Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pays-Bas : Polémique autour d’une caricature sur des Marocains volant la Coupe du monde

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Bachi
    a répondu
    Jouer avec trois (3) arrières centraux et deux latéraux
    il va falloir la prochaine fois mettre 8 centraux et 2 latéraux héhéhé

    Laisser un commentaire:


  • rago
    a répondu
    Merci à vous! A mon avis, il est vrai que l'accession de l'équipe de la dictature marocaine à la demi finale est véritablement un hold-up!

    Jouer avec trois (3) arrières centraux et deux latéraux (c'est-à-dire 5 défenseurs nominaux) constituent une honte pour le football.

    - Mondial 2022. Le Maroc a payé cash ses fautes d'inattention face à la France (analyse)

    Défaits en demi-finale de la Coupe du monde 2022 par une équipe bâtie pour conserver son titre, les Lions de l’Atlas n’ont pas réussi à maintenir leur solidité autour de la défense à trois centraux, choisie en début de match par Walid Regragui.

    Medias24.ma (extraits)

    Laisser un commentaire:


  • ghanou_dz
    a répondu

    Laisser un commentaire:


  • Pays-Bas : Polémique autour d’une caricature sur des Marocains volant la Coupe du monde

    Il faut déduire de cette caricature, la réalité que le parcours de l'équipe marocaine constitue un véritable hold-up compte tenue du spectacle indigent présenté par cette formation. Quant aux accusations de racisme, il faut savoir que la Hollande a formé nombreux joueurs marocains et certains ont même évolué avec l'équipe des Pays-Bas.

    - Aux Pays-Bas, un dessin du caricaturiste néerlandais Jos Collignon est au cœur d’une polémique, notamment sur les réseaux sociaux. Mercredi, le dessinateur a ainsi dévoilé une caricature du Mondial 2022 au Qatar, avec deux hommes, les cheveux rasés sur les côtés, à bord d’un scooter, volant la Coupe du monde des mains du patron de la FIFA, Gianni Infantino.

    Pour enfoncer le clou, le dessinateur a ajouté un drapeau rouge frappé d’une étoile verte au tableau, pour signifier que les deux hommes seraient Marocains. Pire, l’étoile choisis pour le drapeau du royaume est celle de…David, un clin d’œil politique à la normalisation entre le Maroc et Israël. «Comment ça devrait être», ajoute-t-il sur Twitter.

    La caricature a indigné plusieurs Néerlando-marocains sur le réseau social. «Honte à vous», a tweeté la journaliste Farah-Silvana Kanaan ( VPRO ), pointant un exemple de «racisme contre les Marocains en Europe», écrit De Kanttekening. «Quarante millions de Marocains qui font la fête dans le monde entier, mais Jos et de Volkskrant les réduisent à des voleurs en scooter», a dénoncé le producteur et réalisateur Abdelkarim El Fassi.

    Ya...bi (extraits)
Chargement...
X