Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Non-Violence en Islam

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Non-Violence en Islam

    Bonjour,

    L'histoire nous à montré des grands personnages qui ont changé le cours de l'histoire, simplement en prônant, la non-violence.

    De toutes confessions et de toutes cultures, ont a vu sortir des gens comme Gandhi, Luther King, Mandela, .....

    Seulement, aucune personne contemporaine issue du monde musulman n'a utilisé ce concept pour arriver à s'imposer.

    Est ce que, c'est la violence est intrinsèque à notre culture arabo-musulmane.

    Est ce la culture de la guerre et de colonialisme qui ont fait, que nous puissions réfléchir ainsi ?

    La guerre qui était une exception dans notre religion et qui était la dernière solution ultime, après que toutes les solutions pacifiques furent essayées est devenue la règle.

    Au moindre conflit, on déclare le Djihad, sans prendre de recul. Aux moindres divergence d'idées. On classifie nos détracteurs comme des impies et lance sur eux une fetwa.


    Y'a t il une personne dans notre monde musulman, qui pourra mener son peuple sur les bases de combats d'idées.


    A quand un Mandéla musulman. A quand, un imam de haut son minbar dira " I have a dream"

    Stanislas
    Dernière modification par Stanislas, 27 mars 2005, 09h30.
    “If you think education is expensive, try ignorance”
    Derek Bok

  • #2
    Bonjour,

    Merci Stanislas pour ce topic,

    J'ai pensé à poster un topic pareil, suite à un évenement choquant, occasionné par les préparations, ici à Alger, d'une fête réligieuse (al mawlid annabawi):

    à quelque semaine de cette fête, marquée par les jeux explosifs les services d'ophtalmologie ont déja reçu une victime qui présente.. "un éclat du globe oculaire" suite à l'explosion de pétards!!

    l'éclat du globe oculaire chez cet enfant, d'âge scolaire est synonyme de cécité monoculaire à vie: elle ne verra plus qu'avec un seul oeil, et à vous d'imaginez l'impact psychique et le préjudice esthétique conséquent!! quelle honte!

    Je me demande quelle est la relation de la naissance ou le décès d'un prophète avec ces jeux explosifs, si ce n'est que la culture de la violence qui a gagné nos enfants aussi! [les parents ont une grande part de responsabilité]

    Quoi que l'on fasse, ça ne restituera pas l'oeil du jeune enfant. espérons seulement qu'il y'aura pas d'autres victimes..
    Dernière modification par thiziry, 27 mars 2005, 11h49.
    Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Organisation Mondiale de la Santé

    Commentaire


    • #3
      bonjour stanislas et thiziry !
      je crois avoir une réponse, elle vaudra ce qu'elle vaudra, mais on est la pour donner son avis et le discuter.
      comme mon profil le suggere, j'ai un profond respect pour Mandela et ses idées non violentes, et evidement autant pour Ghandi et luther king !
      mais tous ces grands Hommes ne me font pas deduire ce que beaucoup d'entre nous le suggerent ou des fois l'assument d'eux meme ou avec un coup de pouce de l'actualité politique en disant que L'islam n'est pas une religion de tolerance, preuve qu'il n'ya pas d' Hommes célèbres pronant la non violence chez nous !
      je ne rentre pas dans les considerations religieuses, mais l'essentiel est la : l'islam est une religion monotheiste qui s'est creée dans un champ de bataille et ayant herité avant tout le "dogme" des autres religions monothéistes, le judaisme et la chretienneté, donc, pour proner la non violence à la Mandela ou à la Ghandi, on ne peux pas croire et appliquer une de ces trois religions, ou alors on crée une secte......qui ont pullulé depuis !
      si Ghandi,luther king ou Mandela ont su trouver une alternative de la non violence comme solution à leur conditions miserables et desesperantes, c'est justement parcequ'ils n'avaient pas entre leur mains ni la bible, ni la thora ni le coran.
      l'instinct de survie leur a donné une nouvelle croyance : la non violence.

