Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Défense: une usine de maintenance des F-16 au Maroc

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • AigleNoir
    a répondu
    selon hbib lamgilette, des departs vers mars s'effectueront bientot de la base spatiale taj-el-afrit au Tassili N'ajjer tous le jours que dieu fait à 8 heure precise mais one-way-ticket pour les mkhanzia ...

    Laisser un commentaire:


  • AigleNoir
    a répondu
    Selon le patron d’Orizio

    Laisser un commentaire:


  • ayoub7
    a répondu
    Excellent, ravi de voir que les americains ont tenu parole.

    Laisser un commentaire:


  • Crocolus
    a répondu
    F16 majorette

    Laisser un commentaire:


  • hmida
    a répondu
    Je crois qu'il existe une bidouille pour décupler la portée des Iskanders.

    Laisser un commentaire:


  • Maurice_94
    a répondu
    Pas mal... si c'est pour maintenir, entre autres, les 48 F16 Viper des FAR.

    Laisser un commentaire:


  • kamel075
    a répondu
    secret défense, on ne te dira rien

    pour donner un coup de chiffon sur les vitre et gonfler les pneus

    les états interdit a tout client de toucher aux moteur et électronique seul les techniciens us on accées

    ta histoire du C17 britanique tomber en panne a Sidney il a fallut arriver de technicien us pour le remaitre en marche, les us on interdit aux britanique de toucher aux moteurs

    si les US interdisse aux britanique je voix mal le Maroc faire la grosse maintenance

    Laisser un commentaire:


  • tenebre
    a répondu
    secret defense, on ne te dira rien

    Laisser un commentaire:


  • galaxy
    a répondu
    Mince ils sont démunis comment ils faisaient avant

    Laisser un commentaire:


  • Raco
    a crée une discussion Défense: une usine de maintenance des F-16 au Maroc

    Défense: une usine de maintenance des F-16 au Maroc



    Par Khalil Rachdi




    En signant un partenariat avec le groupe aérospatial belge Orizio, le Maroc va exploiter un centre de maintenance pour les avions militaires à l’aéroport de Benslimane. Les détails dans cette revue de presse du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

    C’est un secret de polichinelle: le Royaume mise sur l'aéronautique. Après les entreprises fabriquant des pièces d’avion et les centres de formation dédiés, le Maroc vise désormais l’aviation militaire. En témoigne le projet de Dahir portant la mise en place d’un système de navigabilité des aéronefs militaires et la création d’une Direction de l’aéronautique militaire, approuvé en Conseil des ministres, présidé par le Roi Mohammed VI, le 18 octobre dernier.

    Quelques semaines plus tôt, le Maroc a signé un partenariat avec le groupe aérospatial belge Orizio. Son objectif ? Ouvrir un centre de maintenance pour les avions militaires, rapporte Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du 28 octobre. Selon le quotidien, ce partenariat se traduit par une joint-venture marocaine, baptisée “Maintenance Aero Maroc”. Celle-ci devrait exploiter un centre de maintenance pour les avions militaires à l’aéroport de Benslimane.

    Dans le détail, les nouvelles installations dans cet aéroport offriront 15.000 m² pour la maintenance, la réparation, la révision ainsi que la mise à niveau d’avions et hélicoptères militaires. A la clé, la création de pas moins de 300 emplois, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, qui cite une interview du CEO du groupe aérospatial belge Orizio, Stéphane Burton, accordée récemment au quotidien francophone L’Opinion.

    Selon le patron d’Orizio, le chantier est en gestation et devrait voir le jour en 2024. Le centre devrait se pencher sur la maintenance des avions militaires du Maroc, ainsi que ceux d’autres pays issus de l’Europe, du Moyen-Orient, mais aussi de l’Afrique. De quoi transformer le Maroc en hub pour cette grande région, appelée EMOA, en matière d’aviation militaire. D’ailleurs, une nouvelle usine du groupe ouvrira ses portes fin novembre à Nouaceur sur une superficie de 16.000 m².

    Par ailleurs, le patron du groupe Orizio affirme, toujours dans le cadre de son entretien accordé à L’Opinion, que le Maroc aligne actuellement 23 F-16 et en a commandé 25 autres dans une version modernisée. Une commande qui vient confirmer les liens historiques tissés entre les Forces royales air et le groupe Orizio, celui-ci ayant participé à la modernisation des Mirage F1 en 2006 et des Alphajet en 2010.
Chargement...
X