Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Allons boire à la fontaine j’aime

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • morjane
    a répondu
    Bonjour Lise,

    Merci pour Bilitis.

    Bon week-end :smile:

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Bonjour Morjane


    Un petit poème sensuel

    Avec soin, elle ouvrit d'une main sa tunique et me tendit ses seins tièdes et doux, ainsi qu'on offre à la déesse une paire de tourterelles vivantes

    "Aimes les bien, me dit-elle, je les aime tant! Ce sont des chéris, des petits enfants. Je m'occupe d'eux quand, je suis seule. Je joue avec eux: je leur fais plaisir. Je les douche avec du lait, je les poudre avec des fleurs. Mes cheveux fins qui les essuient sont chers à leurs petits bouts. Je les caresse en frissonnant. Je les couche dans de la laine. Puisque je n'aurai plus d'enfants, sois leur nourisson, mon amour et puisqu'ils sont si loi de ma bouche, , donne leur des baisers de ma part"

    bilitis

    Cordialement

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a crée une discussion Allons boire à la fontaine j’aime

    Allons boire à la fontaine j’aime

    Allons boire à la fontaine j’aime
    Entendre ta voix, bois
    Allons vite je t’aime, toi
    Car tu es un Roy, droit
    Bien sur que tu aimes, celle
    Qui pleure sans toi, oie
    Toutes ces ritournelles, ailes
    Que je chante à mi voix, moi

    Allons viens donc je t’aime, thème
    Que j’aime conjuguer, gai
    Allons fais pas cette tête, bête
    Que je suis souvent, vent
    Emporte mes paroles, vole
    Et fais chanter le monde, ronde

    Que tout le bonheur, cœur
    Inonde le malheur, peur
    Qu’un nuage d’or, j’adore
    Fasse pétiller le temps, champs
    Que mille pétales, âme
    Eclosent doucement, diamant
    De poussières, fière
    Brillent avec intensité.léger

    Allons, boire à la fontaine, j’aime
    Prendre ce chemin, mains
    Qui se frôlent en marchant, chant
    Résonnent dans mon cœur, sœur
    De la terre et du vent, lent
    J’arrête le temps, longtemps
    Car à la fontaine, reine
    Dans tes bras je me blottirais.

    morjane
    14/05/04
Chargement...
X