Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Montée en puissance de l’armée marocaine: une menace pour Sebta, Melilla et les îles Canaries

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Montée en puissance de l’armée marocaine: une menace pour Sebta, Melilla et les îles Canaries


    La montée en puissance des Forces armées royales marocaines serait une menace pour l’intégrité territoriale de l’Espagne, notamment Sebta, Melilla et les Iles Canaries, selon l’Institut pour la sécurité et la culture (El Instituto de Seguridad y Cultura).

    Dans un rapport intitulé “Le Maroc, le Détroit de Gibraltar et la menace sur l’Espagne“, l’institut, basé à Madrid, souligne que le Maroc a lancé dernièrement un ambitieux programme pour la modernisation et l’équipement de son armée dans ses composantes Terre (chars Abrams, pièces d’artillerie françaises, Caesar, etc), Air (F-16 Viper, AH-64 Apache, UAV Bayraktar TB2), et Mer (bâtiments de guerre, patrouilleurs et peut-être même des sous-marins).

    Parallèlement à cet effort de modernisation, “le Maroc veut se doter de sa propre industrie de défense via le lancement, in situ, de co-entreprises avec des partenaires américains et européens”, note le rapport, soulignant que le Royaume veut être auto-suffisant en armement voire devenir exportateur.

    Le renforcement de l’axe Rabat-Washington inquiète Madrid

    “La reconnaissance par les États-Unis de la marocanité du Sahara confère au Maroc des bénéficies diplomatiques et économiques très importants”, relève l’institut, estimant que le soutien américain “a incité son allié marocain dans la région à relancer ses revendications sur les présides de Sebta et Melilla”.

    Selon la même source, les USA pèseraient actuellement de tout leur poids pour consolider le “leadership économique du Maroc en Afrique”. “Pour cela, le Maroc compte lancer de méga projets d’infrastructures comme la conversion du port Tanger-Med en point final du réseau commercial Tanger-Dakar”.

    L’Institut espagnol cite également le projet de gazoduc Maroc-Nigeria. À l’en croire, ce projet “saperait le monopole gazier algérien”.

    “Une série de plans qui, au fond, sont devenus une sorte de compétition avec l’Algérie voisine et qui, au-delà des tensions qu’elle peut provoquer entre les deux pays, pourraient remettre en cause l’intégrité territoriale de l’Espagne”, croit savoir l’Institut.

  • #2

    تزامنا مع أزمة زعيم البوليساريو…تقرير إسباني يحذر من التفوق العسكري للمغرب

    كشف تقرير إسباني وجود توجس عميق لدى الجارة الشمالية للمملكة من “التطور العسكري المغربي والدينامية الإيجابية التي شهدها ملف الصحراء بعد الاعتراف الأمريكي بالسيادة المغربية عليها”.

    ولفت تقرير لمعهد الأمن والثقافة الإسباني إلى أن “خطط المغرب لإعادة التسلح إلى جانب اعتراف الولايات المتحدة بمغربية الصحراء تمثل تحديا لوحدة الأراضي الإسبانية وللمصالح الاقتصادية الأوروبية”.

    ووفق التقرير الذي جاء تحت عنوان: “المغرب وجبل طارق والتهديد العسكري لإسبانيا” فإن اعتراف أمريكا بالسيادة المغربية على الصحراء “يقوض النفوذ الذي تحتفظ به إسبانيا وفرنسا على المنطقة المغاربية”، معتبرا أن هذا القرار يعزز من جهة دور إدارة جو بايدن في المنطقة، ومن جهة أخرى يعزز الموقف المغربي “في التنافس الذي يحافظ عليه مع الاتحاد الأوروبي لاستغلال مياه الصحراء، وهي منطقة غنية بالمعادن مثل التيلوريوم أو الكوبالت أو الرصاص”.

    وأعرب التقرير عن التخوف من طموح “التوسع الإقليمي للمغرب”، مشيرا إلى تصريح رئيس الحكومة سعد الدين العثماني الذي عبر فيه عن طرح “ملف سبتة ومليلية المحتلتين بعد حل نزاع الصحراء الذي يحظى بالأولوية اليوم”.

