Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Conduire sans assurance

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • UNKNOWN2
    a répondu
    (suite et fin)

    2/ La Prière est la confirmation de la Foi en Islam. Une croyance sans pratique est un mensonge, comme une pratique avec un comportement quotidien irrespectueux et mauvais est une hypocrisie.

    3/ " NUL BIEN DANS UNE RELIGION SANS PRIERE "
    C'était la réponse du prophète (saw) à quelqu'un qui voulait être dispensé de la prière.
    Apres les attestations de foi, la prière constitue le deuxième pilier de l'islam. Elle est l'essence de l'islam : quiconque l'accomplit préserve sa religion, par contre, celui qui la néglige renonce à sa croyance et à sa religion. (Disons, au moins, qu'il vit dangereusement!!!).
    La prière occupe, dans la religion islamique, une place prépondérante parmi les différentes formes d'adoration, étant donné‚ qu'elle seule a été directement reçue d'Allah (sans l'intermédiaire de l'archange Gabriel) par le prophète Muhammed (saw) au cours de son ascension celeste. La prière constitue le lien direct entre le serviteur et son Seigneur. Celui qui veut " parler",(s'adresser) à Dieu, fait la prière et celui qui veut L'écouter, doit lire le saint Coran. Sur le sujet de la Prière, le fidèle sera interrogé‚ en tout premier lieu au jour du jugement dernier.
    En témoigne cette tradition du Prophète Muhammed (saw) :
    "Au jour du jugement dernier la première question qui sera posée aux hommes portera sur l'observation de la prière : de son acceptation par Allah dépend l'acceptation de toutes les autres bonnes œuvres et son rejet dépend le rejet par le Juge suprême de toutes les autres œuvres ".

    En ne dispensant pas de l'établissement de la prière même le fidèle qui combat dans la guerre, l'islam fait mieux ressortir toute l'importance de cette institution religieuse... Aucun prétexte ne peut en dispenser le fidèle : maladie, guerre, voyage etc....

    ""La prière est de stricte obligation pour les croyants et doit se faire aux heures prescrites " Coran 4/103.

    La prière est le moyen par excellence pour purifier et ‚lever l'âme, à condition évidemment d'être accomplie avec le "khochoua'" (humilité‚ et concentration). Et pour juger la valeur de ta prière, regarde tes actes :

    ""Accomplis la prière, car elle empêche de commettre les turpitudes et les actes blâmables." Coran 29/45

    4/ Le châtiment de celui qui prie et néglige sa Prière est déjà sévère. Celui qui délaisses et abandonnes sa Prière encore plus ! Celui qui n'a jamais prier , n'en parlons pas ! Faut-il rappeler aussi les hadiths et versets parlant des châtiments relatifs à ceux et celles qui ne prient pas ou abandonnent la Salat ?

    Honnêtement et sincèrement, que celui ou celle qui ne prie pas quotidiennement ou ne prie pas du tout prenne l'intention sincère de commencer et mette TOUT EN OEUVRE cela. Il est possible sous réserves de bonnes raisons de regrouper des Prières. Rattraper les même le soir si vous ne pouvez faire autrement.

    L'essentiel : Priez ! Avec le temps incha Allah, la volonté et l'invocation, leur accomplissement sera de plus en plus conforme aux règles de la Prière ( c'est-à-dire en leur temps, de la façon que que l'accomplissait notre bien aimé Prophète -saw)

    Priez. Ne soyez pas pris en infraction. De cette action dépend notre entrée au Paradis.

    La nécessité de méditer et de se rappeler de la mort (dont l'un des meilleurs moyens est la visite des tombes) concerne aussi bien les hommes que les femmes
    L’Homme doit se souvenir de la mort jour et nuit car c’est la seule vérité absolue dans l’univers. On connaît certainement des gens qui sont morts soudainement, le messager de Dieu a raison de dire : " Rappelez-vous souvent du sapeur des désirs "

    La Prière est notre assurance dans cette Vie. Posez vous en permanence la question : ET SI DEMAIN TOUT S'ARRETE ?

    " Anas (radiallahu ‘anhu) a dit : " Le messager d'Allah (sallallahu alaihi wasallam) a dit : " Rappelez-vous la mort dans votre prière parce que lorsqu’un homme se souvient de la mort dans sa prière, il s'efforce de parfaire la prière et prie comme un homme qui ne pense pas qu'il accomplira une autre prière après cela. Prenez garde et une excuse est cherchée pour chaque affaire. "

    WA ALLAH OU AHLEM
    Salamalekoum
    Dernière modification par UNKNOWN2, 06 avril 2005, 12h47.

    Laisser un commentaire:


  • UNKNOWN2
    a crée une discussion Conduire sans assurance

    Conduire sans assurance

    Salamalekoum

    Qui aime ou peut conduire sans assurance ?

