Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Iran : les manifestations, lourdement réprimées, entrent dans leur quatrième semaine

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Iran : les manifestations, lourdement réprimées, entrent dans leur quatrième semaine

    Les protestations déclenchées par la mort de Mahsa Amini ont fait au moins 95 morts depuis le 16 septembre, selon l'ONG Iran Human Rights.

    Des Iraniens manifestent dans les rues de Téhéran (Iran) pour protester contre la mort de Mahsa Amini, le 21 septembre 2022. (- / AFP)
    Les protestations en Iran déclenchées par la mort de Mahsa Amini sont entrées, samedi 8 octobre, dans leur quatrième semaine malgré la répression meurtrière. L'ONG Iran Human Rights a fait état dans un dernier bilan d'au moins 95 morts depuis le 16 septembre, alors qu'un bilan officiel a évoqué environ 60 morts, dont 12 policiers.

    "Ils sont là pour nous dominer, gêner nos vies" : quatre Iraniennes racontent les interpellations fréquentes de la police des mœurs

    Au 14e jour des manifestations, les Iraniens, femmes et hommes, sont descendus dans la rue dans plusieurs villes, y compris à Téhéran. La colère s'est enflammée à travers le pays à la suite de la mort de cette Kurde iranienne de 22 ans le 16 septembre à l'hôpital, trois jours après son arrestation à Téhéran par la police des mœurs pour infraction au code vestimentaire strict de la République islamique pour les femmes, prévoyant notamment le port du voile.

    "Mort à l'oppresseur"

    Les autorités ont affirmé vendredi que Mahsa Amini était décédée des suites d'une maladie et non de "coups". Mais le père de la jeune femme, Amjad Amini, qui avait affirmé que sa fille était en bonne santé avant son arrestation, a rejeté le rapport médical dans une interview à Iran International. "J'ai vu de mes propres yeux que du sang avait coulé des oreilles et de la nuque de Mahsa", a-t-il dit. Des militants et des ONG ont affirmé qu'elle avait souffert d'une blessure à la tête durant sa détention.

    Le président iranien, Ebrahim Raïssi, s'est rendu samedi dans une université de Téhéran. Sur le campus, des jeunes femmes ont été vues criant "Mort à l'oppresseur", selon Iran Human Rights. Ebrahim Raïssi s'est en outre entretenu avec le chef du pouvoir judiciaire et le président du Parlement, selon l'agence officielle Irna. Ils ont souligné "la nécessité pour la société de s'unir" face aux tentatives "de discorde des ennemis".

    franceinfo.
    Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre.
    (Paul Eluard)

  • #2
    Je pense que l'Iran doit sortir de cette république islamique afin que son peuple puisse vivre , respirer , et se sentir plus libre , , mais non plus , il ne doit jamais revenir à cette république du chah alignée à l'occident , bref, une république tout court , non alignée , musulmane non islamique
    Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre.
    (Paul Eluard)

    Commentaire


    • #3
      Le jour ou le regime islamiste mafieux terroriste tombera l’Iran décoléra et la paix régnera , ce pays a semé le chaos partout (Liban , Yémen, Irak , Bahreïn, Syrie etc..)

      Je pense que l'Iran doit sortir de cette république islamique afin que son peuple puisse vivre ,
      Tant qu’il ya des pays qui appuient ce régime mafieux (a l’instar d’Alger ) ce sera très difficile

      Commentaire


      • #4
        C'est trés difficile de se débarasser du régime des térroristes mollahs. Ils peuvent sacrifier un tier de la population pour vivre en paix comme le régime du criminel Bachar.

        Une dictature bien ancrée quelque soit ou elle se trouve ( Maroc, Algérie, Iran, Arabie Saudite) est trés difficile a défaire facilement.

        Courage au peuple Iranien.

        Commentaire


        • #5
          Il est tres simple de jauger les pays ou il ya le moins de liberté et ou la malvie est endemique en se posant une question tres simple : ou irais je vivre? Et ou je n’irais jamais bivre.

          l’iran est en bas de cette liste, avec dautres pays.
          "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

          Commentaire

          Chargement...
          X