“Des héros”, “un conte de fée”: la Croatie de Modric saluée par la presse après son “formidable” parcours


Les journaux croates ont déploré mercredi la défaite du pays face à l'Argentine (3-0) en demi-finale de la Coupe du monde, tout en saluant une équipe "héroïque" qui doit tenter désormais de décrocher la troisième place.

"Vous êtes des héros", pouvait-on lire sur la "une" du quotidien Slobodna Dalmacija au lendemain du match qui a douché les espoirs croates de réitérer sa performance de 2018, lorsque l'équipe nationale s'était hissée en finale face à la France au Mondial en Russie.

“Allons chercher le bronze”


"Gardons la tête haute, et allons chercher le bronze", affichait la première page du quotidien Jutarnji List, illustrée par une photo du défenseur Dejan Lovren étreignant le capitaine star des "Flamboyants", Luka Modric. A 37 ans, le milieu de terrain du Real Madrid a annoncé que cette Coupe du monde serait sa dernière, sans dire toutefois s'il mettait dès à présent un terme à sa carrière internationale. "Comme en 1998, c'est une grande génération qui mérite une médaille", a précisé le quotidien.

En 1998, la Croatie avait emporté la troisième place lors de la Coupe du monde en France. Un exploit pour ce petit pays des Balkans, indépendant depuis 1991, qui ne participe à des compétitions internationales que depuis l'Euro-1996. Samedi, la Croatie affrontera le perdant de la deuxième demi-finale, qui oppose la France au Maroc mercredi à 20h00.

“Coup de pouce de l’arbitre”


"C'était déjà formidable de se qualifier pour le Mondial au Qatar, de passer la phase de poule, et cette demi-finale est un véritable accomplissement pour un pays de moins de 4 millions d'habitants - qui plus est pour la deuxième fois consécutive", a commenté, rassurant, le quotidien Jutarnji List. "Nous avons été stoppés par l'Argentine qui était bien meilleure hier, malgré le coup de pouce de l'arbitre pour le premier but", est-il précisé.

De nombreux experts et fans ont été agacés par le penalty accordé lorsque le gardien croate Dominik Livakovic est entré en collision avec l'attaquant argentin Julian Alvarez. Transformé par Lionel Messi, ce penalty a permis à l'Argentine d'ouvrir le score à la 34e minute. "Notre conte de fée au Qatar n'est pas encore terminé, la bataille pour la troisième place n'est pas un lot de consolation mais un véritable challenge... les Flamboyants, vous pouvez le faire!" a encouragé le journal Vecernji List.