Printemps quand tu nous tiens
Moi je reviens
Ruisseau de mon âme
Océan de larmes
Brumes écarlates
Quand mon cœur éclate
Et puis cet appel
Au creux de mon oreille
Me dit « allez reviens
J’ai encore si faim »
Et puis ta douceur
Qui fait battre mon cœur
Et puis ton refrain
D’amant assassin
De mes moindres desseins
Dans mon plus petit chemin
Assassin de mes larmes
Qui gardent leurs charmes

Printemps, je reviens
Et puis mon amour
Plus fort chaque jour
Et puis tes baisers
Dont je ne veux résister
Ma faiblesse a du bon
Ouvres moi ta bouche
Que je m’y repose un peu ?
Ma chandelle n’est pas morte
Loin du feu

Le printemps est là
Et je retiens mon souffle
Tout près de ton âme
J’attends qu’elle se calme
Qu’elle ne prenne pas froid
Je sens tes baisers
Qui m’ont tant manqué
Quelques heures ce n’est pas loin
Mais des fois c’est demain

Printemps je reviens
D’un monde incertain
Peuplés de rien
Qui s’entendent bien
L’hiver a du bon
Quand c’est terminé
Tout recommencer
öh!oui! Muse affamée...



Morjane
14 Avril 2003