    Nous savons tous que celui ou celle qui le fait prend un risque énorme : celui de recevoir plusieurs sanctions sévères prévues par la Justice ou le Code Pénal ( au même titre que la conduite sans permis : peine d'emprisonnement et amendes)
    Conscient de cet état de fait, nous nous efforçons d'être en règle au regard de la loi dès l'acquisition d'un véhicule (permis de conduire, carte grise, police d'assurance, contrôle technique...)
    Donc, responsables que nous sommes, nous nous plions aux lois de la société car nous les savons d'une part obligatoires et d'autre part parfois même justifiées.

    Pourtant, ce que l'on constate aujourd'hui, c'est que beaucoup d'hommes et de femmes de confession musulmane manquent à 1 autre responsabilité O combien Supérieure et dont la non application entraîne des sanctions bien plus supérieures et sévères aussi!
    En effet, au risque d'enfoncer des portes ouvertes, combien aujourd'hui de croyants et croyantes (c'est-à-dire attestant, affirmant la Profession de Foi - shahâda) ne prient pas ?

    Dieu nous a imposé la Prière. Si on atteste, on devient responsable devant Dieu de ce que cette attestation implique et exige.
    Nous nous plions tous aux lois de la société c'est-à-dire aux lois édictées par l'Homme. Mais parmi nous, beaucoup ne se plient pas à celles édictées par Dieu, le Créateur des Hommes.
    Ce sont pourtant des Lois bien plus supérieures et importantes dont leur non respect engendre des punitions incomparables n'est-ce pas, par apport à celles relatives aux violations des lois humaines.
    Il est souvent triste et aberrant de voir un comportement différent, plus sérieux, de la part de frères et soeurs envers les lois de la société par apport aux Lois de Dieu !

    1/ Lorsque nous roulons sans assurance, nous pouvons à tout moment être pris en infraction et si c'est le cas, nous conduisons avec l'inquiètude permanente d'être contrôlé. Nous faisons donc le maximum pour redevenir en règle au plus vite avant un contrôle potentiel. Une fois en conformité avec la loi, nous sommes soulagés.
    Parfois ceux ou celles qui ne se sont pas fait prendre pendant leur illégalité pensent qu'ils ont eu de la chance. D'autres disent ou pensent " El Hamdoullileh !"
    Certes " El Hamdoulileh ", mais qu'en est-il pour ceux qui ne prient pas de l'autre Loi non respectée ? Wech, t'es craintif quand tu ne respectes pas une loi humaine importante, et tu l'es pas alors que t'es en train d'en violer une autre plus grave encore : une Loi divine !

    2/ En effet, ne pas prier revient à conduire sans assurance sur Terre (dans la Vie Ici-bas). Et de la même façon, il est possible d'être contrôlé et pris en infraction, à n'importe quel moment ! La Mort surprend tout le monde ! Nul ne peut affirmer qu'il sera là demain, ou ce soir; ou dans une heure ou même 1 minute ! Les causes de la Mort sont très variées et souvent inattendues (arrêts cardiaques spontanés - observés même chez des individus jeunes et en bonne santé -, rupture d'anévrisme, chute mortelle dans les escaliers, accidents de la route, accidents domestiques, allergies ou infections mortelles suite 1 substance respirée, avalée, ou pénétrant dans le sang après une injection ou une écorchure, incendies, choc anaphylactique, coups causant un traumatisme irréversible, meurtres, mort subite et inexpliquée - pendant un sommeil par exemple- etc...)
    Et pourtant, pour beaucoup d'entre ceux et celles qui ne prient pas, contrairement au non respect de la loi humaine, l'inquiètude n'est pas la même, plus faible, moins pressante, voire inexistante !
    Souvent, le maximum n'est pas fait pour redevenir en règle vis à vis de cette Loi divine.

    - Certains(es) tombent dans le piège de " Demain, incha Allah".
    Or, combien disent cela depuis plus d'1, 2, 5, 10, 20 ans et ne prient toujours pas ? Combien parmi nous sont partis sans la Salat. Plus on vieillit, plus l'apprentissage de la Religion est difficile. La mémoire est plus active pendant la jeunesse. Ceux qui ne peuvent pas apprendre facilement (analphabètisme, maladie, vieillesse,...) n'en sont pas dispensés pour autant. En ce qui les concerne, c'est parfois le manque de volonté qui les poussent à ne pas prier, alors que la Fatiha à elle seule, les formules simples entre les étapes gestuelles, et le tachahoud, suffisent pour prier.
    On en voit dire qu'ils prieront inchallah quand ils se marieront. Une fois mariés, ils disent qu'ils sont trop occupés avec le foyer (femme et enfants) et l'activité professionnelle pour prier et sortent à nouveau "après inchallah, quand j'aurai le temps ".
    Mais qu'en savent-ils qu'ils auront le temps après ?
    Si parmi ceux qui disent "demain inchallah", la Prière est finalement accomplie, alors oui un "El hamdoullileh" est de rigueur car ils n'ont pas été contrôlés pendant le temps de leur infraction et Dieu les guidé et facilité la pratique.

