Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Claire Pelletier chante .. GALILEO

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • morjane
    a répondu
    Zakina!

    Humm!!!
    Que deviendrons nous sans Zakina et ses trouvailles???

    MERCI!Ah! j'ai beaucoup aimée!

    j'ai d'abord ecoutée l'extrait affamée comme je suiset puis j'etais en plein dedans quand pff! ça s'est interrompus!et pi! j'ai vus le lien suivant et là! j'écoute tout


    Merci!!!ben être parolière ???:roll:

    Laisser un commentaire:


  • Zakina
    a crée une discussion Claire Pelletier chante .. GALILEO

    Claire Pelletier chante .. GALILEO

    Morjane .. tu sais ton post sur « GALILEO » que tu as mis dans la section « Le Grand Débat » .. http://algerie.levillage.org/viewtopic.php?t=291 .. ça m’a rappelé le titre d’une chanson justement nommée « Galileo » interprétée par une chanteuse québécoise de chez nous que j’aime beaucoup Claire Pelletier .. Sa musique a un petit côté « médiéval » et j’aime sa voix .. Alors je met ici les paroles de quelques-unes de ses interprétations … des paroles que tu aimeras beaucoup Morjane j’en suis certaine et que les autres apprécieront aussi .. Ça nous parle .. d'eau et de terre .. du ciel et des étoiles .. des montagne et du soleil .. de guerre et de paix .. et d'amour.

    Sur son site .. http://www.clairepelletier.com .. on y retrouve ces mêmes paroles .. ainsi que celles de plusieurs autres de ses interprétations .. http://www.clairepelletier.com/disco/disco.html .. ensuite .. dans la section téléchargement on peut aussi y entendre des extraits de ses chansons ... http://www.clairepelletier.com/telechar/telechar.html ..

    Sur ce lien .. http://www.eworldmusic.com/album/pop.../10000585.html .. vous avez la possibilité d'entendre en entier l'album de "Galileo" en cliquant sur "Écoutez l'album" .... ( désolée l'album ne semble plus être disponible sur ce lien )

    * À voir absolument .. LE SOLEIL DU JOUR .. avec Claire Pelletier .. http://www.soleildujour.com/claire/clairetemp.html .. un très joli petit montage vidéo d'images de la nature accompagné de la chanson « Galileo »

    Morjane ? .. t'as jamais pensé d'être « parolière » pour des interprètes ??


    Galileo

    Ce soir le ciel est au plus doux
    Tu vas mesurer les étoiles
    Hors de ta chambre de Padoue
    La science neuve fera scandale

    Voici la terre, elle prend le large
    Elle bouge et tourne dans les nuages
    Voici la terre, astre mobile
    Qui danse et quitte son domicile

    Et si d'abord étaient les choses
    Avant que l'on y mette un nom
    Et si d'abord les faits s'imposent
    Nos yeux peut-être sont trahisons

    Galileo Galilei
    Ce vaste monde est si petit
    Galileo Galilei
    Ce petit monde est infini
    Galileo

    Message céleste dans ta lentille
    La lune est noire et la terre brille
    Le ciel te livre ses secrets
    Il n'y a plus de corps parfaits

    Que bouge la tête de nos savants
    Les vérités théologiques
    De nos corbeaux académiques
    S'en vont se perdre dans le temps

    Galileo Galilei
    Ce vaste monde est si petit
    Galileo Galilei
    Ce petit monde est infini
    Ce petit monde est infini
    Galileo

    La terre tourne et moi je tombe
    Galileo
    Le terre tourne et moi je tombe
    Galileo
    C'est pour un temps seulement
    Galileo
    C'est pour un temps seulement
    Galileo...

    paroles : Marc Chabot
    musique : Pierre Duchesne et Claire Pelletier



    Kabir Kouba

    Elle a cent détours
    La rivière d'amour
    Près de Wendake
    Tu l'entends gronder

    Elle est un discours
    Qui brave le vent
    Elle est un torrent
    De nuit et de jour

    Il vient des montagnes
    Court dans les campagnes
    Longue divagation
    Fin des migrations

    C'est un long serpent
    Aux écailles d'argent
    Traçant des frontières
    Autour de nos terres

    Kabir Kouba
    Kabir Kouba
    Que gicle l'eau
    Dans la forêt
    Kabir Kouba
    Kabir Kouba
    Roule tes eaux
    Vienne la paix

    Des Laurentides en haut
    Il fit jaillir les eaux
    Mille chemins tortueux
    C'est un serpent des dieux

    Des chutes et des torrents
    Qui frappent à nos tympans
    Les dieux sont une rivière
    À l'ouest de nos terres

    Elle a cent détours
    La rivière d'amour
    Près de Wendake
    Tu l'entends gronder

    Pour le peuple huron
    Et pour les colons
    Légende et printemps
    Qui détient le temps

    Kabir Kouba
    Kabir Kouba
    Que gicle l'eau
    Dans la forêt
    Kabir Kouba
    Kabir Kouba
    Roule tes eaux
    Et qu'à jamais
    Vienne la paix

    * Kabir Kouba est le nom huron de la rivière St-Charles qui se jette dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de la ville de Québec.

