Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Près de 10% des diabétiques amputés chaque année en Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Près de 10% des diabétiques amputés chaque année en Algérie

    Toutes les trente secondes, une personne est amputée du pied à travers le monde. La campagne lancée en 2005 sous le slogan «Evitons l’amputation… partons du bon pied» ne semble pas avoir été fructueuse si l’on s’en tient aux statistiques. Pourtant, il y a bel et bien des moyens d’éviter l’amputation.

    La solution : une bonne hygiène de vie accompagnée de soins de qualité. L’hygiène ne semblepas poser problème à nos concitoyens malades, cependant, ce sont les soins de qualité et d’accompagnement qui font défaut. Contrairement à ce qui est affirmé par le ministère de la Santé, les diabétiques constituent le parent pauvre de la santé, la population la plus vulnérable. L’accès aux soins au niveau des structures publiques et le manque de médicaments sont les difficultés auxquelles cette catégorie doit faire face. Pourtant, toujours selon les statistiques, une bonne prise en charge réduirait de 85% les amputations.

    L’amputation du pied est synonyme de dépendance de la personne concernée pour le restant de ses jours, avec toutes les contraintes que cela suppose sur son entourage.

    En Algérie, il existerait un peu plus de deux millions de diabétiques dont près de 10% seraient annuellement amputés.

    Ce qui est énorme, sachant qu’ailleurs la prévention fait éviter l’amputation à plus de 85%. C’est dire l’énorme décalage et surtout les dommages physiques subis par les diabétiques, auxquels, il faut avertir, et non pas incriminer les seulspouvoirs publics et les personnels de la santé, manque la volonté de s’en sortir en ne respectant pas les consignes de lutte contre la maladie.

    Sinon, il relèverait de la gageure de croire pouvoir changer une tendance selon laquelle 20% des hospitalisations seraient dues au diabète et ses complications et que tout cela pourrait être évité si les personnes atteintes pratiquaient des exercices physiques quotidiens et évitaient surtout de prendre du poids. Un kilo supplémentaire pourrait être mortel.

    Par La Tribune
Chargement...
X