Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La France a commis "un ethnocide en Algérie" qui a frappé "la population, son patrimoine culturel"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La France a commis "un ethnocide en Algérie" qui a frappé "la population, son patrimoine culturel"





    Dans ce numéro de L’Afrique en marche, Youssef Girard, historien français et auteur, spécialiste du Mouvement national algérien et de la Guerre d’Algérie, explique pourquoi la récupération du patrimoine culturel et des archives est une question de souveraineté et nécessité pour la reconstruction nationale pour les Algériens et tous les Africains.



    "La récupération aussi bien du patrimoine culturel et artistique que des archives administratives, militaires et de la période ottomane, pillés la France coloniale est une question majeure de souveraineté nationale pour l’Algérie", affirme à Radio Sputnik Afrique le Dr Youssef Girard, historien français et auteur, spécialiste du Mouvement national algérien et de la Guerre d’Algérie. "C’est d’autant plus important pour les Algériens de récupérer ce qui a été volé, quand on connait l’étendue de la destruction du patrimoine national par la colonisation", indique-t-il.
    Et d’expliquer que "la colonisation française de l’Algérie ne s’est pas contenté d'accaparer les terres agricoles et les richesses minières, mais elle a mené une politique génocidaire qui a durement frappé la population algérienne et tout son patrimoine culturel, architectural, religieux, symbolique et civilisationnel. C’était un ethnocide en bonne et due forme. Il faut bien se rappeler qu’entre 1830, année de l’arrivée de l’armée française en Algérie, et 1872, il y a entre un tiers et 58% de la population algérienne qui disparaît. A titre d’exemple, si l’on prend la capitale algérienne Alger, tout ce qui reste de son patrimoine architectural précolonial est le quartier de la Casbah. Toute la partie basse de la ville qui va jusqu'au port, pour ceux qui connaissent Alger, a été détruite".
    "Ce qui a été constaté en Algérie est également vrai pour tous les autres pays africains qui ont été colonisés soi par la France ou les autres puissances européennes comme l’Espagne, le Portugal, l’Italie et l’Allemagne. Dans tous ces pays, une grande partie du patrimoine a été tout simplement éradiquée. A part les témoignages, actuellement il n’y a aucun moyen de retrouver ce qui été détruit. Tout ça rentre dans la cadre justement de ce qu’a été la politique coloniale, c’est-à-dire la destruction des peuples colonisés, soumission et le rabaissement des cultures des peuples colonisés.


    sputniknews

  • #2
    C'est très fortement vraisemblable. Au reste, c'est là les conséquences de toute colonisation.

    Commentaire

    Chargement...
    X