    Paroles : Marc Chabot
    Musique : Pierre Duchesne et Claire Pelletier.



    Les oies sauvages
    est une adaptation d'une chanson de la tradition gaélique intitulée Siúil a Rún (Va, mon amour).

    Les navires sont noirs
    La mer est belle
    Mon amour s'en va
    Guerroyer en France
    Ce serait miracle
    S'il me revenait

    Si long voyage
    Pour une oie sauvage

    Coule, coule
    Coule ma peine
    Et pleure mon roi
    Et pleure ma reine
    Les guerres sont cruelles
    L'amour éternel
    Is go dté tù mo mhùirnin slàn

    J'ai vendu quenouille
    J'ai vendu rouet
    Mon amour aura
    Son épée d'acier
    Et s'il faut mendier
    Moi je le ferai

    Triste mariage
    Pour une oie sauvage

    Coule, coule
    Coule ma peine
    Et pleure mon roi
    Et pleure ma reine
    Les guerres sont cruelles
    L'amour éternel
    Is go dté tù mo mhùirnin slàn

    Si le roi s'enfuit
    Loin de sa patrie
    Notre amour aussi
    Perdra son pays
    Ce serait miracle
    S'il nous revenait

    Mauvais présage
    Pour une oie sauvage

    Coule, coule
    Coule ma peine
    Et pleure mon roi
    Et pleure ma reine
    Les guerres sont cruelles
    L'amour éternel
    Is go dté tù mo mhùirnin slàn

    Paroles : Marc Chabot
    Musique : Pierre Duchesne et Claire Pelletier.



    Hildegarde de Bingen...
    Hildegarde de Bingen est née en 1098. Elle est considérée comme l'une des grandes mystiques de l'histoire. Mais elle fut aussi une philosophe, une écrivaine, une voyante, une voyageuse, une soignante, une très grande musicienne, une théologienne et une sainte. Pour Hildegarde, "l'âme est une symphonie", elle se voyait comme
    "une petite plume soutenue par le vent".


    Elle savait la langue de Dieu
    Que la musique monte vers les cieux
    Elle connaissait toutes les plantes
    L'odeur des fleurs, de la lavande

    La volonté, l'intelligence
    Misérable vase d'argile
    La science est un savoir fragile
    Qui ne peut vivre sans nos sens

    Le corps est l'atelier de l'âme
    Où l'esprit vient faire ses gammes
    Le corps est l'atelier de l'âme
    Où l'esprit vient faire ses gammes
    Hildegarde

    Elle savait le secret des fleuves
    Et que chaque jour est une épreuve
    Que du Danube ou de la Meuse
    Viennent des vagues bienheureuses

    Et pour calmer les grandes colères
    Celles qui nous enchaînent à la terre
    Tracer l'idée d'une chose belle
    Donne à nos corps quelques bouts d'ailes

    Le corps est l'atelier de l'âme
    Où l'esprit vient faire ses gammes
    Le corps est l'atelier de l'âme
    Où l'esprit vient faire ses gammes
    Hildegarde

    Elle savait vivre près du mystère
    Cette île au bout de notre terre
    Son âme se métamorphose
    En mille pétales de rose

    Le corps est l'atelier de l'âme
    Où l'esprit vient faire ses gammes
    Le corps est l'atelier de l'âme
    Où l'esprit vient faire ses gammes
    Hildegarde
    Hildegarde
    Hildegarde

    Paroles : Marc Chabot
    Musique : Pierre Duchesne et Claire Pelletier



    Grimoire pour le temps présent

    Qu'as-tu fait de la mer
    Des étoiles et du ciel ?
    Caresses-tu de tes yeux
    Le visage des cieux ?

    Qu'as-tu fait de la terre
    Des montagnes, du soleil
    Des secrets délicieux
    De l'enfance des dieux ?

    Que fait-on du bonheur
    Des rires de nos amants
    Et du seul de nos larmes
    Quand nous prenons les armes ?

    Du milieu de nos ventres
    Viennent l'amour et l'enfant
    Est-ce que l'espoir chante
    Dans nos rêves hésitants ?

    Mais où s'en vont les heures
    Au sablier du temps ?
    Dans nos mains de la peur
    Pauvre est le temps présent

    Reste-t-il une mémoire
    Dans les fanges du temps ?
    Que fait-on de l'histoire
    Des plaisirs du printemps

    Où est la vérité
    Quand il pleut des mensonges ?
    Qui va te consoler
    Si le vrai est un songe ?

    Et ta langue fragile
    Peut-elle dire sa misère
    Petit peuple docile
    Prisonnier de l'hiver ?

    Où s'en vont nos promesses ?
    Où s'en vont nos tristesses ?
    S'il te plaît tiens ma main
    Écoutons nos chagrins

    Où s'en vont nos caresses
    L'alchimie des tendresses ?
    S'il te plaît prends ma main
    Redeviens musicien

    Le grimoire du temps
    Hiéroglyphes d'enfants
    Le grimoire du temps
    Mystère du présent

    Paroles : Marc Chabot
    Musique : Pierre Duchesne et Claire Pelletier
Chargement...
X