Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La vaccination Covid-19 en Algérie est un échec

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La vaccination Covid-19 en Algérie est un échec

    Le président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), le Pr Kamel Senhadji dresse un état des lieux de la situation sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 en Algérie. Il s’exprime aussi sur le faible taux de vaccination et propose des pistes pour inciter la population à se vacciner.

    Avec la propagation du variant Omicron, le Pr Senhadji juge qu’il faut garder une vigilance tout en laissant les frontières ouvertes « mais de façon très bien contrôlée ».

    On croyait la pandémie de Covid partie, aujourd’hui elle reprend. Au niveau des structures de santé on compte de plus de plus de malades surtout en réanimation. Quelle est votre lecture de la situation à l’heure actuelle ?
    La pandémie de la Covid montre bien que la 4e vague est bien là. Les deux indicateurs essentiels existent : le taux de contaminations, qui est passé en moins d’un mois d’une moyenne de 70-80 cas par jour à près de 200. Le taux a plus que doublé.

    Le second indicateur, le plus important, ce sont les répercussions sur le système de santé et l’on voit bien que les services de prise en charge des soins critiques commencent à être sollicités. On est probablement au tout début.
    Un paramètre existe et aurait pu être une arme importante et essentielle pour contrer la gravité de cette vague, en l’occurrence la vaccination.

    La survenue de variants a-t-elle un lien avec la faible vaccination ?

    Tout à fait. Ça nous fait une crise sanitaire dans une autre crise sanitaire. Je ne souhaite pas que la confusion puisse persister : nous vivons une pandémie qui est dominée par le variant Delta à 99 % en ce qui concerne les contaminations actuelles en Algérie.
    L’antidote c’est le vaccin, accompagné bien entendu des gestes barrières. Le faible taux de vaccination est un premier problème auquel il faut s’attaquer.

    La vaccination permet de conférer une immunité intéressante pour les citoyens vaccinés, avec l’avantage qu’après les délais d’extinction des anticorps, entre 6 et 8 mois après la vaccination, nous avons un point intéressant qui permet d’éviter les décès. C’est un gros avantage.
    L’immunité apportée par la vaccination pourrait également nous aider à nous projeter par rapport au mutant Omicron. Avec les vaccins actuels on pourrait tirer un avantage pour affronter probablement la vague qui sera engendrée par l’Omicron.
    En se vaccinant avec les vaccins existants, on va produire les anticorps les plus intéressants comme la protéine Spike. Mais si celle-ci est modifiée et mute dans l’Omicron, il risque d’y avoir un problème.

    Cependant, on aura aussi produit des anticorps contre les autres constituants du virus, les protéines M, E, HE… qu’on retrouve dans les autres variants. Par conséquent, quand l’Omicron va arriver, nous avons quand même une immunité de base constituée grâce aux anticorps autres que ceux de la Spike.
    La personne vaccinée va se défendre au moins d’une manière basique pour éviter une aggravation de la maladie et cela se vérifie déjà sur le terrain. Les médecins en Afrique du Sud (où l’Omicron a été détecté, ndlr) affirment que le variant Omicron est beaucoup plus contagieux mais qu’ils n’ont observé aucun décès.

    Cela veut dire que le variant Omicron va engendrer une immunité collective naturellement. Ces hypothèses sont basées sur l’observation, on doit donc raisonner en toute logique. Ce qui pourrait signifier que ce sera peut-être la fin de cette pandémie, puisque cette importante contagiosité de l’Omicron va immuniser toute la population mondiale sans l’exterminer.
    L’Institut Pasteur d’Algérie a indiqué que l’Algérie n’a enregistré aucun cas du variant Omicron. Dispose-t-on des moyens de détecter et de séquencer ce nouveau variant ?
    Il y a peut-être des moyens de base, mais ce n’est toujours pas suffisant. L’Agence nationale de sécurité sanitaire lance un appel aux laboratoires des universités et aux centres de recherche qui possèdent ces équipements de séquençage pour apporter leur concours.

