Annonce

Réduire
Aucune annonce.

France: Mehenni, l'ambassade française de Rabar dément.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • France: Mehenni, l'ambassade française de Rabar dément.

    Finalement, la menteuse presse marocaine est remise à sa place par l'ambassade de France à Rabat de concert à l'esbroufe à une intervention politique epêchant Mehenni d'accéder à uune chaîne télévisée de l'Hexagone.

    La France n'est pas la dictature marocaine!

    - Mais par un étrange hasard, c’est ici, au Maroc, sur les réseaux sociaux du pays, que les autorités françaises ont décidé de réagir à cette information en publiant un démenti via leur ambassade, sur Twitter.

    C’est donc ce 5 octobre au soir que l’ambassade de France au Maroc déclare avoir «pris connaissance de déclarations à la presse et de commentaires dans la presse laissant entendre que les autorités françaises seraient intervenues auprès d’une chaîne de télévision française pour qu’elle ne laisse pas s’exprimer l’un des invités d’une émission d’information. Elle dément formellement ces allégations».

    Le 360,ma (extraits).

  • #2
    Reste la sempiternelle interrogation: pourquoi seule la menteuse presse marocaine a traité cette affaire? Aucun journal français n'en fait le moindre écho alors que les Français en sont les premiers concernés.

    A moins que la presse de la dictature marocaine nous prenne toutes et tous pour des maroquins!

    Commentaire


    • #3
      si té maroquin, on ne vas pas te contredire

      Commentaire


      • #4
        On se souvient que cette même menteuse presse marocaine avait rapporté que l'ivrogne, trafiquant et addictif à la coke l'emperur M6 devait rencontrer Trum à Miami! Or, cette rencontre n'a jamais eu lieu.

        Commentaire


        • #5
          Confirmation de l'esbroufe marocaine!

          - L’Etat Français « dément formellement » avoir fait pression sur CNEWS pour censurer Ferhat Mehenni

          Les autorités françaises ont démenti « formellement » avoir exercé la moindre pression sur la chaîne de télévision française d’information en continu CNEWS pour censurer une émission qui devait être enregistrée le 2 octobre dernier avec Ferhat Mehenni, président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK).
          (...).
          Dans le même communiqué, l’ambassade de France au Maroc « dément formellement ces allégation », et affirme que « la France demeure engagée en faveur de la liberté de la presse et de la liberté d’expression partout dans le monde ». C’est avec ce communiqué laconique que la diplomatie française a souhaité riposter aux accusations de censure formulées par le MAK et plusieurs médias marocains. Une riposte qui n’a pas, pour autant, permis de clore une polémique qui continue encore et toujours d’écumer les réseaux sociaux-.

          Algérie Part (extraits)

          Commentaire


          • #6
            La France saura apprécier à juste mesure l'immonde mensonge de la presse marocaine lors de la délivrance de visas aux Marocains en nécessité absolue de quitter leur pays.

            Ce de surcroît qu'un ressortissant marocain à semer la panique cette nuit.

            Commentaire


            • #7
              Heureusement que les mensonges de la presse marocaine sont connus depuis des lustres er font rire toutes les répubilques!

              - Ce durcissement a déclenché des vagues d’indignation sur les réseaux sociaux et dans les médias marocains, et jeté un froid dans les relations entre Rabat et Paris. Néanmoins, des sources diplomatiques françaises assurent que « les taux de refus [de visas] évoqués dans certains médias et relayés par les réseaux sociaux [marocains] sont en décalage total avec la réalité ». « La campagne étudiante 2022 s’est très bien déroulée, avec un nombre de visas étudiants délivrés équivalent à ce stade à celui de 2021 », assurent ces sources.

              Commentaire


              • #8
                Un adage dit: la presse marocaine ment comme on respire!

                - Jeudi déjà, le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric avait démenti le contenu d’un article alléguant que l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, aurait «applaudi» en privé la récente annonce par l’Espagne concernant son revirement dans la question sahraouie.

                «Je vais réitérer ce que j’ai déjà dit, à savoir que toute déclaration sur la position de M. De Mistura ou ses activités qui n’est pas publiée par lui ou mon bureau est trop souvent une déformation des faits», avait déclaré Stéphane Dujarric lors de son point de presse quotidien.

                Commentaire


                • #9
                  Pour défendre Mehenni, la dictature marocaine peut ester en justice contre l'Etat français pour atteinte à la liberté de presse garantie de 1881.

                  La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse : un texte qui garantit et encadre la liberté d’expression - Fondation Descartes

                  Commentaire


                  • #10
                    Je ne vois pas comment l'ambassadrice de la France au Maroc puisse être informer des tenants et aboutissements de cette affaire de C NEWS, un événement qui relève quand même de la crédibilité de l’État, la présidence en tête, donc à ne pas crié sur les toits.
                    Dernière modification par infinite1, 06 octobre 2022, 14h26.

                    Commentaire


                    • #11
                      Et quid de la menteuse presse marocaine? Comment a-t-elle du vent de cette affaire et ce dont aucune presse au monde n'en fait écho?

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X