    وتحدث التقرير الإسباني عن المنافع الاقتصادية التي سيجنيها المغرب من الاعتراف الأمريكي بمغربية الصحراء، لافتا إلى المشروع العملاق لإنشاء خط أنابيب غاز يربط نيجيريا بالمغرب وأوروبا، ويجب أن يمر بالضرورة عبر الصحراء.

    كما أعرب التقرير عن “تخوفه من خطط المملكة للتفوق العسكري الإقليمي وكسر النفوذ الجزائري في المنطقة اقتصاديا وعسكريا بفضل الدعم الأمريكي والسعودي”.

    وأورد المعهد الإسباني أن “الجيش المغربي عرف تطورا عسكريا في السنوات الأخيرة بعد حصوله على موارد مادية مكنته من تنويع مصادر التزود بالأسلحة، إضافة إلى زيادة كبيرة في ترسانته الحربية”.

    وحذر تقرير معهد الأمن والثقافة الإسباني حكومة بلاده من سباق التسلح المغربي، معتبرا أنه “يولد عدم استقرار إستراتيجي على المديين القصير والمتوسط في شمال إفريقيا” معتبرا أن “إعادة التسلح المغربي وإحكام السيطرة على الصحراء يمكن أن يمثلا، على المدى الطويل، تحديا لوحدة أراضي إسبانيا”.

    Commentaire


    • #3
      Comme je le dis souvent, l'Algérie avait bcp plus à gagner en scellant une alliance régionale avec le Maroc qu'en se l'érigeant comme ennemi...
      "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

      Commentaire


      • #4
        Oui, en effet, za3za3tou l'Espagne !

        Commentaire


        • #5
          Les espagnols ont tout le temps sorti des rapports de ''stratégie'' régionale principalement orientés vers le Maroc et tirant la sonnette d'alarme sur son aspect militaire,ils ont un litige territoriale avec le plus proche des pays africains, qu'ils savent en leur défaveur,les espagnols eux même s'étonnent des frontières qui les séparent du Maroc, parfois de quelques pas.
          donc ils savent que l'incongruité des siècles passés n'a plus sa place et qu'il faut rendre les territoires africains qui ne lui appartiennent pas puisque évidemment l'Espagne est un pays européens, leur égo est hanté par cette perspective alors ils essaient de retarder son échéance avec les moyens qui se présentent à eux a fur et à mesure.
          c'est aussi simple que ça.
          ​​​​​​

          Commentaire


          • #6
            C'est l'extrême droite de l'Espagne qui lance de chose pareille. Il fait pression sûr le gouvernement.

            Le Maroc ne menace personne
            La haine aveugle

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par mahjoub Voir le message
              C'est l'extrême droite de l'Espagne qui lance de chose pareille. Il fait pression sûr le gouvernement.

              Le Maroc ne menace personne
              Exactement

              Commentaire


              • #8
                Ce qu'ils veulent dire surtout c'est que le Maroc a de plus en plus de moyens de se défendre si l'Espagne pensait à faire sa loi...

                Mais on sait tous que ni l'Espagne ni la France ne s'engageait militairement de ce côté ci. On n'est plus dans les années 20. Quand on voit que la France n'arrive paa à sécuriser le sahel contre des groupes armées, ce n'est pas dans un pays soudé de 30 millions que ça va passer...

                La guerre se passe autre part, dans les intérêts économiques et les alliances...

                L'Espagne panique parce que le Maroc est devenu un allié stratégique US dans la région. Ni plus ni moins.