    C’est la seule façon pour avancer et d’être beaucoup plus efficace quant à l’identification et la détection exacte des prochaines contaminations…
    Les laboratoires du secteur de l’Enseignement supérieur et de la recherche doivent s’atteler et mettre en place leurs équipements, en coordination avec le secteur de la Santé, afin de gagner du temps et pour avoir des outils de détection et de séquençage beaucoup plus efficaces.
    Il y a de la réticence parmi la population par rapport au vaccin, y compris chez les personnels de la santé. Que propose l’ANSS pour inciter les Algériens à aller se faire vacciner ?

    Il est clair que la vaccination en Algérie est un échec patent. La vaccination n’a pas atteint les espoirs de la stratégie vaccinale. Et c’est assez paradoxal quand on sait que lorsqu’il y avait un problème de disponibilité, on avait des demandes (pour les vaccins).
    Aujourd’hui, malgré l’acquisition et la fabrication ici en Algérie des vaccins, avec un stock de 13 millions de doses, on ne trouve pas beaucoup d’engouement. Il y a lieu de se poser beaucoup de questions. Il y a lieu de mener une étude sociologique qu’il va falloir mener vite pour comprendre ce refus de la population à se vacciner.

    Ce qu’il faut peut-être privilégier c’est la méthode pédagogique. C’est la meilleure. Mais ce travail pédagogique aura son effet en situation d’apaisement.
    Il est par conséquent logique qu’on puisse réglementer parce qu’il y a urgence. Tout en préservant la liberté de se soigner ou pas, on peut agir de façon à imposer le pass sanitaire dans tous les lieux recevant du public. C’est la seule façon pour affronter cette pandémie, et si les chiffres augmentent encore, il est tout à fait normal que cette procédure doive être imposée. La liberté de ne pas se soigner ne doit pas signifier qu’on a le droit de contaminer autrui.

    L’Algérie se retrouve avec 13 millions de doses qui risquent de se périmer…
    Figurez-vous que même ces 13 millions de doses ne sont pas suffisantes. En principe, elles doivent être administrées en quelques heures ou quelques jours.
    Quand on sait que pour toucher la population ciblée il lui faudra 50 millions de doses, en sachant que la population cible a été réévaluée à 25 millions de personnes.

    Avec l’arrivée du variant Delta, ce n’est plus 20 millions ciblés mais 36 millions d’Algériens qui sont éligibles à la vaccination. On a vacciné 11 millions de personnes. Il reste 25 millions de citoyens à vacciner pour lesquels il faut 50 millions de doses.
    La disponibilité des vaccins ne devrait pas se poser dès lors que l’Algérie en fabrique. Qu’en dites-vous ?
    Effectivement. On est passé d’une situation très compliquée à une disponibilité de vaccins en quantités importantes par l’acquisition et aussi, c’est beaucoup plus important, grâce à la fabrication locale.

    Le problème ne se pose plus dans les mêmes termes aujourd’hui par rapport à la situation d’avant. On est passé du néant à la profusion. Beaucoup de pays d’Afrique n’ont pas cette chance que nous devons saisir pour vacciner complètement la population algérienne.
    Et aussi distribuer des vaccins au reste des pays voisins. S’il reste encore des pays qui ne sont pas vaccinés, il y aura un effet boomerang. L’immunité collective est une illusion si on ne vaccine pas toute la planète.

    Faudrait-il, selon vous, durcir les contrôles sanitaires aux frontières. Faut-il fermer les frontières avec les pays touchés par le nouveau variant ?
    La fermeture des frontières est une décision politique. Il est certain qu’on ne peut pas le faire d’emblée, mais il est par contre très important de garder l’œil rivé sur les contrôles des (arrivants) en provenance des pays où l’Omicron sévit.

    Il faut garder une vigilance tout en laissant les frontières ouvertes mais de façon très bien contrôlée. S’il le faut imposer des contraintes s’il y a des cas suspects, comme des confinements ponctuels par rapport à certaines provenances. Ce n’est pas de la discrimination. Ce sont des mesures de bon sens et d’intérêt sanitaire et collectif tout simplement.

