Annonce

Réduire
Aucune annonce.

En attendant le Scaf, la France prépare des Rafale équipés d'armements hypersoniques et furtifs

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • En attendant le Scaf, la France prépare des Rafale équipés d'armements hypersoniques et furtifs

    BFM
    Le 08/12/2022 à 7:01


    L'arrivée du Scaf en 2040 ne rendra évidemment pas le Rafale obsolète. Dassault prépare les versions F4 et F5 pour assurer sa pérennité jusqu'en 2060. Il sera plus discret et équipé d'armes ultra-sophistiquées.

    Le Scaf arrivera en 2040. Mais le Rafale ne compte pas pour autant rentrer définitivement au hangar. Loin de là. Dassault Aviation prépare en effet deux nouvelles versions de l'avion de combat français. Le modèle au standard F4 passera en phase de qualification en 2023. Ce chasseur sera "optimisé pour le combat collaboratif".
    Mais les ingénieurs de Dassault, ceux de la DGA (direction générale pour l'armement) et des industriels partenaires travaillent déjà sur l'avenir de l'appareil surnommé par Serge Dassault comme "le meilleur avion du monde". Il restera "en ligne jusqu’à l’horizon 2060", assure le constructeur.

    L'an prochain, les équipes démarreront la réflexion sur le Rafale au standard F5 pour un lancement en 2026-2027. Il s'agira d'un appareil encore plus connecté et paré pour le cyber combat. Des éléments permettront d'accentuer sa discrétion en diminuant sa visibilité.
    "Les aubes des réacteurs ont été réduites pour ne pas être détectées de face, mais aussi les bords de fuites sur les ailes vont réduire l'écho radar. Il ne s'agit pas de furtivité, mais d'une discrétion accrue pour améliorer son efficacité", nous a expliqué Dassault.

    Effecteurs dronisés et armement déporté

    La furtivité sera bien présente, mais au niveau de l'armement. Le Rafale F5 pourrait être doté de missiles subsoniques (vitesse du son) furtifs. Et si la vitesse de l'appareil restera à Mach 1.8, il pourrait aussi porter des missiles hypersoniques.
    "Dans le domaine des armements air-surface, la succession du Scalp et de l’AM39 Exocet se prépare", indique dans un document publié par Dassault l’ingénieur général de l’armement Guilhem Reboul, directeur du programme Rafale au sein de la DGA. Pour ce dernier, deux solutions techniques très différentes sont étudiées en étroite collaboration avec nos amis britanniques: un engin hypersonique manœuvrant et un missile subsonique furtif très agile. Rien n’est tranché à ce stade entre ces deux concepts".

    Le Scaf sera le premier appareil qui pourra officiellement bénéficier de la qualification 6e génération. Il sera totalement furtif avec la possibilité d'être piloté à distance par un équipage au sol. L'US Air Force a dévoilé début décembre le B-21 Raider, le premier bombardier de 6e génération capable d'être piloté sans humain à bord. Le Pentagone a néanmoins précisé qu'aucune décision n'a été prise pour utiliser cette fonction.
    "Nous avons toute la maturité technologique pour y parvenir tout en conservant son efficacité opérationnelle", précise Dassault.

    En effet, certaines technologies du Scaf seront issus du nEUROn comme la furtivité. D'autres qui équiperont les prochains Rafale F5 seront compatibles avec le système de combat aérien du futur. Le F5 pourra par exemple utiliser des "effecteurs dronisés, de l'armement déporté", dévoile Dassault. En clair, l'équipage pourra gérer des essaims de drones et déclencher des tirs à distances depuis ces robots aériens. L'avion français du futur est (presque) déjà là.
    Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
    Mahomet
Chargement...
X