La Suède et l’Italie pourraient basculer à l'extrême-droite. Des victoires électorales qui reposent notamment sur le thème de l’immigration et qui fragilisent certaines valeurs fondatrices de l’Union Européenne.