    TSA
    Dernière modification par Raco, 10 décembre 2021, 19h07.

  • #2
    Quel pourcentage de la population est déjà vacciné pour chacun des pays ayant débuté sa campagne ?

    Au jeudi 9 décembre 2021 :
    Pays Personnes totalement vaccinées Pourcentage de la population totale intégralement vaccinée Date de mise à jour
    Chili 16.222.466 92.31% dimanche 5 décembre 2021
    Émirats Arabes Unis 8.832.256 89.3% lundi 15 novembre 2021
    Malte 433.427 87.82% mercredi 8 décembre 2021
    Portugal 9.015.300 87.73% mercredi 8 décembre 2021
    Palau 15.873 87.73% jeudi 9 décembre 2021
    Iles Cayman 56.187 85.49% vendredi 3 décembre 2021
    Brunei Darussalam 367.276 83.95% jeudi 9 décembre 2021
    Cuba 9.318.613 82.27% mardi 7 décembre 2021
    Singapour 4.744.632 81.1% vendredi 3 décembre 2021
    Corée du Sud 41.568.595 81.08% jeudi 9 décembre 2021
    Cambodge 13.521.649 80.88% mercredi 8 décembre 2021
    Espagne 37.684.831 80.29% mercredi 8 décembre 2021
    Seychelles 77.951 79.27% lundi 29 novembre 2021
    Islande 282.199 79.05% jeudi 9 décembre 2021
    Chine 1.125.000.000 78.16% jeudi 2 décembre 2021
    Îles Féroé 38.142 78.06% vendredi 5 novembre 2021
    Malaisie 25.461.172 77.97% mardi 7 décembre 2021
    Irlande 3.806.952 77.63% mercredi 8 décembre 2021
    Japon 97.941.682 77.44% jeudi 9 décembre 2021
    Nouvelle-Zélande 3.729.419 77.34% jeudi 9 décembre 2021
    Canada 29.167.359 77.28% jeudi 9 décembre 2021
    Danemark 4.483.261 77.22% mercredi 8 décembre 2021
    Uruguay 2.663.609 76.68% jeudi 9 décembre 2021
    France 51.139.719 76.31% jeudi 9 décembre 2021
    Ile de Man 64.877 76.3% jeudi 9 décembre 2021
    Bermudes 47.365 76.06% vendredi 5 novembre 2021
    Australie 19.196.983 75.28% jeudi 9 décembre 2021
    Koweït 3.179.881 74.46% jeudi 9 décembre 2021
    Pays-Bas 12.772.175 73.9% dimanche 5 décembre 2021
    Finlande 4.064.234 73.66% jeudi 9 décembre 2021
    Aruba 78.373 73.41% jeudi 9 décembre 2021
    Bhoutan 564.611 73.17% dimanche 5 décembre 2021
    Norvège 3.867.978 72.59% mercredi 8 décembre 2021
    Belgique 8.311.000 72.55% jeudi 9 décembre 2021
    Maurice 914.936 71.94% mardi 23 novembre 2021
    Jersey 75.778 71.83% dimanche 5 décembre 2021
    Italie 42.742.726 70.81% jeudi 9 décembre 2021
    Suède 7.241.442 70.79% jeudi 9 décembre 2021
    Îles Turques-et-Caïques 27.133 70.08% vendredi 5 novembre 2021
    Royaume-Uni 46.674.061 70.03% jeudi 9 décembre 2021
    Luxembourg 429.705 70% lundi 29 novembre 2021
    Saint-Marin 23.750 69.98% dimanche 5 décembre 2021
    Allemagne 57.604.250 69.39% mercredi 8 décembre 2021
    Macao 446.555 68.77% jeudi 9 décembre 2021
    Bahreïn 1.164.525 68.44% jeudi 9 décembre 2021
    Argentine 30.636.165 68.17% mercredi 8 décembre 2021
    Maldives 365.046 67.53% mardi 7 décembre 2021
    Chypre 589.585 67.31% mardi 7 décembre 2021
    Suisse 5.748.555 67.28% jeudi 9 décembre 2021
    Autriche 5.957.664 67.25% jeudi 9 décembre 2021
    Israël 5.787.953 66.87% jeudi 9 décembre 2021
    Îles Cook 11.726 66.76% lundi 8 novembre 2021
