Un jeune homme blanc a été condamné en Afrique du Sud à une peine cumulée de 169 ans de prison. Il était jugé pour le meurtre, le 14 janvier, de quatre noirs, dont un bébé de trois mois, dans un ghetto des environs de Swartruggens.

L'accusé, 19 ans, avait plaidé coupable de meurtre, tentative de meurtre et possession illégale d'armes à feu et de munitions. Onze personnes ont été blessées par le jeune homme. L'un des rescapés a témoigné à la barre que le meurtrier avait crié des insultes raciales en ouvrant le feu.

L'avocat de la défense a tenté d'expliquer le geste de folie meurtrière de son client par le fait qu'il était très en colère contre les meurtres relativement fréquents en Afrique du Sud de fermiers et de métayers blancs depuis la fin de l'apartheid en 1994.

(ats / 21 novembre 2008 )