Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'ambassadeur d'Ukraine en France n'exclut pas une frappe nucléaire tactique russe sur Kherson

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'ambassadeur d'Ukraine en France n'exclut pas une frappe nucléaire tactique russe sur Kherson

    Vadym Omelchenko a accordé un entretien au Parisien, publié ce samedi. Il revient notamment sur la tactique militaire russe, et n'exclut pas une "frappe nucléaire tactique sur Kherson", ainsi qu'une detruction du barrage de Kakhovka pour inonder des dizaines de localités.

    Il n'exclut pas "la possibilité d’une frappe nucléaire tactique sur Kherson". Dans un entretien accordé au Parisien et publié ce samedi, l'ambassadeur d'Ukraine en France, Vadym Omelchenko, est revenu sur la stratégie militaire russe, mise à mal par la contre-offensive de l'armée ukrainienne.

    Alors que la Russie perd du terrain, notamment dans le Sud et l'Est, le Kremlin a opté pour des frappes sur des infrastructures énergétiques ukrainiennes, à l'approche de l'hiver. "Ce n'est pas une nouvelle stratégie pour la Russie", remarque l'ambassadeur, qui rappelle les méthodes russes employées en Syrie, et notamment à Alep. "Ils ont détruit les infrastructures, bombardé les hôpitaux pour faire fuir les habitants et prendre le contrôle de villes vides", a-t-il fustigé, rappelant que le nouveau commandant des troupes russes, Sergueï Sourovikine, les avaient déjà dirigées en Syrie.

    Le spectre d'une frappe nucléaire

    Pour Vadym Omelchenko, cette stratégie de la Russie est la conséquence directe de l'avancée ukrainienne, qui a "encerclé" les troupes russes, qui perdent "un bataillon chaque jour".
    En réaction, l'opérateur Ukrenergo a annoncé ce samedi que les Ukrainiens ont déjà volontairement réduit leur consommation d'électricité de 5% jusqu'à 20% en moyenne certains jours et dans certaines régions. "Tout le monde a réagi positivement aux appels du gouvernement à faire des économies d’énergie. Les coupures d’électricité par vagues commencent et sont acceptées sereinement", commente le diplomate.

    Ce dernier n'exclut toutefois pas une réponse forte de Moscou, et notamment "une frappe nucléaire tactique sur Kherson", première ville importante à avoir été prise par les forces russes au début de leur offensive lancée le 24 février. L'occasion pour Vadym Omelchenko de revenir sur les propos d'Emmanuel Macron, qui avait exclut toute intervention de la France en cas d'une frappe nucléaire sur l'Ukraine: "La France a toujours fait preuve de prudence dans sa formulation, pour éviter l’escalade par les mots". "Ce qui compte pour nous, ce ne sont pas les paroles mais les actes. La position de la France nous satisfait: une position de partenaire à part entière", juge-t-il.
    Autre crainte pour Kiev: la "destruction" du barrage de Kakhovka, aménagé sur le Dniepr, à une soixantaine de kilomètres de Kherson à vol d'oiseau, "pour inonder les territoires". Jeudi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait accusé les forces russes d'avoir "miné le barrage et les unités de la centrale hydroélectrique de Kakhovka".

    Les négociations au point mort

    Quid des négociations?

    Si, selon Vadym Omelchenko, l'Ukraine "se mettra à la table des négociations une fois remplies un certain nombre de conditions", les choses ont changé depuis l'époque des pourparlers engagés par la Turquie, fin mars.
    "Depuis, il y a eu Boutcha, il y a eu Marioupol, les destructions à Tchernihiv, à Kharkiv, la découverte des fosses communes et le pseudo-référendum dans les territoires occupés. Comment peut-on maintenant se mettre à la table des négociations?", s'interroge le diplomate.


    "On ne doit plus se contenter du retrait des Russes jusqu’aux lignes du 24 février, nous voyons notre capacité à avancer jusqu’aux frontières de l’Ukraine reconnues en 1991", conclut-il.