    Groenland 37.597 66.22% mercredi 8 décembre 2021
    Liechtenstein 25.273 65.85% jeudi 9 décembre 2021
    Fidji 589.377 65.75% lundi 6 décembre 2021
    Mongolie 2.155.257 65.74% jeudi 9 décembre 2021
    Pérou 19.215.945 65.4% mardi 7 décembre 2021
    Arabie Saoudite 22.743.817 65.33% jeudi 9 décembre 2021
    Équateur 11.501.793 65.19% mercredi 1 décembre 2021
    Andorre 50.333 65.14% dimanche 5 décembre 2021
    Lituanie 1.798.234 64.36% mercredi 8 décembre 2021
    Costa Rica 3.278.289 64.35% lundi 6 décembre 2021
    Sri Lanka 13.774.140 64.33% jeudi 9 décembre 2021
    Lettonie 1.222.416 63.67% jeudi 9 décembre 2021
    Salvador 4.099.822 63.21% mercredi 8 décembre 2021
    Brésil 134.113.116 63.09% jeudi 9 décembre 2021
    Grèce 6.725.533 62.71% jeudi 9 décembre 2021
    Taiwan 14.808.239 62.18% jeudi 9 décembre 2021
    Turquie 50.821.293 61.97% jeudi 9 décembre 2021
    Maroc 22.844.707 61.89% mercredi 8 décembre 2021
    Anguilla 9.223 61.48% mercredi 8 décembre 2021
    Hong Kong 4.565.322 60.9% jeudi 9 décembre 2021
    Thaïlande 42.473.758 60.85% lundi 6 décembre 2021
    États-Unis 200.717.387 60.64% jeudi 9 décembre 2021
    Estonie 797.620 60.21% mercredi 8 décembre 2021
    Hongrie 5.878.951 60.16% mercredi 8 décembre 2021
    Nouvelle-Calédonie 170.833 59.84% lundi 6 décembre 2021
    Mexique 65.543.077 59.05% mercredi 8 décembre 2021
    Antigua-et-Barbuda 57.345 58.56% dimanche 5 décembre 2021
    Saint-Martin (partie néerlandaise) 24.921 58.12% vendredi 3 décembre 2021
    Viêt Nam 55.925.379 57.45% mercredi 8 décembre 2021
    Iran 48.149.791 57.33% dimanche 5 décembre 2021
    République tchèque 6.061.188 56.91% jeudi 9 décembre 2021
    Panama 2.440.537 56.56% jeudi 9 décembre 2021
    Slovénie 1.163.988 55.94% mercredi 8 décembre 2021
    Polynésie française 155.959 55.52% lundi 6 décembre 2021
    Oman 2.828.176 55.38% mardi 23 novembre 2021
    British Virgin Islands 16.704 55.24% vendredi 3 décembre 2021
    Samoa 108.864 54.87% mardi 30 novembre 2021
    Wallis-et-Futuna 5.923 52.67% mardi 30 novembre 2021
    République dominicaine 5.639.648 51.99% mercredi 8 décembre 2021
    Colombie 25.649.090 50.41% mardi 7 décembre 2021
    Croatie 2.009.860 49.31% mercredi 8 décembre 2021
    Belize 195.230 49.1% vendredi 3 décembre 2021
    Barbade 138.719 48.27% mardi 7 décembre 2021
    Pologne 18.135.000 47.76% jeudi 9 décembre 2021
    Saint-Kitts-et-Nevis 25.122 47.23% mercredi 8 décembre 2021
    Trinité-et-Tobago 652.152 46.6% jeudi 9 décembre 2021
    Azerbaïdjan 4.605.616 45.42% jeudi 9 décembre 2021
    Serbie 3.153.923 45.29% mercredi 8 décembre 2021
    Cap-Vert 250.238 45.01% vendredi 3 décembre 2021
    Tunisie 5.291.788 44.78% mercredi 8 décembre 2021
    Kazakhstan 8.243.463 43.9% jeudi 9 décembre 2021
    Tonga 46.239 43.75% lundi 6 décembre 2021
    Slovaquie 2.367.933 43.44% jeudi 9 décembre 2021
    Laos 3.099.003 42.59% mardi 23 novembre 2021
    Monténégro 262.063 42.12% jeudi 9 décembre 2021
    Russie 59.977.765 41.1% jeudi 9 décembre 2021
    Honduras 3.891.577 39.29% vendredi 3 décembre 2021
