Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment ils ont joué

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment ils ont joué

    Comment ils ont joué
    par M. Benboua



    M'bolhi : comme lors de ses précédentes participations avec les Verts, Raïs s'est montré très rassurant. Peu inquiété en première période, il n'a effectué qu'une seule intervention décisive face à Chemakh à la 21'. Attentif et très concentré en seconde période, M'bolhi a étalé toute sa classe sauvant même sa cage de plusieurs situations périlleuses.

    • Mostefa Mehdi : très engagé physiquement, le défenseur de Nimes a parfaitement muselé son vis-à-vis, avant d'être plus en difficulté en seconde période. Il a tout de même tenu parfaitement son rôle avec beaucoup d'abnégation et de courage.

    • Yahia : ayant reçu un méchant tacle à la cheville en début de match, le «héros d'Oum Derman» a serré les dents et a énormément travaillé sur le plan défensif. Il a tout de même ressenti des douleurs en seconde période, ce qui a contraint Benchikha à le remplacer par Medjani.

    • Bouzid
    : le remplacent de Bougherra dans l'axe de la défense a très vite trouvé ses repères et s'est montré intraitable dans le jeu aérien. Très bon au marquage de Chemakh, le défenseur des Hearts a effectué son grand retour en sélection après une longue absence.

    • Mesbah : plus sobre que Mostefa sur son côté, le défenseur de Lecce a joué simple et a mis sous l'éteignoir Taârabt , s'avérant même un pion essentiel par sa contribution dans le jeu offensif. Un match plein pour Djamel qui a montré de grandes qualités.

    • Lemouchia : très adroit, le milieu de terrain de l'ESS a eu le mérite, grâce à sa vision et sa faculté de temporiser lorsque cela s'avérait nécessaire. Il a par ailleurs récupéré plusieurs ballons en gagnant presque tous ses duels.

    • Lacen : travailleur de l'ombre, le sociétaire de Santander a colmaté les brèches. Mais s'il a sauvé quelques situations périlleuses, il n'en demeure pas moins qu'il a commis plusieurs fautes dans la relance. Medhi s'est tout de même mis en évidence par son abnégation.

    • Yebda
    : c'est l'élément indispensable dans l'échiquier de Benchikha. Joueur à double vocation, il a été très utile dans la récupération et dans l'animation du jeu des Verts. Yebda a également transformé victorieusement le penalty de la victoire en première période. Trop juste physiquement, il a cédé sa place à Hadj Aïssa lors des cinq dernières minutes.

    • Ghezzal
    : il a été incorporé au dernier moment à la place de Ziani qui a ressenti des douleurs. Abdelkader, dont il faut souligner le courage, a pesé sur l'athlétique défense marocaine et a également contribué au travail défensif de son équipe. Présent dans les duels, il a livré un match honnête.

    • Boudebouz
    : le joueur de Sochaux a réalisé une belle prestation où il a étalé ses grandes qualités techniques, prouvant encore une fois que c'est le meneur de jeu incontestable dont a besoin l'Algérie.

    • Djebbour : il s'est démené, mais n'a guère été ménagé par les rudes défenseurs adverses. Il a exploité ses qualités indéniables physiquement pour gêner la défense marocaine. Même s'il n'a pas marqué, l'homme en forme de l'Olympiakos a pesé sur la défense adverse.

    • Medjani : incorporé à un moment crucial, il a apporté sa contribution en défense aux côtés de Bouzid avec qui il n'a jamais joué. Il a gagné tous ses duels.

  • #2
    Vous etes sur qu'on parle bien du match d'hier ??

    Commentaire


    • #3
      et bien ils sont tous bon... cool ... alors c'est quoi qui va pas ?
      décidément je ne comprendrais jamais le foot algerien
      Anakin

      Commentaire


      • #4
        Méme les joueurs espagnols n'ont pas eu une telle notation au lendemain de leur sacre en coupe du monde

        Commentaire


        • #5
          bon je vais jouer a l'analyste za3ma... disant que individuellement ils sont bon, même excellent, mais collectivement ils sont super nul ... donc la mauvaise note revient a Benchikha ... 0/10 je lui donne
          Anakin

          Commentaire


          • #6
            chacun était bon mais tout seul ...

            • Mesbah : plus sobre que Mostefa sur son côté, le défenseur de Lecce a joué simple et a mis sous l'éteignoir Taârabt , s'avérant même un pion essentiel par sa contribution dans le jeu offensif. Un match plein pour Djamel qui a montré de grandes qualités.
            ce mec n'a pas vu le match taarabat a joué sur l'autre flanc

            Commentaire


            • #7
              mdrr les notes.

              certe,on a été courageux et on a joué avec les tripes mais niveau construction c'est zéro.

              2 ou 3 mini ocasions a se mettre sous la dent, rien de plus.
              boudebouz a loupé tous ses centres et corners.il m'a beaucoup décu vu son talent.

              bouzid meilleur joueur avec mboli pour moi.
              pas mal aussi yebda en 1 ère mi temps et yahia.ensuite ils se sont écroulés,mais on a tenu bon.
              l'essentiel c'est les 3 pts.
              maintenant avec ziani bougherra ect il nous faut les 3 pts au maroc.

              Commentaire


              • #8
                le match retour pour l'Algérie sera bcp moins difficile car déja la pression sera du côté marocain cette fois-ci puis d'ici le mois de juin pour le match retour à casa, les algériens vont récupérer leurs cadres : Halliche, Bougherra, Ziani, Meghni, Kadir et Matmour, ça va chauffer car ça sera le style de match qui préfèrent les algériens, jouer costauds derrière, solidarité défensive avec les contres attaques meurtriers !!!!!!

                Commentaire


                • #9
                  L'oublié

                  Guedioura n'est souvent pas cité dans la liste des manquants ou revenants.

                  Commentaire


                  • #10
                    • Ghezzal : il a été incorporé au dernier moment à la place de Ziani qui a ressenti des douleurs. Abdelkader, dont il faut souligner le courage, a pesé sur l'athlétique défense marocaine et a également contribué au travail défensif de son équipe. Présent dans les duels, il a livré un match honnête.
                    Et il a trouvé le moyen de faire son kabsoula; C'était quand il a récupéré le brassard de capitaine de chez Yebda pour le remettre à Lemouchia. Cette scène m'a fait rire. J'ai l'impression que c'est lui qui a décidé de choisir Lemouchia comme 2ème capitaine.
                    "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien."
                    Socrate.

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X