir le message
                          bonanza,
                          Pas l'once d'une minuscule preuve,tu n'avances que des spéculations dans ton texte édulcoré de tournures vues dans les ''tabloides''a côté dont il s'inspire de leur médiocrité journalistique.
                          Bezzoul,

                          Je me marre...
                          Au bout de plusieurs années de ghorba, je suis devenu une entité autonome. J'aimerais d'ailleurs partager avec une personne qui a la tête sur les épaules.

                          Commentaire


                          • #14
                            Personnellement, je ne plains pas M6 et son Makhzen d'avoir sauté sur l'occasion offerte par Trump et son entourage.
                            ça fait au moins trois ans avant la fin du mandat de Trump que ce projet était en gestation, c'est pas du tout une occasion comme on le pense en termes politiques chez le voisin, c'est une idée mûrement réfléchi après,(on va être francs un moment) les nombreuses mains tendues du Maroc a son belliqueux voisin, maintenant comme on dit pas: "quand le thé est servi il faut le boire pendant qu'il est chaud'',les deux voisins font maintenant face à un nouveau deal pour la région,et ils vont évidemment ''dealer'' avec ou disparaître.

                            PS: arrêter de parler de Hassan 2 en faisant mine de le regretter,il aurait fait plus s'il avait vécu ce qu'à vécu don fils après avoir vu ce qu'a vécu son père... ()

                            Commentaire


                            • #15
                              difficile de tourner la page du sahara, au début c'était le disque des sionistes à nos portes, l'Algérie en danger, le temps passé, en revient au classique, sahara sahara sahara sahara et l’éternel espoir...


                              ce qui est bizarre, c'est cette capacité à "ignorer" comment le reste de la planète voit l'Algérie mtn. mais il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis, comme dirait l'autre...

                              continuez à parler haut et fort des droit des peuples à s'auto-déterminer et des droits de l'Homme, c'est un spectacle qui régale surtout avec des macaques comme teboun chengriha et boukadoum le menteur.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X