    BFMTV
    Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
    Mahomet

  • #2
    L'ambassadeur d'Ukraine en France n'exclut pas une "frappe nucléaire tactique russe sur Kherson"
    n'importe quoi , il nya que les neuneu francais qui croient encore a ces sornettes ukrainiennes.
    ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
    On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

    Commentaire


    • #3
      Les russes évacuent la population de kherson pour eviter les represailles ukrainniennes sur les civils et pour surement avoir les mains libres pour réduire la ville en cendres comme marioupol .
      ils n'ont pas besoin de nucléaire radioacrif dans une zone qui compte des milliers de leurs soldats sans parler de la réprobation internationale ,pour le coup vraie cette fois.
      ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
      On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

      Commentaire


      • #4
        L'ambassadeur d'Ukraine en France n'exclut pas une "frappe nucléaire tactique russe sur Kherson"
        Pouquoi une frappe nucléaire sur un territoire annexé, libéré au début de l'operation speciale? pour tuer des mouches ? des oiseaux ?

        L'evacuation des civiles est salvatrice en attendant l'offensive des forces otanesques en preparation depuis juin 2022 (un millions d'hommes armés par les US).
        Le nombre est hallucinant et la bataille sera pire que celle de Marioupol.

        gdesmon, une 'tite reponse ? ou seulement des copier-coller ?
        Dernière modification par AigleNoir, 22 octobre 2022, 22h16.

        Commentaire


        • #5
          AigleNoir

          Une réponse ?
          Je ne crois pas à une frappe nucléaire, car le nuage radioactif ne connaît pas les frontières.
          Par contre une guerre longue et meurtrière où la Russie va obligatoirement perdre.
          Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
          Mahomet

          Commentaire


          • #6
            C'est aussi ce que je crains. Acculé, le fou Poutine serait capable de détruire la ville de Lviv d'une frappe tactique nucléaire.

            Commentaire


            • #7
              Par contre une guerre longue et meurtrière où la Russie va obligatoirement perdre.
              Une guerre longue contre qui ? l'ukraine sans gaz,, sans electricité et sans petrole, sans economie, sans agriculture ? ou contre l'otan ?

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par xenon
                il nya que les neuneu francais qui croient encore a ces sornettes ukrainiennes.
                Au contraire, c'est toi qui fais partie du camp minoritaire qui inclut les dictatures les plus dépravées et les plus corrompues qui soutiennent avec ferveur le dictateur génocidaire Poutine et croient à ses mensonges (Corée du Nord, Syrie...etc).

                Le dictateur Poutine lui-même a répété à plusieurs reprises qu'il n'hésiterait pas à utiliser tous les moyens, y compris les armes nucléaires, pour s'assurer d'une victoire russe en Ukraine. Si le terroriste Poutine se retrouve dans une situation où l'Ukraine est en passe de récupérer les 4 régions illégalement annexées par la Russie, il est tout à fait possible qu'il va utiliser des armes nucléaires contre l'Ukraine pour éviter une défaite russe en Ukraine.

                Le terroriste génocidaire Poutine ne va jamais accepter une défaite russe en Ukraine et il n'hésiterait pas à atomiser l'Ukraine pour éviter une défaite humiliante qui risque de ruiner encore plus son image et celle de la Russie à travers le monde.

                Commentaire


                • #9
                  si les occidentaux persistent a armer l'ukraine 'ou s'engagent dans la guerre, se se serrait la Russie comme kamikaze avec des milliers de bombes atomiques, cette hargne des occidentaux a vouloir sauver l'ukraine et détruire la Russie, n'est qu'un rêve qui anéantira cette planète

                  Commentaire


                  • #10
                    Le terroriste génocidaire Poutine ne va jamais accepter une défaite russe en Ukraine et il n'hésiterait pas à atomiser l'Ukraine pour éviter une défaite humiliante qui risque de ruiner encore plus son image et celle de la Russie à travers le monde.
                    0Il n'y aura pas de defaite russe contre l'ikraine, si defaite russe il y a , ca serait contre l'Otan et entre l'Otan et la russie la guerre ne peut etre que nucléaire.

                    il n'hésiterait pas à atomiser l'Ukraine
                    atomiser l'Ukraine reviendrait à atomiser la Russie (se faire hara kiri)

                    Commentaire


                    • #11
                      les ukrainien prépare une provocation après les russe une bombe sale

                      Commentaire


                      • #12
                        les ukrainien prépare une provocation après les russe une bombe sale
                        Les Russes n'utiliseront que des bombes propres, pour nettoyer toute la planète.

