Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mère, mon coeur pleure ...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mère, mon coeur pleure ...

    Mère, souviens-toi
    Lorque tu m'as enfanté,
    Etais-tu enchantée,
    D'avoir une fille devant toi ?

    Mère, rappelles-toi
    Lorsque tu m'as enfanté,
    As-tu frisonnée
    Au son de ma voix ?

    Mère, pour mon père,
    Tu t'es sacrifiée !
    Sacrifiée de quoi ?
    T'as épousé un roi.

    Mère, pour mon père,
    Tu m'as sacrifié,
    Sacrifié pourquoi ?
    Pour son amour pour toi !

    Mère, regarde-moi
    Tu oses pleurer,
    Maintenant, pleurer pourquoi ?
    Je ne peux te pardonner.

    Et pourtant, je t'aime encore ...


    Sh.
    A qui versera des pleurs tremble d'en voir couler.
    Et plus on a souffert mieux on sait consoler.

  • #2
    Que dire face à la douleur ?
    Que dire face à cette enfance que tu as du maudire parfois ?
    Simplement peut être, te lire, et garder le silence, comme une prière.

    Commentaire


    • #3
      je ne trouve pas de mots tizemt avec tjrs de la tristesse, mais c'est bien de pardonner

      dani

      Commentaire


      • #4
        mille fois merçi!

        ton poème m' a ému!

        Commentaire


        • #5
          je ne savais pas

          tizemt,je ne savais pas que tu etais poete et avec du talent en plus ilva falloir m'expliquer .je l'ai trouve tres bon et emouvant,j'ai compris ta souffrance.je te souhaite les meilleures chose de la vie.sarim

          Commentaire


          • #6
            toute mon estime
            Lilia

            Commentaire


            • #7
              A mes amis (es)

              Mes amie (es) ne soyez pas triste
              Autour de moi, brille le soleil
              Mes amis (es) ne soyez pas grave
              J'ai fini par trouver le sommeil.

              Mille merci. Amicalement.
              Dernière modification par TIZEMT, 22 avril 2005, 23h17.
              A qui versera des pleurs tremble d'en voir couler.
              Et plus on a souffert mieux on sait consoler.

              Commentaire


              • #8

                Bonjour,

                Heureuse de lire cette dernière intervention…oui la douleur a besoin d’être exprimée, car elle est toujours suivi d’un long soupir, un soulagement et enfin de l’espoir.
                J’espére que l’avenir sera meilleur et que du bonheur.

                Tres joli poeme,

                Thirga,




                Commentaire

                Chargement...
                X