Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'accompaganteur de Moise

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mohamed_Rédha
    a répondu
    Salam,

    Je dois dire que j'ai pu lire le premier post de tina6 sans avoir à le relire une deuxième fois (il y a du progrès). Pour le deuxième, le n°7, je me suis arrêté là

    Envoyé par Tina6
    Moise malgré qu'il était élevé dans le palais proche du centre de la décision il ignorait le fond et l'étendu du pouvoir politique et économique.
    Pourquoi tu dis ça ?

    Envoyé par che1
    Je me permet peut être de rectifier un point essentiel. Ce que tu relève dans QUISSAT Moussa (conte de Moise) relève de ce qu'on apelle la ESSIYASSA ECHER3IYA.
    L'accompagnateur de moîse est SIDNA EL KHOUDIR connu pour sa hikma ya3lem el gheiib.
    Oui.. et c'est pour cela que c'est bien Moïse qui a été choisi, et "préparé", par Allah depuis son jeune âge pour guider une Nation.. pas Sidna El-Khoudr. La morale de l'histoire, c'est que la science d'un 3alim ne fait pas de lui forcément un Chef, ou un Guide pour sa communauté.. une référence tout au plus.

    La qualité de Chef, meneur d'homme est relativement rare, elle est très bien définie et très recherchée en matière de Gestion de Ressource Humaine, en milieu d'entreprises.. Et elle est encore plus rare, si elle est associée à un savoir faire et des compétences en la matière..

    Laisser un commentaire:


  • Harrachi78
    a répondu
    A table ...

    Le Pharaon était fin renard en politique. Il avait réussi a neutralisé tous ces concurrents et es opposants en s'alliant avec le culte du soleil ...

    C'est le genre d'entrées qui t'en disent long sur la suite du menu ... :22:

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    bonjour a tous

    Le Pharaon était fin renard en politique. Il avait réussi a neutralisé tous ces concurrents et es opposants en s'alliant avec le culte du soleil. D'après certain le culte du soleil comme le culte de mars et de la line et d'autres planètes parmi les sept n'est qu'un royaume dirigé par un Rois ou Malake. Certain prétende que les pyramides etaient l'œuvre de ce royaume pour imposer politiquement le pharaon et son clan. Dans ce monde personne ne rapportait le rôle et l'action des autres Rois sur chaque planète symbolisée par un ciel.
    Le pharaon pour contrôler la population avait créé un ensemble de groupe idéologique les poussant les uns contre les autres. D'après ce mode de gestion le pharaon et son groupe se sentaient étrange et menacé en Egypte. En égyptien un vrai ne pourra faire ce genre de pratique car ça le amoindrisse sur le plan militaire. Pharaon créait la division chez lui. C'est sure le pharaon n'est pas un égyptien ou un égyptien appartenant a une catégorie haie et bannie par les classe bourgeoise égyptienne. C'est comme un esclave qui prend le pouvoir et se retourne contre la classe bourgeoise.

    Moise était donc dans un clan ou chi3a mais sans rien savoir que son père adoptif le manipulait à travers un idéologue juif ou égyptien. Moise tua un opposant que soit un juif ou un égyptien.
    Moise malgré qu'il était élevé dans le palais proche du centre de la décision il ignorait le fond et l'étendu du pouvoir politique et économique.
    Pour apaiser ses soucis et ses remords Dieu avait voulu lui montrer le monde parallèle qui l'entoure et qu'il ignorait l'existence. Il est possible que cette épisode se déroule avant son retour en Egypte lorsqu'il était chez beau père.
    La rencontre était capitale sur le plan information.
    Si vous analysez le discours de l'accompagnateur vous allez remarquer que cette personne n'agissait pas seule.
    Le premier acte qu'il l'avait fait en perçant le bateau des pauvres malheureux était une décision qu'il avait prise seul. Il répond J'ai percé.
    Dans le deuxième cas du meurtre ce n'est pas lu qui a avait prie la décision mais c'est une décision collégiale. C'est un groupe qui avait prie cette décision remarque qu'il avait répondu Nous avons voulu.
    Ensuite le dernier acte qui consistait a redressé un mire qui allait s'effondrer là ce personne révèle une chose fondamentale. Il a révélé où Dieu se trouve. Si vous cherchez Dieu et Sa place et Son rôle dans l'univers ce bonhomme l'avait trouvé.
    En observant ce monde parallèle de décision il s'est rappelé le meurtre qu'il avait commis en egypte. Dans l'esprit de Moise tout va se chambouler. L'étendu et la profondeur des choses étaient plus compliqués.
    En conclusion ce verset en fait est une trousse du croyant qui lui montre ou il doit agir et comment il doit le faire.
    Le croyant par sa propre décision doit protéger le faible en usant des artifices si il se voit en position de faiblesse devant une force constitué par une bande de brigand dirigée par un Roi.
    Tout ce qui avait été interdit par Dieu le croyant ne devrait jamais y toucher à moins d'une décision collective.
    C'est là la faille du système que certains djinns ont exploité pour faire dévier leurs allés les humains. Par le mensonge certaines sectes sont manipulé en donnant l'autorisation a la liquidation en l'enveloppant du décision du haut.
    Dans ce monde complexe et sans pitié les êtres humains doivent faire très attention. Lorsque Dieu parle de l'enfer ce n'est pas du jeu. Dieu n'aime pas le jeu. Alors faites attentions
    Dernière modification par tina6, 26 janvier 2009, 13h24.