      donc à mon sens, et je ne vais pas faire des amis en disant cela, Ghandi peut etre consideré comme un prophete comme Mandela d'ailleurs, puisque sans livre sacré monotheiste, ils ont su par leur supreme sagesse surpasser toutes les capacités de nuisance de l'ennemi Blanc qui les a asservi au nom de la bible par dessus le marché !
      donc, pour moi la question est toute banale, quand on est faible, pour reussir il faut battre le fort en le surpassant, comment y arriver dans des conditions IMPOSSIBLES tels un miserable devant un puissant ? nous avons Ghandi et Mandela comme solutions.
      en revanche, pour nous Musulmans, inutile de s'interroger sur nos capacités de resitance.......ou de nuissance... , L'islam a déja fait ses preuves dans le bien comme dans le mal, il suffit de trouver le bien pour avancer.
      idem pour les juifs et les chretiens.

      Commentaire


      • #4
        Bonjour...

        notre faiblesse c'est qu'aucun dignitaire..(je n'aime pas ce mot mais je l'emploi volontairement..) musulman n'a pu par sa sagesse inspiré la non violence..Vu comment sont écoutés par les masses les imams si un avait pu ou su precher la non violence ..il aurait été écouter par tous..mais le problème c'est que les carrures comme Mandela ou Ghandi ne courent pas les rue (et cetainement pas les rue arabes..)

        Commentaire


        • #5
          @aniasse
          faut lire mon pote à moins que tu n'a pas envie ?
          tu ne risque pas de trouver des partisans "dignitaires" comme tu dit qui precheront la non violence dans une rue arabe pour la simple raison que nous avons d'autres philosophies de vie et de culture ! la non violence n'est pas OBLIGATOIREMENT la seule solution non plus d'ailleurs !
          ca veut pas dire qu'on est obligatoirement violents, encore une fois, nous sommes exactement comme les juifs et les chretiens !

          Commentaire


          • #6
            Re bonjour,

            Envoyé par Tizi Oualou
            preuve qu'il n'ya pas d' Hommes célèbres pronant la non violence chez nous !
            Peut être qu'il y'en a sauf que, si je me permet d'utiliser certains termes de génétique, il se trouve que ça prend un caractère "récessif", alors que ceux qui pronent la violence, supérieur en nombre et en audience, prennet un caractère "dominant".

            cela concerne le présent, et notre actualité..

            et si on retourne au passé de la civilisation musulmane, on trouve bel et bien d'émminentes personnalités qui ont marqué l'histoire, où paix et justice ont marqué leur régne aussi bien sur les musulmans que les autres. Omar Ibn Al Khattab fut un bon exemple. et si on prend la peine d'analyser la personnalité de cet homme, on déduira, qu'il a bien compris l'islam, ses objectif, l'a bien pratiqué sur soi même avant d'inviter les gens à sa pratique.. et là, j'estime que ces notions sont quasiment absentes chez plusieurs mouvances dans le monde musulman, ce qui explique, du moins partiellement, leur échec.

            Je pense, que si les musulmans mettent l'impulsivité relationnelle à part, et prennet le temps de bien étudier l'islam et le comprendre, et le pratiquer sur soi-même avant d'inviter les gens à le pratiquer.. on pourra avoir d'autres Omar à notre siècle.. qui inspireront peut être, les descendants de Luther King et de Ghandi!

            ce n'est qu'un avis Tizi Oualou, et je pense que tout comme Mandela, vous reconaissez le droit à la diffrérence!

            Sincères salutations,

            thiziry
            Dernière modification par thiziry, 27 mars 2005, 14h27.
            Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Organisation Mondiale de la Santé

            Commentaire


            • #7
              Salut Tizi Oualou

              J'ai lu avec intérêt votre analyse de Gandhi, Martin L. King et Mandela.

              Ma lecture est très différente de la vôtre et je vais essayer d'exposer mes points de vue sur chacun.

