Annonce

Réduire
Aucune annonce.

la feuille morte

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Azul à Baran

    "Les sanglots longs des violons de l'automne blessent mon coeur d'une langueur monotone" : ces vers de Paul Verlaine ont annoncé aux résistants le débarquement.

    Je réside dans un quartier, où un grand nombre de personnes agées faisaient partie de la résistance au cours de la seconde guerre mondiale, connaissent par coeur ce poème :P

    A travers ce poème Verlaine essaie d'excorciser l'inquiètude de son âme. Il était alcoolique et violent, il frappait sa propre mère qui malgré tout ne l'abandonnera jamais. Sa propre femme va demander lorsqu'il sera en prison , un jugement de séparation

    Cordialement

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a répondu
    Bonjour Baran

    Alors si tu l'aimes (et d'ailleurs même si tu ne l'aimes pas) cites son auteur.: Paul Verlaine (Poèmes Saturniens) et je te souhaite la bienvenue ici car je ne te l'ai pas souhaité et aussi je te conseille de lire Notre Charte
    Et aussi je te remercie pour ce poème de Verlaine. J'aime beaucoup ce poète.

    Bonne soirée

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Un invité a crée une discussion dans la feuille morte

    la feuille morte

    Les sanglots longs
    Des violons
    De l'automne
    Blessent mon coeur
    D'une langueur
    Monotone.

    Tout suffocant
    Et blême, quand
    Sonne l'heure.
    Je me souviens
    Des jours anciens,
    Et je pleure...

    Et je m'en vais
    Au vent mauvais
    Qui m'emporte
    De çà, de là,
    Pareil à la
    Feuille morte...



    j'aime beaucoup ce poéme... :P
Chargement...
X