Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Prophète universel et sceau des prophètes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Prophète universel et sceau des prophètes

    L'existence du Prophète Mohammed (QSSSL) était également marquée, avant la révélation par le voisinage de populations cosmopolites et multiethniques. En effet, se trouvaient à ses côtés des chrétiens et des juifs pratiquants et indicateurs d’une longue histoire de l’Arabie de ces temps-là. C’était aussi au temps où le monothéisme chrétien et hébraïque devait faire face à un polythéisme bien enraciné.

    Aussi, la vie du Prophète (QSSSL) allait être confrontée à des résistances de ceux qui continuaient à croire en plusieurs dieux. Plus de 300 dieux représentés sous différentes formes de statuettes qu’on adorait dans un climat d’ignorance et de violence, celui de la djahiliya.

    Avant, le Prophète Mohammed (QSSSL) a dû mener une vie dure en tant que marchand et chamelier que tout prédestinait à vivre avec le divin. Il était de très bonne moralité et d’un physique fascinant. Son destin a voulu qu’il se retirât dans la grotte «Hira» pour rencontrer l’ange Gabriel qui lui avait demandé de lire avant de lui révéler les 114 versets du Coran et ce, durant quarante ans.

    Une mission difficile mais exaltante


    Khadidja, une femme modèle, caravanière et dont le commerce était prospère, va le soutenir dans sa vie de Prophète en devenant son épouse de 20 ans plus âgée que lui. Elle l’avait apprécié pour sa loyauté, son honnêteté et sa sagesse extrêmes. Et dans une Arabie où tout le monde avait oublié le Dieu unique, Mohammed (QSSSL) avait été choisi pour poses les fondements de la religion musulmane. Il avait pour mission de transmettre la révélation par les versets coraniques. Mais malgré sa véracité indiscutable, le Coran n’a pas été bien accepté.

    La Mecque avait déjà La Kaaba, temple cubique d’Abraham vénéré plus tard par les musulmans. C’était une ville carrefour, à la croisée des chemins, où des marchands venaient de partout pour vendre et acheter toutes sortes de marchandises.

    Et la population était issue d’un grand nombre de tribus dont chacune avait des dieux portant des références sur leurs origines tribales.

    On voyait d’un œil malveillant Mohammed (QSSSL) venir prêcher l’Islam fondé sur la croyance en un Dieu unique et Tout-Puissant. C’est pourquoi le Messager (QSSSL) et le message divin couraient des risques d’élimination.
    On assista à des scènes sanglantes. Lui-même avait eu une fois la vie sauve en se réfugiant dans une grotte dont l’entrée avait été fermée par une toile qu’une araignée avait tissée à la hâte.

    Des perspectives d’avenir prometteuses


    Pour le protéger, des tribus de Médine lui demandèrent de vivre parmi eux. Ce fut la hidjra. Mais, malgré les luttes intestines causées par les religions polythéistes, la croyance en un seul Dieu et à son Prophète Mohammed (QSSSL) avait fini par avoir le dessus. Même les Qoraïchites qui se sont montrés longtemps irréductibles avaient accepté la foi et la paix apportées par un amine.

    Cette paix appelée «Salam» obtenue en échange de l’acceptation de l’Islam avec toutes ses obligations, prit tout son sens qui évoque jusqu’à nos jours ce qu’il y a de meilleur dans la pratique religieuse et ce qu’on peut en attendre.

    Ceux qui étaient devenus des musulmans avaient appris beaucoup sur la religion apportée et le messager de Dieu.
    Mohammed (QSSSL) avait été reconnu comme un fin diplomate et un stratège unique. Grâce à des moyens militaires réunies sous sa coupe, il va créer un état avec sa structure défensive,économique, intellectuelle et morale.

    Contre vents et marées, notre Prophète (QSSSL) avait réussi à forger des hommes qui devaient poursuivre l’expansion de la religion musulmane reconnue partout comme une religion universelle et adoptée dans tous les continents.

    Par Boumediene Abed, La Nouvelle République

  • #2
    finalement...

    ... les 3 "religions monothéïstes" n'ont pas "appris" ou "retenu" face à leurs nombreux et "anciens adversaires",... 100 fois plus, d'après les chiffres de la nouvelle..., qu'il ne pouvait s'agir que d'une étape plus ou moins difficile à relater humainement et tout au moins plus complexe que cette division tripartite, le cours des nouvelles est encourageant mais bien mal étendu depuis... qui aurait pensé ou dit de ne pas poursuivre d'ajouter au même respect les "présences" humaines et unitaires, évidentes et salutaires, différentes et nécessaires,... pour "l'étape" relative à l'information, la 3ème se revient d'une seconde à leurs premières, et puis s'en suit... les jours plus modernes et les nuits plus claires se rendent-ils peu à peu à tels ou tels cours universels et partagés...hassan...salam, merci...
    ...Rester Humain pour le devenir de l'Homme... K.H.R.

    Commentaire

    Chargement...
    X