                        Commentaire


                        • #13
                          nassim

                          Au contraire, c'est toi qui fais partie du camp minoritaire qui inclut les dictatures les plus dépravées et les plus corrompues qui soutiennent avec ferveur le dictateur génocidaire Poutine et croient à ses mensonges (Corée du Nord, Syrie...etc).
                          c'est un peu compliqué que ça, ce n'est pas un affrontement entre la démocratie et la dictature ,les gentils vs les méchants , il n'ya pas de gentils d'ailleurs ,il n'ya que des Etats,des monstres froids qui ont des intérêts .
                          il s'agit ici d'une bataille de leaderships ,une puissance US déclinante, une thalassocratie qui s'oppose de toute ses forces à l'avènement d'un nouveau monde ou elle ne fait pas la loi seule et ou le dollars est une monnaie étalon parmi d'autres , la guerre en Ukraine est une bataille par d'autres de cette 3 éme guerre mondiale qui a déjà commencé .

                          Le dictateur Poutine lui-même a répété à plusieurs reprises qu'il n'hésiterait pas à utiliser tous les moyens, y compris les armes nucléaires, pour s'assurer d'une victoire russe en Ukraine.
                          les seuls qui ont utilisés l'arme nucléaire dans l'histoire, c'est l'oncle sam , au japon une première fois et en Irak une seconde fois avec les milliers de tonnes d'obus à uranium appauvri envoyé sur ce pauvre peuple .
                          quand poutine fait référence à l'arme nucléaire, il trace les lignes rouges à son adversaire américain qui a juré d'affaiblir durablement la Russie sur les limites à ne pas dépasser , si le message est bien compris , l'humanité a peut être un avenir ..

                          Le terroriste génocidaire Poutine ne va jamais accepter une défaite russe en Ukraine et il n'hésiterait pas à atomiser l'Ukraine pour éviter une défaite humiliante qui risque de ruiner encore plus son image et celle de la Russie à travers le monde.
                          personne ne connait les buts de guerre de poutine , c'est un joueur d'échecs doublé d'un talent certain au poker menteur ,mais il est clairement entrain de réussir certains d'entre eux .
                          alors, la Russie ne gagnera peut être pas ,mais elle ne peut pas...perdre, quand les ukrainiens comprendront les termes de cette équation qui les dépasse, ils iront peut être discuter des conditions d'un cessez le feu avant que tout leur pays devienne ruines fumantes ..car ce qui intéresse l'oncle sam , ce n'est pas tant la défaite russe que son impossible victoire ..
                          compliqué .
                          ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
                          On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par xenon
                            personne ne connait les buts de guerre de poutine
                            Tout le monde sait le but du terroriste fasciste Poutine en Ukraine : l'annexion et la colonisation d'un maximum de territoires ukrainiens conformément à la vieille tradition impérialiste et génocidaire russe. Le terroriste Poutine lui-même l'a avoué publiquement et il s'est littéralement comparé au tsar impérialiste Pierre le grand (voir vidéo). C'est toi qui ne veux pas savoir ou qui refuse d'admettre une réalité évidente depuis 02/2022.

                            Des Russes eux-mêmes ont dit n'avoir pas été surpris par l'invasion barbare russe de l'Ukraine en 02/2022 car ils savaient que le dictateur fasciste Poutine préparait cette invasion de l'Ukraine dès son arrivée au pouvoir en 2000.

                            Ce n'est pas un hasard si seules quelques dictatures les plus dépravées du monde (Corée du Nord, Syrie...etc) ont osé défendre publiquement l'invasion et l'annexion russes de l'Ukraine car cette invasion est si immorale et si criminelle qu'il faut être totalement fasciste et dépravé pour la défendre. Ce qui est le cas des dictateurs fascistes et dépravés Kim Jong-Un, Bachar al-Assad...etc.

                            Commentaire


                            • #15
                              Des Russes eux-mêmes ont dit n'avoir pas été surpris par l'invasion barbare russe de l'Ukraine en 02/2022 car ils savaient que le dictateur fasciste Poutine préparait cette invasion de l'Ukraine dès son arrivée au pouvoir en 2000.
                              en 2000 , le type, il voulait adhérer à l'UE , et tu vas être surpris ,il voulait même adhérer à l'OTAN ..!!
                              ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
                              On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X