Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une nouvelle fatwa polémique: Le mariage au cinéma est un mariage légitime

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une nouvelle fatwa polémique: Le mariage au cinéma est un mariage légitime

    La dernière fatwa en date n'est autre que celle d'un prédicateur conservateur Koweïtien, Moubarak Albidali, qui a déclaré que le mariage dans les films et les feuilletons est un mariage bien réel, suscitant l'indignation des artistes dans son pays.

    Le prédicateur a pris pour preuve un "hadith" du prophète qui aurait assuré que le mariage est à prendre au sérieux, même s'il s'agit de plaisanterie. Toute actrice mariée n'a pas, donc, le droit de jouer le rôle d'une épouse dans la fiction puisqu'elle aurait commis un acte illégitime.

    En réaction à cette fatwa certains acteurs Koweïtiens que le fait de faire allusion à un acte de mariage ne pourrait en aucun cas en constituer un, et qu'il fallait, pour éviter toute problématique, ne pas montrer tout le rituel du mariage: Odoul, présence de témoins, acceptation...

    D'autres assurent que puisque tout acte en Islam est basé sur l'intention, si l'intention n'a pas lieu, l'acte non plus. Alors que certaines actrices affirment que puisque toutes les conditions du mariage n'ont pas lieu (acceptation, dot...), le mariage ne peut en aucun cas être légal.

    lemag

  • #2
    Non mais merci pour la blague
    ..... ish.

    Commentaire


    • #3
      qu'est ce que c'est que cette histoire encore

      Commentaire


      • #4
        qu'est ce que c'est que cette histoire encore
        Cette histoire fait rire au moins ....mais l'histoire du Djihad Al Nikah elle nous renvoie a la réalité notre manipulabilité par tout charlatan en religion.

        A force de dire mettez la raison au frigo les gens finissent par avaler n'importe quoi il suffit de dire:
        "Allah Aza Wa Jala a dit"
        "Le prophete SWS a dit"
        Evidement en ayant sorti les mots de leur contexte et de leur cadre.
        On reste responsable de nos actes de nos jugements, la religion n'est pas synonyme de démission de la raison.

        Commentaire


        • #5
          J'ai vu quelques vidéos du "cheikh". Rien de nouveau sous le soleil des salafistes : il interdit à ses enfants d'aller à l'école; toujours à se quereller sur les plateaux de télés; menace l'ambassadeur du Yémen de lui envoyer Al-Qaïda, etc, etc.
          كلّ إناءٍ بما فيه يَنضَح

          Commentaire


          • #6
            J'ai vu quelques vidéos du "cheikh". Rien de nouveau sous le soleil des salafistes : il interdit à ses enfants d'aller à l'école; toujours à se quereller sur les plateaux de télés; menace l'ambassadeur du Yémen de lui envoyer Al-Qaïda, etc, etc.
            C'est une erreur de penser par stéréotype, on commet beaucoup d'erreurs.

            Abdelhamid ibn badis rahimahou Allah a eu un apport important dans le mouvement national algérien et qui a about a la libération.

            Il était pourtant un salafiste au sens noble du terme.

            Non c'est des charlatans, des "salafos" stars...c'est du pure marketing a l'occidental avec l'utilisation judicieuse des techniques de triangulation.

            Commentaire


            • #7
              Vas-y pour "salafos", si ça ne tenait qu'à une question de terminologie !
              Quant à Ibn Badis l'islahiste, et néanmoins grand admirateur d'Atatürk, je crois qu'il est préférable de ne pas le mêler à ce topic.
              كلّ إناءٍ بما فيه يَنضَح

              Commentaire


              • #8
                voila à quoi se limite l'nnovation chez certains musulmants

                Commentaire


                • #9
                  Au moins ce prédicateur avoue qu'il regarde les feuilletons à la télé, il ne lui reste qu'a un autre petit pas et lancer une fatwas sur les scènes osées

                  Commentaire


                  • #10
                    rien de nouveau sous le ciel des islamo fanatiques
                    ils font montre d'une de crétinerie sans pareil.
                    à qui mieux, mieux.

                    pour le mariage dans les films,
                    un égyptien a déjà sorti cette ineptie, y a un moment déjà.
                    c'est mon opinion et rien ne m'empêche d'être du même avis qu'elle.

                    Commentaire


                    • #11
                      si on suit son raisonnement, les crimes et les vols dans les films devraient etre punis aussi. c'est une fdiha cette fatwa et moulaha est à enfermer chez les chimpanzés.

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X