Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Ciel et ta bouche

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    @morjane

    Embrasser le Ciel a travers ta bouche
    Sentir la douceur de ton coeur a travers ces mots poêtique, qui n´exprime que la beauté de ton âme.....


    Trés beau poême, morjane!

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a répondu
    Merci!

    Ah!j'aime le temps la durée,une seconde pour l'eternité une seconde fugitive,tout dépend de ce qui se passe durant cette seconde,avec qui tu es ,ce que tu fais a qui tu penses.j'aime le temps pour tout ce qu'il nous apporte de la vie en mouvement et même si on reste immobile le temps s'enfuit comme un voleur,la fuite du temps,c'est tout un poème le temps!

    ben voila il y a des sujets dont il ne faut pas me parler sinon le temps s'arrête et je cause dedans!!

    Laisser un commentaire:


  • Assirem
    a répondu
    salam

    Super poeme de journée muse je l adore mais il faut osé pour mettre le temp en contribution pour acomplir l amour éternel , wooooooooooo malgré qu il ne faut jamais rentré le temp avec aimé ou caréssé sinon ca devien une habitude de compter les minutes quand les levres seront collé :hihihi: :1036947074: :1041783192: superrrrrrrrrr continue comme ca ...


    :roll: Un Réaliste :roll:

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a crée une discussion Le Ciel et ta bouche

    Le Ciel et ta bouche


    Le ciel et ta bouche
    Pour l’éternité
    Une montre une horloge
    A l’abri du temps
    Et moi qui t’attends
    Comme une cloche !
    Je sens mes pensées
    Bien envoûtée
    Tes mots résonnent en moi
    Et le vent
    Me dit que c’est bien bête de semer
    Des rêves en cascades
    Sans assumer

    Ma soif de t’attendre
    Non consumée
    Les aiguilles de l’horloge
    D’à coté
    Me disent que les secondes
    Durent une éternité
    Moi le goût de tes lèvres
    Comme argument
    Me disent que oui j’aime le temps

    Mon cerveau se disloque
    Rien que de d’imaginer
    Tes doigts qui se promènent
    Sans hésiter
    Ils savent que sur ma peau
    Bien satinée
    Se trouve le plaisir
    De tes baisers
    Et le temps passe
    Jamais me lasse
    J’aime trop t’aimer
    Mon adoré !

    Morjane
    14 Avril 2003
Chargement...
X