              D'abord, si on est d'accord que Gandhi était hindouiste ) et qu'il était très impliqué dans le temple avant de développer sa philosophie de résistance passive, ce n'était pas le cas pour les deux autres.
              -Mandela était chrétien et dans des entrevues il a souligné que LA RELIGION et le TRAVAIL lui ont permis de supporter la prison.
              -M. L. King était pasteur d'une église baptiste, donc d'une philosophie très rigide.

              Personnellement si je devais chercher les causes de la non violence, je la trouverai peut-être plutôt dans le cheminement des individus chacun dans son état respectif.

              D'abord Mandela et Gandhi (éduqué en Angleterre) et de famille qui savait ce qu'état le pouvoir ont vécu en Afrique du Sud.
              -Si Gandhi a été emprisonné plusieurs fois en Afrique du Sud pour avoir résisté à l'Apartheid, c'est aux Indes qu'il a utilisé la non violence pour libérer son pays. Mais il faut comprendre que Gandhi était un avocat et un philosophe issu d'une famille aisé et qui a connu un colonialisme "humain" (comme il le disait) des britanniques et il savait que les hindous ne pouvaient pas déloger la puissance coloniale de l'époque grâce aux armes. Alors il a choisi la résistance non violente..
              Mandela, lui à l'origine il était pour une révolution armée: L'ANC et le MK étaient des organisations militaires décapitées à un moment donné. Il a même fait un stage d'entraînement en Algérie (en 62). Mandela était devenu l'élève un peu tardif de Gandhi: Il a compris qu'avec l'apartheid, il n'y a que la non violence comme choix car après Soweto et des milliers de morts, il a décidé comme Gandhi qu'il ne voulait pas sacrifier son peuple face à 5 millions de blancs armés jusqu'aux dents.
              De plus Mandela a eu le support de beaucoup de pays, il suffit de se rappeler de l'embargo......

              En somme je dirai que pour ces deux, l'influence de l'éducation britannique (ou Afrique du Sud) qu'ils ont eu et le flair de ne pas se lancer dans une guerre meurtrière ont permis des résultats heureux pour leur entreprise.

              Le cas de Martin Luther King est très différent: Malgré que King prônait la non violence, il n'a pas cessé de prononcer des discours enflammés vis à vis des blancs... ce qui a entraîné son assassinat par les blanc haineux d'ailleurs on le sait maintenant, entraînés par le FBI! La seule raison pour laquelle il ne prenait pas le risque d’un mouvement armé ne mérite même pas d’être cherchée. Pas avec la situation des noir entre 62 et 65 et l’armée américaine et les blancs super racistes.
              Oui, on peut dire non violence.... mais si cela ne s’est pas éternisé aux USA c'était surtout à cause du Vietnam: Johnson en fin politicien savait qu'il avait besoin des noirs pour remplir les rangs de l'armée au Vietnam.... et en 1965, en leur donnant le droit de vote... certains noirs ont cru avoir obtenu quelque chose... ce qui était faux, car les manifestations ont continué jusqu'en 1968 lors de la mort de King.

              Alors, mon ami Tizi Ouala, à la lumière de ce résumé, je pense que le milieu culturel et la puissance armée des pays concernés étaient déterminante pour l'orientation des leaders et non le manque de religion!

              Par contre pourquoi ailleurs on est violent ?
              C'est que généralement nous avons affaire à des peuples disparates et belliqueux soit de nature ou par nécessité...depuis trop longtemps, et ceci est compliqué par la nature oppressante des colonisateurs.... ainsi que les injustices éternelles que connaissent ces gens!

              Comme exemple: L'Algérie connaît des guerres depuis la nuit des temps... et ce n'est pas tout à fait fini, couplé avec un colonisateur qui n'était pas à lâcher sa proie!
              Le Liban, la Syrie, l’Irak… etc : c’est le résultat des découpage perçus comme injustifiés des territoires libérés des turcs…..et on peut en trouver toute une liste!
              L'homme parle sans réféchir...Le miroir réfléchit sans parler!