    Laisser un commentaire:


  • che1
    a répondu
    sidna khider

    Sidna khidr d'un rang plus élevé que celui de prophète est un exécutant des missions divines. Il a enseigné la patience à Sidna Moussa. Il viendra encore à la fin des temps pour accomplir ses missions.

    Pour certains savant il s'agit d'Elie le verdoyant. Dans chaque génération il a un descendant qui sème le bien sur terre.
    __________________________________________________ _____________

    ESSALAM 3ALA MEN ETTABA3A EL HOUDA

    J'aimerais bien avoir des preuves sur ce que tu dis.
    surtout sur "il viendra encore......."
    et il n'y a pas que la patrience que sidna dhider aprenait a sidna moussa.
    je suis prêt à t'en faire l'enseignement.

    essalam 3alik

    Laisser un commentaire:


  • alessandro
    a répondu
    Sidna khidr d'un rang plus élevé que celui de prophète est un exécutant des missions divines. Il a enseigné la patience à Sidna Moussa. Il viendra encore à la fin des temps pour accomplir ses missions.

    Pour certains savant il s'agit d'Elie le verdoyant. Dans chaque génération il a un descendant qui sème le bien sur terre.

    Laisser un commentaire:


  • che1
    a répondu
    c'est musa qui accompagnait elkhoudir

    merci mkh
    c'est exact c'était moussa (ssl) qui accompagnait elkhoudir. Cependant je précise que le vrai compagnon de sidna moussa dans la propagation de son message est son frère haroun.
    quand à sidna khoudir DIEU le lui a désigné pour sa sagesse pour l'enseigner (ses hikems). Il l'a accompagné pendant un temps limité.
    En conclusion ce que je veux préciser c'est que sidna mOUSSA ACCOMPAGNAIT SIDNA KHOUDHIR POUR APPRENDRE. C'est très important
    cart chaque détail compte pour la suite des évènements.
    Personnellement je ne suis pas très innitié dans ce fikh mais j'ai un ami qui est versé dans ce domaine et je suis prêt à ouvrir si vous voulez l'enseignezment de ces sciences juridiques.
    Dernière modification par che1, 15 décembre 2008, 21h00.

    Laisser un commentaire:


  • mkh
    a répondu
    C'est Musa qui accompagnait al Khidr pas le contraire.

    Laisser un commentaire:


  • che1
    a répondu
    l'accompagnateur de Moise

    Bonjour tina6

    Je me permet peut être de rectifier un point essentiel. Ce que tu relève dans QUISSAT Moussa (conte de Moise) relève de ce qu'on apelle la ESSIYASSA ECHER3IYA.