                Mais sinon elle n'a jamais fait peur et ne fera jamais peur aux Marocains. L'histoire démontre clairement que c'est le contraire à travers les siècles...
                Dernière modification par ayoub7, 09 mai 2021, 06h42.
                "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par ayoub7 Voir le message
                  Comme je le dis souvent, l'Algérie avait bcp plus à gagner en scellant une alliance régionale avec le Maroc qu'en se l'érigeant comme ennemi...
                  Galo une menace pour Sebta, Melilla et les îles Canaries


                  LE MAROC ACHÈTE UN NAVIRE DE GUERRE À L’ESPAGNE POUR 150 MILLIONS D’EUROS
                  La Marine royale vient de passer une grosse commande à l’entreprise publique espagnole Navantia. Il s’agit de la construction d’un patrouilleur de haute-mer. L’information a été révélée vendredi 8 janvier 2021 par la ministre des Finances espagnole, Maria Jesus Montero, dont dépend l’entreprise publique Navantia, lors d’une visite au chantier naval de San Fernando, dans la baie de Cadix.
                  ------------------------------------------------------------

                  Le Maroc passe commande auprès de l’espagnole Navantia
                  Le Maroc et l’Espagne viennent de franchir un nouveau pas en matière de coopération militaire, n’en déplaise aux agitateurs du discours belliqueux. Le royaume a confié à l’entreprise publique espagnole Navantia, la construction de son prochain patrouilleur de haute-mer, une commande de la Marine royale. Une sorte de riposte, sans tambour ni trompette, du Maroc à tous les détracteurs du rapprochement entre les deux pays voisins .
                  ------------------------------------------------------------

                  Le Maroc reçoit des véhicules blindés militaires de la part de l’Espagne
                  L’armée marocaine devrait recevoir de la part de l’Espagne dans les prochaines semaines des véhicules blindés militaires de type « Vamtac », produits par la société Urovesa. Les « Vamtac » coûtent environ 80.000 dollars l’unité.
                  Dernière modification par MEC213, 09 mai 2021, 06h38.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par AMOKRANE15100 Voir le message
                    Galo une menace pour Sebta, Melilla et les îles Canaries
                    LE MAROC ACHÈTE UN NAVIRE DE GUERRE À L’ESPAGNE POUR 150 MILLIONS D’EUROS
                    La Marine royale vient de passer une grosse commande à l’entreprise publique espagnole Navantia. Il s’agit de la construction d’un patrouilleur de haute-mer. L’information a été révélée vendredi 8 janvier 2021 par la ministre des Finances espagnole, Maria Jesus Montero, dont dépend l’entreprise publique Navantia, lors d’une visite au chantier naval de San Fernando, dans la baie de Cadix.
                    On appelle ça de la Soft Power et l'imbrication forcée des intérêts... Tu comprendras mieux si l'Algerie nouvelle voit le jour et installe une diplomatie dans l'ère du temps qui travaille autrement qu'avec les valises cash...

                    Dernière modification par ayoub7, 09 mai 2021, 06h42.
                    "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                    Commentaire


                    • #11
                      Parallèlement à cet effort de modernisation, “le Maroc veut se doter de sa propre industrie de défense via le lancement, in situ, de co-entreprises avec des partenaires américains et européens”, note le rapport, soulignant que le Royaume veut être auto-suffisant en armement voire devenir exportateur.
                      Rapport basé sur la propagande Maro-mensonge
                      Un extrait de rapport (El Instituto de Seguridad y Cultura)
                      En 2017, Marruecos anunció un plan quinquenal de rearme que muchas fuentes consideraron como el puntal para alcanzar la supremacía militar regional. Éste consiste en adquirir material militar por valor de 22.000 millones de dólares (Pulido, 2020b). Además, el plan impulsa considerablemente la industria de defensa marroquí para hacerla menos dependiente del exterior. Este plan de industrialización militar está financiado por Arabia Saudí (Morocco World News, 2016). Riad está muy interesado en disminuir su dependencia de productos de defensa de Occidente, dados los problemas que ha enfrentado en el suministro de equipos militares por las críticas a su participación en Yemen. En consecuencia, el Gobierno saudí podría utilizar Marruecos como una fuente de suministro alternativa.

