Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Diététique et cancer du sein

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Diététique et cancer du sein

    Si le cancer du poumon est la premiere cause de mortalité d'origine néoplasique chez l'homme, le cancer du sein demeure, pour sa part, la première cause de mortalité du même origine, chez la femme.

    Dans plus de 90% des cas déclarés, le cancer du poumon est lié à un facteur de risque principal qu'est le tabagisme. Quant au cancer du sein, les facteurs de risque sont multiples: hériditaires, hormonales et alimentaires, parmi les facteurs de risque alimentaires, font partie: l'obésité, un régime riche en graisse, ainsi que la consommation d'alcool.

    L'arrêt voir même une réduction de la consommation du tabac, a démontré son intérêt dans la réuction de l'incidence du cancer du poumon. Mais qu'en est t'il de la modification des facteurs de risque de cancer du sein: tel la réduction de la proportion des graisses dans l'alimentation ?

    Cela a fait l'objet d'étude d'une enquête menée par "The Women's Health Initiative Randomized Controlled Dietary Modification Trial", premier essai conçu pour évaluer les effets d'une alimentation pauvre en graisses, sur l'incidence du cancer du sein, (publiée in Jama, 2006 ; 295 : 629-64)

    Cet essai randomisé a inclus 49 000 femmes, toutes ménopausées. Il était conseillé au groupe d'intervention de limiter les graisses à 2O % des apports caloriques totaux et de consommer au moins cinq portions de fruits et légumes par jour et six portions de céréales. Au terme de 8,1 années de suivi, la prise en charge nutritionnelle était associée à une réduction (non significative, selon les auteurs) de 9 % du risque de cancer invasif du sein.

    Les meneurs de l'enquête ont conclut, que l'application des recommandations nutritionnelles, n'a pas modifié significativement le risque de cancer du sein.

    La conclusion de cette étude, qui, comme toute étude scientifique, reste critiquable, ne remet pas en cause cependant, l'intérêt d'un régime alimentaire pauvre en graisses, qui trouve son intérêt aussi dans la prévention d'autres maladies, notamment, les affections cardio-vasculaires..

    Pour en savoir plus (sur le thème): n'hésitez pas à poser vos questions..
    Dernière modification par thiziry, 06 mars 2006, 19h38.
    Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Organisation Mondiale de la Santé

  • #2
    n'hésitez pas à poser vos questions..
    quel est le taux de survie d'une personne de plus de 70 ans qui a une tumeur de plus de 7 cm !
    L'ablation du sein plus de la chimio et de la radiothérapie voici pour les soins!

    Pouvez vous m'en dire plus sur ce sujet.?

    Commentaire

    Chargement...
    X