    Philippines 39.560.598 39.18% mercredi 8 décembre 2021
    Roumanie 7.575.337 39.02% mercredi 8 décembre 2021
    Suriname 223.209 38.05% jeudi 9 décembre 2021
    Macédoine 789.905 38.03% lundi 22 novembre 2021
    Paraguay 2.703.605 37.91% vendredi 3 décembre 2021
    Îles Marshall 22.346 37.75% jeudi 9 décembre 2021
    Nicaragua 2.496.997 37.69% mercredi 8 décembre 2021
    Dominique 26.876 37.33% mercredi 8 décembre 2021
    Jordanie 3.806.634 37.31% jeudi 9 décembre 2021
    Timor-Leste 489.709 37.14% mardi 7 décembre 2021
    Indonésie 101.149.509 36.98% jeudi 9 décembre 2021
    Bolivie 4.241.829 36.34% lundi 6 décembre 2021
    Inde 498.102.033 36.09% jeudi 9 décembre 2021
    Bahamas 138.266 35.16% lundi 29 novembre 2021
    Venezuela 9.858.581 34.67% lundi 29 novembre 2021
    Albanie 982.658 34.33% mercredi 8 décembre 2021
    Grenade 34.593 30.74% vendredi 3 décembre 2021
    Biélorussie 2.865.546 30.33% dimanche 5 décembre 2021
    Rwanda 3.880.262 29.96% jeudi 9 décembre 2021
    Népal 8.725.785 29.95% lundi 6 décembre 2021
    Lesotho 618.414 28.87% mercredi 8 décembre 2021
    Montserrat 1.417 28.35% vendredi 12 novembre 2021
    Ukraine 12.272.917 28.06% jeudi 9 décembre 2021
    Comores 241.310 27.75% dimanche 28 novembre 2021
    Tadjikistan 2.592.830 27.19% dimanche 5 décembre 2021
    Palestine 1.386.990 27.19% lundi 29 novembre 2021
    Bulgarie 1.828.842 26.13% jeudi 9 décembre 2021
    Géorgie 1.033.455 25.91% mercredi 8 décembre 2021
    Sainte-Lucie 47.440 25.83% mercredi 8 décembre 2021
    Afrique du Sud 15.182.986 25.6% mercredi 8 décembre 2021
    Liban 1.732.356 25.38% jeudi 9 décembre 2021
    Pakistan 55.309.570 25.04% jeudi 9 décembre 2021
    Bangladesh 40.739.751 24.74% jeudi 9 décembre 2021
    Eswatini 282.886 24.38% mercredi 8 décembre 2021
    Guatemala 4.267.692 23.82% mercredi 8 décembre 2021
    Moldavie 951.124 23.58% mercredi 8 décembre 2021
    Botswana 528.046 22.45% jeudi 9 décembre 2021
    Bosnie-Herzégovine 720.641 21.97% jeudi 4 novembre 2021
    Myanmar 11.858.598 21.79% mardi 30 novembre 2021
    Sao Tomé-et-Principe 47.349 21.6% mardi 7 décembre 2021
    Saint-Vincent-et-les Grenadines 23.908 21.55% mardi 7 décembre 2021
    Zimbabwe 2.926.134 19.69% mercredi 8 décembre 2021
    Kiribati 22.675 18.98% mardi 30 novembre 2021
    Jamaïque 531.405 17.95% jeudi 9 décembre 2021
    Arménie 516.989 17.45% lundi 6 décembre 2021
    Égypte 16.827.971 16.44% lundi 6 décembre 2021
    Mauritanie 697.886 15.01% mercredi 8 décembre 2021
    Vanuatu 45.349 14.76% lundi 6 décembre 2021
    Kirghizistan 931.230 14.27% jeudi 9 décembre 2021
    Guinée équatoriale 198.691 14.16% mercredi 1 décembre 2021
    Mozambique 4.297.826 13.75% jeudi 9 décembre 2021
    Namibie 319.080 12.56% jeudi 9 décembre 2021
    Irak 5.028.072 12.5% mercredi 8 décembre 2021
    Algérie 5.391.232 12.29% mardi 30 novembre 2021
    Libye 726.260 10.57% jeudi 9 décembre 2021
    Angola 3.315.757 10.09% jeudi 9 décembre 2021
    Libéria 476.276 9.42% mardi 30 novembre 2021