                      Las carreras de armamentos son una variable fundamental en la estabilidad estratégica internacional, y sirven de posible predictor de conflictos armados entre países. Por consiguiente, que dos países vecinos de España puedan entrar en una situación prebélica, o al menos de alta hostilidad y tensión, debe ser una prioridad para la seguridad nacional y requiere un análisis específico.
                      Dernière modification par MEC213, 09 mai 2021, 07h11.

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par ayoub7 Voir le message
                        On appelle ça de la Soft Power et l'imbrication forcée des intérêts... Tu comprendras mieux si l'Algerie nouvelle voit le jour et installe une diplomatie dans l'ère du temps qui travaille autrement qu'avec les valises cash...
                        Soft-Tztaz avec du foin et lokida fechchch

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par AMOKRANE15100 Voir le message
                          Soft-Tztaz avec du foin et lokida fechchch
                          Haha, c'est aussi une opinion

                          Tu penses que le Maroc n'a pas d'autre choix où faire faire ses navires de guerre a part l'Espagne?

                          Quand je disais qu\en fin de journée, lorsque la poussière sera tombée et que l'Espagne mettra sur papier les POUR et les CONTRE, a savoir si son interet est avec le Maroc ou avec le Polisario, je parlais de ces deals aussi...

                          Armement : le roi du Maroc débloque 150 millions d’euros pour acheter un patrouilleur espagnol de haute mer


                          Le Maroc signe un contrat d’armement avec l’Etat espagnol pour l’achat d’un patrouilleur de haute mer. Le montant de l’achat est estimé à 150 millions d’euros

                          Le Maroc débloque une grosse fortune pour s’acheter un patrouilleur qui sera fabriqué par Navantia, entreprise étatique espagnole de constructions navales, militaires et civiles. L’annonce de cette nouvelle, faite par le média Navyrecognition, a été confirmée par Maria Jesus Monterao, ministre espagnole des Finances.

                          “Navantia a décroché un contrat avec la marine royale marocaine pour construire ce qu’on appelle un patrouilleur de haute mer qui suppose une charge de travail de 1 million d’heures. En termes d’emploi, cela nécessiterait 250 employés durant les trois prochaines années que durera la construction de ce patrouilleur”, a-t-elle martelé.

                          “Le Maroc a mis 150 millions d’euros sur la table”



                          Ce dimanche, Lecourrier-du-soir.com a appris du média espagnol El Pais que le deal conclu entre les deux pays tourne autour de 150 millions d’euros. Le média espagnol ajoute que c’est la première fois depuis des décennies que le Maroc se tourne vers l’Espagne pour s’approvisionner en navires de guerre. D’après des informations obtenues par El Pais, il s’agit d’un patrouilleur de haute mer (OPV) de type Avante qui pèsera 1 500 tonnes.

                          Il convient de faire remarquer que ce contrat d’armement est signé moins d’un mois après celui signé en décembre dernier entre le royaume du Maroc et les Etats-Unis pour l’achat d’armes américaines d’une valeur de 1 milliard de dollars. La nouvelle avait été annoncée par la presse américaine peu après la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et le Maroc survenue le 10 décembre 2020.

                          D’après l’agence de presse Reuters, les Américains fourniront au royaume chérifien des drones MQ-9B fabriqués par General Atomics ainsi que des armes téléguidées qui seront fabriquées par Lockheed Martin, Raytheon et Boeing.
                          Dernière modification par ayoub7, 09 mai 2021, 07h13.
                          "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par ayoub7 Voir le message

                            Tu penses que le Maroc n'a pas d'autre choix où faire faire ses navires de guerre a part l'Espagne?
                            Trop cher chez DCNS en meme temps pour plaire a l'Espagne
                            Dernière modification par MEC213, 09 mai 2021, 07h17.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Anzoul Voir le message
                              donc ils savent que l'incongruité des siècles passés n'a plus sa place et qu'il faut rendre les territoires africains qui ne lui appartiennent pas puisque évidemment l'Espagne est un pays européens,
                              ​​​​​​
                              et la France calédonienne et guadeloupéenne et pourquoi pas latino américain (Guyane)
                              Dernière modification par MEC213, 09 mai 2021, 07h31.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X