Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sahara : L’Espagne renonce à son intervention à la 4e Commission de l’ONU

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sahara : L’Espagne renonce à son intervention à la 4e Commission de l’ONU

    Bizarre..bizarre que le despote Sanchez fasse forfait à l'ONU! Est-ce dû à la suite de son revirement à propos de son deal avec le Maroc qui ne comprend plus ce passage dans la feuille de route version ibérique: "En este sentido, España considera la iniciativa de autonomía marroquí, presentada en 2007, como la base más seria, realista y creíble para resolver este diferendo"?

    - Le gouvernement espagnol a renoncé à son droit d’intervention aux travaux de la 4e Commission de l’ONU, lors la séance du lundi 3 octobre. «Nous avons parlé avec le secrétariat général pour l’aviser que nous avons décidé d’annuler notre inscription dans la liste des orateurs d’aujourd’hui», a souligné le représentant de l’Espagne dans une brève déclarations.

    .Quelques minutes plutôt, le président de la session a annoncé que l’Espagne prévoit de reporter son allocution. Pour rappel, le discours du chef de l’exécutif espagnol, du 22 septembre, devant la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU, a soulevé une controverse. Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a interprété l’absence dans la déclaration de Pedro Sanchez de son appui au plan marocain d’autonomie au Sahara occidental comme un signal attestant d’une «révision» de la position de Madrid. «L’Espagne a commencé à revenir à la décision européenne sur la question du Sahara occidental», avait-il estimé lors d’une rencontre, tenue le 24 septembre à Alger, avec les gouverneurs des régions.

    La sortie du chef de l’Etat algérien a contraint le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, à réitérer que «la position de l’Espagne sur la question du Sahara n’a pas changé. Elle est clairement exprimée dans la Déclaration conjointe hispano-marocaine du 7 avril. Là-dessus, il n’y a pas le moindre doute».


    Ya..bi

  • #2
    Sans aucun doute, le despote Sanchez s'est ravisé de son incurie à propos que l'autonomie-annexion marocaine est la base la plus crédible et réaliste pour régler le différend.

    Qui plus que ce n'est pas l'avis du Conseil de sécurité de l'ONU qui réfute toute imposition unilatérale quant à l'autodétermination du Sahara Occidental.

    Commentaire


    • #3
      Combien de crève-faims marocains vont déferler sur les territoires espagnols d'Afrique du Nord? Faudrait-il que l'Espagne les parques sur l'ilot à chèvres ibérique de Persil en attente de leur expulsion manu militari?

      - Sahara Occidental : le premier ministre espagnol revoit sa position

      Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a déclaré, jeudi lors de la 77e Assemblée générale de l'ONU que l’Espagne soutenait une « solution politique mutuellement acceptable» concernant le Sahara occidental. « Nous soutenons pleinement le travail de l’envoyé spécial du secrétaire de l’ONU, travail que nous jugeons absolument crucial », a-t-il affirmé lors de son discours prononcé à l’occasion.

      Pedro Sanchez a également pris l’engagement de continuer à aider les populations sahraouies dans les camps de réfugiés de Tindouf, au sud-ouest algérien. « L’Espagne continuera également à soutenir la population sahraouie dans les camps de réfugiés comme elle l’a toujours fait, en tant que principal donateur international d’aide humanitaire dans ce contexte », a-t-il soutenu.

      Commentaire


      • #4
        Reste que le revirement du despote Sanchez est compréhensible car seul le PSOE soutient sa maladresse et celui-ci (PSOE) n'est pas majoritaire au Congrès. Donc, finalement le despote Sanchez a berné l'ivrogne, trafiquant et addictif à la coke l'empereur M6.

        - Le Congrès rejette catégoriquement le tour de Sanchez sur le Sahara Occidental

        Pedro Sánchez rencontre cet après-midi le roi du Maroc pour confirmer son changement de position par rapport au Sahara occidental, soutenant sans équivoque le plan d’autonomie conçu par le Maroc en 2007. Le président se rend à la réunion en sachant qu’il n’a pas l’approbation du Congrès. La Chambre a voté aujourd’hui en faveur d’une proposition non législative parrainée par le partenaire minoritaire du gouvernement lui-même, rejetant le coup porté à une question sensible de politique étrangère et exhortant l’exécutif à « ratifier son soutien aux résolutions de l’ONU » qui reconnaissent, toutes, le droit à l’autodétermination des Sahraouis.

        L’initiative signée par Unidas Podemos, ERC et EH Bildu a attiré le soutien de toutes les forces parlementaires, à l’exception du PSOE, qui n’est resté que dans son vote contre, et de Vox et Ciudadanos, qui ont opté pour l’abstention. Le comité de vote a ainsi obtenu 115 rejets de la proposition de non-loi, contre 161 oui et 58 abstentions.
        (...).
        Les formations qui ont promu la proposition n’ont pas accepté l’amendement pnv, beaucoup plus explicite et dur. Les nationalistes basques ont proposé que le Congrès exprime ouvertement son « désaccord » avec le changement de position du gouvernement le qualifiant de « radical et unilatéral » et insistant sur le fait qu’il « signifie s’aligner pleinement sur les aspirations du Royaume du Maroc à considérer le territoire du Sahara comme le sien ».

        El Mundo

        Commentaire


        • #5
          tu te parle tout seul personne prend l'effort de te répondre moi je vais le faire. " arrete tu te ridiculise " tes compatriotes on abandonné leur farce toi tu continue

          Commentaire


          • #6
            J'ai toujours eu pour rôle d'instruire les Marocains de ce forum. A preuve votre psittacisme à mon égard, s'appelle soliloquer...l'anaphabète!

            Faites un sondage afin de savoir si mes interventions intéressent ou pas? Indéniablement, vous serez désapprouvé dans votre galimatias. Pari tenu?

            Commentaire


            • #7

              - Le Journal officiel des Cortes Generales comprend 18 réponses du gouvernement à différents groupes du Congrès, excluant des changements dans la position de l’État espagnol vis-à-vis du Sahara. « La position de l’Espagne est constante. L’Espagne défend la centralité des Nations Unies », a réitéré Moncloa.

              ABC

              Commentaire


              • #8
                - La chambre basse approuve une initiative d’Unidas Podemos, ERC et EH Bildu qui ratifie le soutien à un référendum par 168 voix pour, 118 contre et 61 abstentions, celles de Vox et Citizens

                La majorité du Congrès a approuvé ce jeudi l’initiative qui ratifie le soutien au Sahara Occidental afin qu’il puisse choisir son avenir lors d’un référendum d’autodétermination dans le cadre des résolutions de l’ONU et n’a laissé que le PSOE, qui a été le seul parti à avoir voté contre.

                Le jour où le président du gouvernement, Pedro Sánchez, se rend à Rabat pour rencontrer le roi Mohamed VI, la session plénière du Congrès a approuvé l’initiative d’Unidas Podemos, ERC et EH Bildu avec 168 voix pour, 118 contre et 61 abstentions, celles de Vox et Ciudadanos

                La Vanguardia

                Commentaire

                Chargement...
                X