    Commentaire


    • #3
      Je ne suis nullement surpris. C'était dans l'ordre des choses quand on voit qu'il n'y avait aucune preparation en amont...
      "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

      Commentaire


      • #4
        l'Algeria aurait du choisir la Suede comme model. Vacciner et proteger la population plus vulnerable et laisser les jeunes et personnes en bonne sante acquerir naturellement l'immunite pour que la population developpe une immunite collective.

        Le reste ne sert a rien. Ce virus continue a muter et on sait maintenant que meme le booster ne sert a rien contre omicron ou d'autres monstruosites de ce virus.
        Dernière modification par Issabrahimi, 13 décembre 2021, 16h13.

        Commentaire


        • #5
          Ce virus continue a muter parce qu'il y a plus de candidat qui se fait contaminer parce que tout le monde n'est pas vacciné. C'est un cercle vicieux, qui continuera...
          "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

          Commentaire


          • #6
            ayoub7 ,

            Cette idee que les non vaccines sont responsables de l'apparition de nouvelles souches a ete discredtes par d'autres Chercheurs. l'Australie qui interdit les vols internationaux a ses citoyens a vu des occlusions d'omicron sur son sol.

            MoI j'ai lu d'apres d'autres experts que vacciner massivement la population pendant une pandemie force le virus a se muter pour creer des souches resistantes aux vaccins.

            Commentaire


            • #7
              Malheureusement, on va avoir en ce monde un laboratoire a ciel ouvert pour tester ces differentes hypotheses dans les prohains mois.
              "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

              Commentaire


              • #8
                Exactement, Chacun accuse l'autre. Cet Omicron , a chaque fois on nous invente une histoire comment il est apparu. Une fois, c"Est une inter-transmission entre humain-rongeurs. Il a sauté de l"homme aux rongeurs puis s"est retourné muté vers l'homme.

                D'autres chercheurs parlent que les malades de SIDA en Afrique du Sud sont les responsables. Ils avaient un systeme immunitaire faible qui a permi a ce virus de persister longtemps pour se muter et créer l'omicron comme souche nouvelle.

                Il y en qui disent que l'omicron c'Est bien car il est trés transmissible mais moins dangereux donc sa peut conferer une immunité collective avec moins de dégas collatéraux. D'autres disent que non, il faut etre prudents et continuer avec les protocoles sanitaires car l"omicron peut aussi donner une autre progéniture plus pathogenes comme le delta et plus transmissible.

                Bref, Al Kolo yoghani 3ala Laila.

                Commentaire


                • #9
                  Soyons optimistes, voila ma théorie, tout le monde va etre contaminé avec Omicron, ce sera un virus plus faible que Delta donc qui jouera quasiment le rôle de vaccin sans que les gens ne se fassent piquer.

                  Et ça en finira avec la pandémie ainsi et tout le monde sera content...
                  "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                  Commentaire


                  • #10
                    Le vaccin tout court est un échec
                    Ensuite l’avenir nous le diras
                    là on est à la 3 doses on Véra ou ça va s’arrêter d'abord.

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X