VIDEO - Une pluie de petites pierres volcaniques s'est abattue sur plusieurs agglomérations de Sicile dans la journée du samedi 23 novembre 2013. Ces fragments de lave refroidie ont été expulsées par l'Etna, qui connaît un regain d'activité depuis plusieurs semaines.
Une pluie de petites pierres volcaniques. Tel est l'événement pour le moins inattendu auquel ont dû faire face les habitants des agglomérations situées à proximité de l'Etna, dont la petite ville de Giardini-Naxos.

A l'origine de ce phénomène, un important nuage de cendres haut de quelques 6000 mètres, expulsé dans la journée du samedi par l'Etna (on se souvient que ce volcan connaît un regain d'activité depuis la fin du mois de septembre 2013 - lire "Etna : une éruption nocturne illumine le ciel de Sicile").

Conséquence de ce phénomène céleste ? La petite ville de Giardini-Naxos, ainsi que quelques villages alentours, ont été recouverts d'un manteau de couleur gris foncé, formé de cendre et de lappilis (un lappili est un fragment de lave projeté lors d'une éruption volcanique, dont la taille est comprise entre 2 et 64 mm). L'évènement ne semble pas avoir causé de blessés, en raison de la petite taille de ces lappilis.

Voir les vidéos de la pluie de pierres volcaniques qui s'est abattue sur la ville sicilienne de Giardini-Naxos :

















Rappelons que l'Etna connaît actuellement un regain d'activité. Ainsi, dans la nuit du 16 au 17 novembre 2013, l'Etna était entré en éruption, éclairant le ciel de la partie ouest de la Sicile durant plusieurs heures (lire "Etna : une éruption nocturne illumine le ciel de Sicile").

Quelques semaines plus tôt, dans la journée du 26 octobre 2013, le plus haut volcan européen avait émis un épais nuage de cendres, tandis qu'une coulée de lave s'écoulait sur ses flancs (lire "L'Etna est entré en éruption").

Au cours du mois de septembre, des émanations de cendres sporadiques avaient été observées au-dessus du volcan.

Notons enfin qu'en janvier et en février 2013, le volcan sicilien était déjà entré en éruption.

Plus d'informations sur ce nouveau paroxysme de l'Etna (un paroxysme volcanique est le moment le plus intense d'un épisode éruptif) sont disponibles sur le blog La Culture Volcan (lire "Etna: rapport sur le 17ème paroxysme de l'année").


Par Julie Aram
lundi 25 novembre 2013
Le Journal de la Science