Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Campagne oléicole 2015-2016 à tizi-ouzou

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Campagne oléicole 2015-2016 à tizi-ouzou

    Campagne oléicole 2015-2016 à Tizi-Ouzou : 448 000 quintaux d’olives attendus

    Une récolte de l’ordre de 448 000 quintaux d’olives est attendue dans la wilaya de Tizi-Ouzou à l’issue de la campagne oléicole 2015-2016 qui débutera la semaine prochaine, a-t-on appris, hier, auprès de M. Si Ahmed Chebah, responsable du service organisation de la production et de l’appui technique (OPAT) à la direction locale des services agricoles (DSA). «La production de cette année est prometteuse. Elle sera nettement meilleure que celle de 2015 en raison des conditions climatiques favorables, notamment les dernières précipitations très bénéfiques pour l’olivier», nous affirme M. Chebah. Il est utile de rappeler, poursuivra la même source, «que nos services ont enregistré des récoltes d’olives de l’ordre de 288 000 et 382 000 quintaux, respectivement en 2014 et 2015». Selon le même responsable, un programme de plantation d’oliviers pour 2016 a été mis sur pieds. «Un reliquat de 150 000 plants d’oliviers sera distribué aux oléiculteurs inscrits au niveau de nos subdivisions agricoles pour la campagne de plantation de 2016 qui débutera en décembre prochain et s’achèvera en mars. Ce chiffre viendra s’ajouter aux 540 000 plants d’oliviers que nous avons distribués aux ayants-droits, de 2014 à 2015», soutiendra-t-il. Cette quantité prévisionnelle d’olives de 448 000 sera récoltée sur une superficie oléicole de 35 176 hectares qui a connu une importante extension ces dernières années en raison des mesures de soutien accordées par les divers dispositifs de développement de cette filière, notamment les campagnes de plantation d’oliviers. La wilaya de Tizi-Ouzou étant une région oléicole par excellence, elle possède un parc d’huileries important. Pas moins de 464 huileries en tout, dont 112 modernes, 44 sont financées par le fonds d’Etat. Quant au reste, celles dites traditionnelles ou semi automatiques, elles appartiennent à des privés. «Certaines huileries ont d’ores et déjà ouvert leurs portes pour recevoir les olives. A cet effet, nous exhortons les cueilleurs à éviter le stockage des olives dans des sacs pour éviter l’oxydation et la fermentation des l’olives. De préférence, il faut les récolter dans des caisses et les décharger dans les espaces prévus à cet effet au niveau des huileries», tiendra à préciser M. Chebah. Ainsi, les différentes localités de haute Kabylie se préparent pour la cueillette des olives. Un rendez-vous incontournable pour tous les montagnards. De véritables jours de fête, durant lesquels il règne une ambiance fraternelle et conviviale qui n’a pas son pareil. Profitant du week-end prolongé de trois jours, à l’occasion de la commémoration du 1er novembre, les citoyens de Kabylie sont descendus dans les maquis nettoyer autours de leurs oliviers et préparer la cueillette qui interviendra ces jours-si. «L’huile d’olive sera abondante cette année. Les dernières pluies ont fait du bien aux arbres et l’olive est dodue à souhait», nous affirmera Nna Fatima, de retour de son verger qu’elle prépare pour la cueillette.

    Taous.C


    La Dépeche de Kabylie
    dz(0000/1111)dz

  • #2
    «La production de cette année est prometteuse. Elle sera nettement meilleure que celle de 2015 en raison des conditions climatiques favorables, notamment les dernières précipitations très bénéfiques pour l’olivier», nous affirme M. Chebah.
    Je crois que c'est l'inverse du coté de Béjaia, du moins dans la région de mes ancetres sur les hauteurs de la smoumam, la récole de l'année dernière était excellente et exceptionnelle, cette année très très faible, pas loin du 1/10 de l'année dernière.

    Commentaire

    Chargement...
    X