              Commentaire


              • #8
                A la fin de sa vie malcom X qui a découvert soitdit en passant la foi en prison était un homme respectable quant aux idées qu'il défendait!

                Commentaire


                • #9
                  J'aurais plutôt tendance à penser comme Avucic: il faut voir dans le cheminement individuel de chacun de ses personnages illustres et non dans la religion.
                  Sadate, ex frere musulman, ex général, était tout désigné pour entretenir l'état de guerre contre Israel, il a su infléchir cette propension pour finir par oeuvrer pour la paix. Sadate a autant qu'Un Mandella toute mon admiration et mon respect.
                  Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                  Commentaire


                  • #10
                    pourtant tous les laeders qui ont mene un combat pacifique etaient des croyants.
                    Dans le monde musulman, je crois que le travail de Malcom X n`est pas negligeable. Cet homme avait des centaines de noirs americains qui lui obeissaient au doigt et a l`oeil. Pourtant, il n`a jamais prone la violence.
                    Il a toujours combattu d`une maniere pacifique, et ce jusqu`a la fin de sa vie.

                    Malcom X qui voulait une separation entre les blancs et les noirs sur tous les palns, apres s`etre rendu compte avec amertume, a quel point le racisme etait ancre dans la culture americiane, etait, oh combien, surpris lorsqu`il a fait le pelerinage a la mecque, pour la premiere fois et vu toutes les races, toutes les ethnies du monde vetus de la meme maniere et adorant Allah cote a cote, sans aucune marque de distinction. Cette vision de la vie, qui lui etait totalement etrangere, lui a fait changer d`avis. Il a ainsi renonce a l`idee de de se separer des blancs et a continue sa lutte pacifique jusqu`a son assassinat.
                    NOUS SOMMES TOUS DES PALESTINIENS

                    Commentaire


                    • #11
                      J'aurais plutôt tendance à penser comme Avucic:
                      bachi !
                      et bien moi aussi, je ne trouve pas grand chose à redire, Avuvic a donné beaucoup de détails interessants et utiles et surtout une argumentation qui a du poids.
                      ce que j'avancais sur les 3 religions monothéistes sont à creuser davantage, le milieu culturel et religieux fabrique en effet une personne comme vous dites, donc cherchons la contradiction....

                      Commentaire


                      • #12
                        Democratise l'usage de la non violence !

                        Salam

                        Pourquoi faut il qu'a chaque fois que l'on parle d'Islam on se croit oblige d'y associer la violence et reciproquement. Le vrai probleme des musulmans d'aujourd'hui et d'ordre politique, l'Islam lui n'est agite comme epouvantail que pour brouiller les pistes. La realite et que les musulmans n'ont pas encore produit un systeme de gouvernance fiable et efficace, contrairement aux Occidentaux.

                        Bonne chose de la part d'Avuvic d'avoir tenter de remettre les pendules a l'heure en replongeant les personnages dans leur contexte social et historique respectif. Il est faux de croire que le Civil Right Movement aux US s'est deroule sans le recours a la violence.

                        La question qui se pose est de s'avoir pourquoi n'ya t-il qu'aux faibles quon suggere de proner la non violence pour le reglement de conflit alors qu'on trouve normal que ceux qui detiennent les arguments de la force (qui souvent se prennent pour des rabs) s'arrogent le droit de faire usage de celle ci quand et comme bon il leur semble, souvent de facon demesuree ?!

                        Aux protestations pacifiques (Algerie 1948 Guelma-Kherrata) la France a repondu par un massacre abject. Au bombardement de Pearl Harbour les US on repondu par Hiroshima et Nagazaki (le maximun qui pouvait etre fait a l'epoque). A ma connaissance, l'Occident (pour ne citer que lui) n'a jamais prone la non violence pour regler ses affaires ou (re)prendre ce qui lui appartient (et ce qui ne lui appartient pas) !

