Parfois la plume se fait rare
C’est que la lame est passée
Transperçant avec art
Mes mots tant murmurés
Me laissant dans mon désespoir
Seule et bâillonnée

Parfois la plume se déchaîne
Avec facilité
Elle devient juste la peine
Et veut tout charrier
Les sables de l’horreur
Les rendez vous manqués
L’absence et la douleur
Qui vient parfois s’incruster

Elle se vautre avec impudeur
Dans mes tiroirs secrets
Cherchant avec bonheur
Mes plus vilaines pensées

Elle est là tapie en moi
Comme un chasseur embusqué
Attendant que je défaille
Pour mieux m’attraper

Parfois la plume se fait belle
Pour mieux me charmer
Elle murmure à mon oreille
Mes mots si caressés
Elle vient comme une vipère
Elle vient me piquer
Elle me dit « alors ma belle »
Qu’est ce que tu as trafiqués ? »

Parfois ma plume s’envole
Et veut me voir l’attraper
Elle est comme toute folle
Et veut me voir chanter
Murmurer mes paroles
Du bonheur d’être aimé
Elle vient distiller l’amour
Que me donne mon aimé

Parfois ma plume chante le monde
Avec un visage transfiguré
Elle me dit deviens onde
Et part tout transformer
Devient celle qui caresse
Et vient tant réconforter
Laisse aller la tendresse
Vers les âmes blessées

Répand des douces paroles
Avec sincérité
Laisse éclore en chaque âme
L’amour, la sérénité
Laisse voler les cœurs
Là où ils veulent se poser

Alors ma plume décolle
Et je la laisse voguer
Au gré des rimes folles
ou bien partir murmurer
mes mots d'amour
Dans ton coeur mon aimé.


morjane
15/05/04