Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maroc: Le CESE appelle à l’élaboration de politiques et programmes publics concertés de promotion de la santé mentale

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maroc: Le CESE appelle à l’élaboration de politiques et programmes publics concertés de promotion de la santé mentale

    Excellente initiative du Maroc et qui devrait se généralisée partout ailleurs.

    - Réalisée dans le cadre d’une saisine émanant du Chef du gouvernement, cette étude vise à identifier les principaux problèmes et dysfonctionnements à traiter en matière de politique de santé mentale, de prise en charge des troubles mentaux et de prévention du suicide. Compte-rendu

    Le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) a appelé à l'élaboration de politiques et programmes publics concertés de promotion de la santé mentale et de prévention des troubles mentaux et des risques psychosociaux.

    Dans une étude sur la question de la santé mentale au niveau national, incluant un volet sur le suicide et les moyens de le prévenir, présentée à l'occasion de la célébration par le Maroc, à l’instar des autres pays, de la journée internationale de la santé mentale, le CESE a souligné l'importance d'élaborer des politiques et programmes publics concertés de promotion de la santé mentale et de prévention des troubles mentaux et des risques psychosociaux adossés à des indicateurs chiffrés et mesurables et à des études d’impacts sanitaires et sociaux.
    (...).
    Il revient sur les résultats de l’enquête nationale relative aux troubles mentaux révélant que 48,9 % de la population marocaine enquêtée, âgée de 15 ans et plus, présentent ou ont déjà présenté des signes de troubles mentaux, rappelant la pénurie en ressources humaines à laquelle fait face ce secteur.

    Le Desk.ma (extraits)



  • #2
    489%,cela fait peur n'est-ce pas?

    Commentaire


    • #3
      Reste à comprendre pourquoi le CESE mentionne le même pourcentage que le Dr. El Ouardi en 2015? Pas très convaincante cette étude, car le pourcentage- en toute logique- devrait atteindre 57,19 %.

      El Ouardi: «48,9% des Marocains souffrent de troubles psychiques». Le 28 janvier 2015

      Commentaire


      • #4
        Avec ce constat irréversible j'ai vraiment pitié des Marocains de ce forum. Je comprends donc mieux leurs raisonnements et proses incompatibles avec celles de quiconque de dûment équilibré.

        Commentaire

        Chargement...
        X