    - D'autres ne disent même pas "demain inchallah". Ils pensent simplement qu'ils ont le temps pour commencer. Mais encore une fois, qu'en savent-ils ? Ils se complaisent dans leur non pratique. Parmi cette catégorie, ceux et celles qui finissent par prier, peuvent dire aussi "El hamdoulilleh !" pour ne pas avoir été pris en infraction et pour avoir été aidé dans son accomplissement.

    - Et qu'en est-il de ceux qui ne prient pas et meurent dans cet état ? Leur âme sera prise en état de "non-prière".
    Métaphoriquement parlant, ils seront en infraction vis à vis de cette Loi.
    Parmi eux, il en existe qui n'ont pas prier parce qu'ils pensaient qu'ils avaient le temps. Il en existe même d'autres qui pensaient en eux-mêmes ou ouvertement qu'ils ont atteint un tel degré de Foi que la Prière n'est pas pour eux !!? Ils sont comme ils disent "au dessus de ça". Ils déclarent parfois que la Prière est dans leur coeur !
    Or, Le Prophète (saw) priaient comme personne de sa Communauté, par reconnaissance, et demandait pardon plus de 70 fois par jour :

    "Abû Hurayra a entendu ces propos de l'Envoyé de Dieu - sur lui la grâce et la paix - : "Par Dieu, je demande pardon à Dieu et je me repens plus de soixante-dix fois par jour." (B.)"

    ""Al-Agharr b. Yasâr al-Muzanî tient ces propos de l'Envoyé de Dieu - sur lui la grâce et la paix - : "O hommes, repentez-vous et demandez pardon à Dieu car moi, je me repens cent fois quotidiennement." (M)"

    ""Abu Abd ar-Rahman Abdullah fils de Umar ibn el Khatab (qu'allah les agrée tous les deux),rapporte:"J'ai entendu l'Envoyé de Dieu(saw) dire: "Les fondements de l'Islam sont au nombre de cinq:L'attestation qu'il n'est pas de divinité si ce n'est Allah et que Muhammad est l'envoyé d'Allah;l'accomplissement de la prière;le versement de l'impôt legal(Zakat);le pèlerinage à la maison sacrée et le jeûne du mois de Ramadhan". Hadith rapporté par Muslin et Bukhari"

    Durant les longues nuits de prière du Messager (saw), sa femme Aïcha lui demandait la raison de ses pleurs, alors que Dieu lui a pardonné ses péchés antérieurs et postérieurs, il répondit : "« Ne dois-je pas être un serviteur reconnaissant ? ».Hadith rapporté par Moslim et Ibn Hibban

    - Il y en a aussi qui n'accomplissent que la Prière du Vendredi et ne cherchent pas plus loin alors qu'ils savent qu'il y en a 5 par jour. Que Dieu les guide alors sur le Droit chemin !
    Ceux là sont comparables aux chrétiens et aux catholiques qui célèbrent l'office chaque Dimanche. Les 5 Prières quotidiennes sont pourtant ce qui différencient le Musulman du non musulman.

    Et pour ceux qui ne prient que le Vendredi et cherchent à aller plus loin, alors que Dieu les facilite.

    Pour conclure, il faudrait rappeler à ceux et celles qui ne prient pas encore, ou qui ne prient pas régulièrement 4 points :

    1/ La Prière demeure et reste le seul acte d'adoration obligatoire qui ne comporte aucune condition pour ne pas l'accomplir. Il est possible de ne pas jeûner le Mois de Ramadan (suite à une maladie ou un long voyage, en sachant que cela s'accompagne d'actes compensatoires). Il est possible de ne pas payer la Zakat (si le revenu du foyer est inférieur au Nissab, revenu imposable légal). Il est possible de ne pas accomplir le Pèlerinage à la Mecque (faute de santé ou d'argent), MAIS il est impossible de ne pas accomplir la Prière. Pour ceux qui sont physiquement atteints, Dieu, dans sa Haute Miséricorde, à accordé des facilités : si la station debout est pénible, il est possible de prier assis, en s'inclinant avec la tête et le buste. Si la prosternation est difficile, alors différencier toujours avec la tête et le buste l'inclinaison de la prosternation. Si cela est pénible aussi, il est possible de prier allongé, sur le coté droit, en direction de la Mecque. Si cela est encore pénible, alors s'allonger sur le dos. Prier même avec les yeux si cela demeure la seule possibilité ! Beaucoup de croyants et croyantes ont priés des années durant, jusqu'à leur lit de mort où ils priaient avec les yeux, une fois agonisant. Que Dieu leur accorde Son Vaste et Paisible Paradis!
    Il n'y a pas d'excuses !
    Il est aussi navrant de voir certains jeûner le Mois de Ramadan et ne pas prier alors que la Prière surpasse le Jeûn au niveau des commandements divins ! C'est une incohérence comportementale.
    Certains mêmes ne prient que pendant ce Mois béni .Le reste de l'année, la Prière est en vacances!

    à suivre...
Chargement...
X