                        Il faudra distinguer entre le droit des peuples a faire valoir leur droits, a savoir defense des biens et du territoire, et la violence pour l'acces ou le maintien au pouvoir.

                        Dans tous les cas de figure l'usage la violence contre des innocents et condamnable par l'esprit de l'Islam. Cas de l'Irak (bombes qui explosent au milieu de la foule ou dans les mosquees) ou en Israel lorsqu'on fait exploser une bombe dans un bus ou restaurant.

                        Durant la bataille de Badr les recommandations du Prophete Mohamed SAWS etait tres claires a se sujet. On ne touche aux enfants, aux femmes, aux vielles et aux vieux. On ne detruit pas les ressources (eau, nourriture et animaux) sur lesquelles dependent les populations. On ne s'attaque pas aux plantes et aux arbres etc...

                        J'estime cependant qu'a l'ere de l'information (et grace a internet) que la non violence serait une approche des plus intelligentes et des plus seduisantes pour contre balancer le matraquage mediatique et la desinformation.
                        Dernière modification par sindbad, 27 mars 2005, 19h48.

                        Commentaire


                        • #13
                          Durant la bataille de Badr les recommandations du Prophete Mohamed SAWS etait tres claires a se sujet. On ne touche aux enfants, aux femmes, aux vielles et aux vieux. On ne detruit pas les ressources (eau, nourriture et animaux) sur lesquelles dependent les population. On ne s'attaque pas aux plantes et aux arbres etc...
                          saha sindbad !
                          et bien à lire ces recommandations on se demande ce qu'on a appris nous autres Algeriens de l'islam.
                          je passe sur les femmes,les vieillards et les enfants, mais quand je vois ce qu'on a fait à nos forets et nos arbres durant cette decennie en algerie, et bien on eu tout faux.
                          c'est la ou je comprend que l'environnement culturel devient un facteur beaucoup plus important que le religieux comme on l'avait dit plus haut !
                          ce qui me parait bien pardoxal, c'est, que j'ai entendu dans mon quartier à Alger que les islamistes radicaux avaient une violence inouie contre les arbres en generel, je prefere meme taire les raisons tellement elles sont grotesques! j'espere que certains m'eclaireront la dessus ! evidement je ne vais pas cacher le mepris flagrant de l'armée envers la foret pour "nettoyer" le terrain, ca je l'ai vu de mes propres yeux.

                          Commentaire


                          • #14
                            c'est très beau,le concept de la non-violence.Mais j'ai du mal à croire que la libération de la palestine(par exemple) peut se faire en pronant les idées de Ghandi.N'oublions pas non plus que la solution de la non-violence(action politique légale) a été tentée en Algérie pendant toute la première moitié du vingtième siècle.On connait les résultats.Toutes les tentatives de réforme du système colonial,meme les plus timides, ont été mises en echec.La guerre de libération entamée en 1954 a été donc un constat d'échec de l'action non-violente,tout comme la seconde intifada en Palestine d'ailleurs.

                            Commentaire


                            • #15
                              Saha Tizi Oualou

                              Les radicaux dont tu parles ont puise leur "savoir" aupres des sources wahabites qui sont une insultes a l'intelligence humaine et une offense a Dieu. Aux anti podes de l'esprit de l'Islam.

                              Un jour l'un deux etait venu me dire que l'imam (Mohamed El Ghazali, l'egyptien Allah Irrahmou) "kafrouh el oulamas" (declare apostat par les savants) ??? Ma reponse fut que la barre etant ramenee si haute qu'il ne me restait plus a present que de m'abonner au bar du coin !

                              En fait les mecs avaient confondu Mohamed El Ghazali avec Abu Hamed El Ghazali qui vivait lui au 11 iem siecle je crois !
                              Dernière modification par sindbad, 27 mars 2005, 19h22.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X