Annonce

Réduire
Aucune annonce.

l'unique larme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • dd1
    a répondu
    ce poeme me fait penser a un film lol je c plus le titre....Ah siiiiiiiiiiiiiiii Crying Freeman mais bon c peut etre juste moi lol :wink:

    Laisser un commentaire:


  • sentenza
    a répondu
    Bonjour Fatima,
    On peut bien évidemment partager certains poèmes que l'on apprécie particulièrement, mais dans ce cas il est indispensable de citer l'auteur du texte. On se doit de respecter les droits d'auteur, et que l'on ne nous accuse pas de plagiat.

    Ceci dit dans la Rue des petites perles, on incite les participants à écrire leur propres poèmes, c'est plus touchant et c'est un moteur de créativité :wink:

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    salut, j'ai oublier de preciser que c'est un poeme de simon leroux
    mais dans ce forum on peut non seulement ecrire nos propre poemes mais aussi partager avec les autres des poemes qu'ont a aimer

    Laisser un commentaire:


  • mkh
    a répondu
    Un artiste andalous rouge (communiste), de Grenade je crois, fusillé par les franquistes. C'est pas ma tasse de thé ce genre d'artistes mais ça me rappelait mes cours d'espagnol et puis ce poème sur l'Andalousie me fait penser à la kabylie

    Laisser un commentaire:


  • sentenza
    a répondu
    Tu fais bien de citer Garcia Llorca , grand artiste espagnol, que j'ai étudié lors des années estudiantines. Il fut fusillé par la guardia civil pendant la guerre civil de 1936.

    Laisser un commentaire:


  • mkh
    a répondu
    Sinon je peux en faire des biens avec cette technique

    Voici des fruits des fleurs des feuilles et des branches
    Et voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
    Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches,
    Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

    "Green" de Paul Verlaine si mes souvenirs sont bons.

    Ou

    Gris y morado es mi verde olivar
    Blanca mi casa y azùl mi mar.

    Federico Garcìa Lorca

    Laisser un commentaire:


  • sentenza
    a répondu
    Très joli poème mais merci de préciser l'auteur de ce texte qui est le quebecois Simon Leroux

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Un invité a crée une discussion dans l'unique larme

    l'unique larme

    Chaque soir, il versait une larme, une seule
    Qui coulait lentement le long de sa joue rouge
    Pour ensuite aller dans son cou, sans qu'il ne bouge
    Cette traînée provenait toujours du même oeil.

    Ces propres malheurs ne le chagrinaient jamais
    Il ne méritait pas cet honneur personnel
    Il se concentrait sur le monde, cette ribambelle
    De gens à qui toutes les peines arrivent d'un trait.

    Et chaque nuit, elle était là à ses côtés
    Essuyant la larme du revers de la main
    Murmurant de l'espoir, pour le rendre plus humain
    Pour qu'enfin il trouve le sommeil et puisse rêver.
Chargement...
X