Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Thérapie génique en Algérie : cri de colére du Pr Sanhadjii

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Thérapie génique en Algérie : cri de colére du Pr Sanhadjii

    La thérapie génique mise au point par la sommité algérienne, le Professeur Sanhadji, n’a pas reçu de brevet en Algérie. En dépit des nombreuses sollicitations, les autorités algériennes n’ont pas accédé aux demandes du professeur algérien. C’est aux Etats-Unis qu’il a dû faire breveter les résultats de sa recherche. Conséquence de cette aberration : l’Algérie, si elle souhaite bénéficier de ladite thérapie, devra payer le prix fort.
    Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Invité à développer les tenants et les aboutissants de cette nouvelle thérapie, véritable espoir des personnes atteintes du sida, le Professeur Sanhadji a expliqué qu’après l’échec relatif de la trithérapie, la thérapie génique représente l’unique alternative pour l’heure. Après des années de recherches, il est aujourd’hui avéré que la seule manière de “piéger” le virus, c’est de simuler la CD4 sur laquelle se fixe le virus pour attaquer les globules blancs. “Grâce à cette méthode, nous reproduisons le CD4 que nous injectons au porteur du virus, qui, croyant avoir affaire à une cellule, s’y fixera

    suite :
    http://www.lesoirdalgerie.com/articl...6499&cid=2


    A l'heure ou sous d'autres cieux on se mobilise contre les principales maladies (Téléthon, sidaction ...). Chez nous on ignorent ceux qui essaye de dévélloper des techniques innonvantes
    “If you think education is expensive, try ignorance”
    Derek Bok

  • #2
    .....et pendant ce temps on projète de constuire une "cathédrale islamique" à 1 milliard d'euros , on condamne à l'enfer à perpétuité une femme qui faisait son boulot de prévention et d'autres moins avancés que nous , craignent même que ce virus ne se transmette par internet et interdisent à leurs femmes d'y accéder .

    Yaf3alou el jahlou bissahibihi , ma la yaf3alou el 3adou'ou bi 3adouih !

    Commentaire


    • #3
      ainsi fut-il décidé.

      pardonnez mon zele, monsieur Stanislas, khobz eddar yaklah el barrani.

      Commentaire

      Chargement...
      X