Afin de mieux comprendre le type d'amour qui unit les époux au sein du couple, tel qu'il est perçu en Islam, il convient d'abord de rappeler que le sentiment amoureux peut être de deux natures différentes.

S'il est d'origine naturelle et ne découle pas réellement d'une quelconque réflexion ou méditation, les savants musulmans l'appellent "Houbb Tab'iy" (littéralement, "amour inné"). C'est ce genre d'amour et d'affection qui unit par exemple les parents aux enfants, mais également les époux entre eux. Le Qour'aane lui-même nous apprend que les sentiments qui unissent l'époux et l'épouse proviennent d'Allah:

"Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent."

(Sourate 30 / Verset 21)

S'il est le fruit de la réflexion ou d'analyses rationnelles, il est connu sous le nom de "Houbb 'Aqliy" (littéralement, "amour qui naît du raisonnement"). L'amour du croyant pour Allah et Son Messager (sallallâhou alayhi wa sallam) sont (à l'origine) de cette nature. En effet, l'attachement éprouvé vis-à-vis du Créateur Tout Puissant et de Son Prophète (sallallâhou alayhi wa sallam), qui est le produit même de la foi, est alimenté par la connaissance de Dieu. A chaque fois que l'être humain se rend compte de la Grandeur et de la Majesté d'Allah, au fur et à mesure qu'il en apprend au sujet de Ses attributs de perfection, qu'il prend conscience de l'étendue de la Miséricorde divine et des bienfaits qui lui ont été accordés, son amour pour Allah croît. De même, plus il en apprend sur les qualités du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), sur la perfection de son caractère et de sa personnalité, sur sa beauté, sur sa bienfaisance envers l'Humanité entière, bref, sur ce tout ce qui a fait de lui la meilleure créature d'Allah, plus l'amour éprouvé pour le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) prend de l'importance.

Il est important de noter que l'être humain ne peut maîtriser et contrôler réellement l'intensité du "Houbb Tab'iy". Comme Allah proclame Lui-même dans le Qour'aane qu'il n'impose à aucune âme ce qui est au-dessus de sa capacité, c'est la raison pour laquelle, tant que ce sentiment ne devient pas un obstacle dans la soumission envers Allah et Son messager (sallallâhou alayhi wa sallam), sa présence n'est en aucun cas répréhensible, même s'il est d'une grande intensité.

A partit de là, on peut déjà arriver à deux conclusions:

L'amour qu'éprouvent le croyant et la croyant pour Allah et Son Messager étant de nature différente à celle qu'ils éprouvent pour leurs proches ou leur époux (se), c'est la raison pour laquelle, leur présence simultanée est tout à fait possible.



L'amour du croyant(e) pour son époux(se) étant un sentiment naturel et incontrôlable, il ne fait donc pas directement l'objet de prescriptions quelconques. Ce qui signifie que, quelque soit l'expression qu'il revêt (amour passionnel, romantique etc…), il ne se pose pas en contradiction avec la foi, à condition bien sûr qu'il ne constitue pas un obstacle par rapport à la pratique de l'Islam.

(Réf: "Fath oul Bâriy", "Irchâd oul Qâriy", "Mâ'rif oul Qour'aane", "Bawâdir oun Nawâdir" …)


Pour lire la suite : http://www.muslimfr.com/modules.php?...le&sid=100



Contrairement à ce que certains pensent, il y a énormément d'amour en Islam.