    L'accompagnateur de moîse est SIDNA EL KHOUDIR connu pour sa hikma ya3lem el gheiib.

    je dois préciser que ce n'était pas son accompagnateur mais son professeur. DIEU a voulu qu'il aille chez elkhoudir pour s'impregner des choses qu'il ignorait.
    Dieu a accepté sur la demande de moîse comme accompagnateur et ministre son frère HAROUN.
    Les contes choisis par vous et cités dans le coran se sont des HIKMATS et chacune contient une hikma.
    EXEMPLE. conte n°1. ESSAFINA. Le roi du royaume a ordonné à ses soldats de confisquer tous les bateaux ou barques en bon état. Les villageois n'avaient que cette barque comme moyen de vivre.
    SIDNA KHOUDIR a ordonné aux villageois de percer cette barque qui a immédiatement coulée. Quand les soldats sont venus ils trouvèrent une barque en mauvaise état , ils sont partis sans la prendre.
    on apelle cela "AKHEF EDDARARINES" (le moindre mal).
    Ce sont des priorités ou "Ettartib fi elmou3amala" que SIDNA MOUSSA devaient apprendre pour convaincre Moîse. Et que nous même devront apprendre dans nos actions. Je peux t'en citer d'autres dans le coran.
    Dernière modification par che1, 12 décembre 2008, 17h46.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Un invité a crée une discussion dans L'accompaganteur de Moise

    L'accompaganteur de Moise

    Chez tous les monothéistes la sourate du Kahf est une sourate de mystères.
    Chez les musulmans et chez certains grands docteurs le mystère du accompagnateur mystérieux de Moise est souvent cité comme base. Les vrais docteurs essayent de trouver quelques choses de cachées dans cette histoire et certain ignorant silencieux font croire aux gens qu'ils ont atteints le degré de l'accompagnateur et ainsi avoir ces privilèges. Même la couleur du vert a été choisi par les charlatans hindouistes pour se ressembler aux Khidre. A une époque sans doute de la perse ancienne ces charlatans étaient instrumentalisé pour faire peur aux ouvriers agricoles afin de ne pas user de la force pour les faire travailler et ensuite leurs imposer des impôts que certaines mènent vers les dirigeants cachées dans les palais dans las villes.
    Cette petite introduction tirée de notre vécu passé présent et ou les monothéistes catholique juif et musulmans utilisaient cette tactique pour vivre sans travailler.
    Pour les Docteurs scientifique les vraies des monothéistes atawile c'est a dire le décodage ou le décryptage de ce verset était un peu du domaine de l'analyse.
    Pour ma part ce verset présente un aperçu du fonctionnement du royaume de Dieu. L’accompagnateur savait des choses que Moise ignorait et Moise savait autre chose que l'accompagnateur n'avait le pouvoir et l'autorisation d'y accéder. Par exemple il n'était pas avec Moise lorsque Dieu parla directement à Moise.
    Pour aider à la réflexion, j'ai mis en couleur les phrases qui peuvent nous renseigner sur la manière que ''Dieu gère son royaume''. Une gestion un peu unique et qui présente des possibilités, des failles ou des informations qui peuvent être exploiter. Pour ma part je ne sais pas pourquoi ce cas a été presenté a Moise et ensuite pourquoi il a été cité dans le coran, car meme les juifs ignoraient ce cas avant sa revelation dans le coran.
    Je vous laisse le soins de débattre et dans le debat chacun trouvera sa propre réponse en fonction de son disque dure de cerveau qui est sa memoire.



    71. Alors les deux partirent. Et après qu'ils furent montés sur un bateau, l'homme y fit une brèche. [Moïse] lui dit : “Est-ce pour noyer ses occupants que tu l'as ébréché ? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse ! ”.

    72. [L'autre] répondit : “N'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? ”.

    73. “Ne t'en prend pas à moi, dit [Moïse,] pour un oubli de ma part; et ne m'impose pas de grande difficulté dans mon affaire” .

    74. Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l'homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit : “As-tu tué un être innocent, qui n'a tué personne ? Tu as commis certes, une chose affreuse ! ”

    75. [L'autre] lui dit : “Ne t'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? ”

    76. “Si, après cela, je t'interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse,] alors ne m'accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi”.

    77. Ils partirent donc tous deux; et quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants; mais ceux-ci refusèrent de leur donner l'hospitalité. Ensuite, ils y trouvèrent un mur sur le point de s'écrouler. L'homme le redressa. Alors [Moïse] lui dit : “Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire”.

    78. “Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l'homme,] Je vais t'apprendre l'interprétation de ce que tu n'as pu supporter avec patience.
    79. Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau.

    80. Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu'il ne leur imposât la rébellion et la mécréance.

    81. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux.

    82. Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu'ils extraient, [eux-mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur. Je ne l'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l'interprétation de ce que tu n'as pas pu endurer avec patience”.
Chargement...
X