Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Voile intégral : une femme interpellée à Saint-Denis

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Voile intégral : une femme interpellée à Saint-Denis

    Une femme portant le voile intégral a été interpellée ce mardi matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), au lendemain de l'entrée en vigueur de la loi interdisant le niqab dans les lieux publics.

    Conduite au commissariat, elle n'a pas été verbalisée mais «sensibilisée», selon les informations du «Parisien», à cette nouvelle loi.

    D'après les éléments recueillis, cette personne, accompagnée de journalistes, s'est présentée peu avant 11 heures à la mairie de Saint-Denis. La démarche administrative qui motivait sa venue lui a été refusée car elle était voilée. A la sortie de l'édifice public, des policiers lui ont demandé de retirer son voile pour vérifier son identité. Elle a obtempéré mais aurait refusé de ne pas le remettre. Les forces de l'ordre lui ont alors signifié qu'elle ne pouvait pas le porter sur la voie publique, conformément à la nouvelle loi.

    Conduite au commissariat, la contrevenante n'a pas été verbalisée. Selon nos informations, un prospectus sur l'interdiction du niqab dans les lieux publics et l'amende qu'elle encourait lui a été remis. Une main courante a été rédigée. Elle a été relâchée après ce simple avertissement.

    Aux Mureaux, la contrevenante écope de 150 euros d'amende

    Lundi, une autre femme a, elle, écopé d'une amende de 150 euros aux Mureaux (Yvelines) pour avoir enfreint la loi. Agée de 27 ans, vêtue d'un voile intégral, elle se trouvait au centre commercial Espace quand elle a fait l'objet d'un contrôle d'identité par la police, qui l'a ensuite verbalisée «sans incident».
    LeParisien.fr
    And ye shall know the truth and the truth shall make you free.

  • #2
    c'est pas grave c'est rachid qui casquera
    "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

    Commentaire


    • #3
      quelles lenlevent leurs nikab,elles se font humilièès au commisariat pffff elles veulent jouer les rebelles mais elles seront perdantes,la loi a ètè votè.
      Quelles mettent un hijab ,elles ne seront pas moins musulmanes...

      Commentaire


      • #4
        D'après les éléments recueillis, cette personne, accompagnée de journalistes, s'est présentée peu avant 11 heures à la mairie de Saint-Denis.
        c quoi cette mise ne scène , pourquois était elle accompagné par des journaliste
        « Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent. »
        Boris Vian

        Commentaire


        • #5
          c quoi cette mise ne scène , pourquois était elle accompagné par des journaliste
          Pour bien montrer que la France, c'est un pays fasciste qui rafle les pauvres gens.

          Commentaire


          • #6
            Pour bien montrer que la France, c'est un pays fasciste qui rafle les pauvres gens.
            c'est un peu le cas parceque c'est une loi liberticide et anticonstitutionnelle il aurait fallu s y prendre autrement
            "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

            Commentaire


            • #7
              Dans ce cas, pourquoi est-ce que le conseil constitutionnel ne la censure pas?
              Sinon, elle a fini ou la victime du fascisme? A Auschwitz ou a Treblinka?

              Commentaire


              • #8
                Sinon, elle a fini ou la victime du fascisme? A Auschwitz ou a Treblinka?
                à Saint Denis !!
                And ye shall know the truth and the truth shall make you free.

                Commentaire


                • #9
                  elle a fini chez sont mari et ces 3 autre épouses ... , en méme temps le mari ça vas lui faire 4 x 150 euro ........:22::22: aie , il vas avoir mal.......
                  tu tombe je tombe car mane e mane
                  après avoir rien fait ...on a souvent le sentiment d'avoir faillie faire ....un sentiment consolateur

                  Commentaire


                  • #10
                    C'est horrible putain, pour aller a Paris, y a meme pas le metro, faut prendre le RER.

                    Commentaire


                    • #11
                      Dans ce cas, pourquoi est-ce que le conseil constitutionnel ne la censure pas?
                      c'était le cas la loi n a pas été validé par le conseil
                      Sinon, elle a fini ou la victime du fascisme? A Auschwitz ou a Treblinka?
                      le fascisme ne se limite pas à auschwitz
                      Dernière modification par kaiser, 12 avril 2011, 13h48.
                      "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

                      Commentaire


                      • #12
                        Y en a marre de la provoque à la Lies Hebbadj !
                        Tu ne peux empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de ta tête, mais tu peux les empêcher de faire leurs nids dans tes cheveux.

                        Commentaire


                        • #13
                          c'était le cas la loi n a pas été validé par le conseil
                          C'est impossible, si le conseil l'avait censure, elle ne serait pas passe. Renseigne-toi.
                          le fascisme ne se limite pas auschwitz
                          Oui, le fascisme, c'est le parti unique, le syndicat unique, la justice soumise au pouvoir, le culte de la personnalite, la presse libre interdite par la loi, un chef demi-Dieu et au pouvoir a vie...etc Et dans un pays fasciste, elle aurait goute a la matraque au commissariat.
                          Dernière modification par absent, 12 avril 2011, 13h53.

                          Commentaire


                          • #14

                            il l a invalidé dans un premier temps et aprés tractations , pressions et des formulations sémantiques pour parer à la constitution il me semble qu elle a été validée par la suite

                            Le Conseil d’État était réuni en assemblée, mercredi, en présence du secrétaire général du gouvernement.


                            Au cours de cette assemblée, les sages auraient émis un « avis défavorable » sur le projet de loi du gouvernement visant à interdire totalement le port du voile intégral en France.


                            La haute juridiction estimant que cette « interdiction absolue et générale du port du voile intégral en tant que telle ne pourrait trouver aucun fondement juridique incontestable ».


                            Une loi qui serait « exposée à de fortes incertitudes constitutionnelles et conventionnelles ».


                            Le Figaro rappelle que dans leur étude remise au gouvernement, il y a un mois, les Sages avaient précisé que la « Cour européenne des droits de l'homme a consacré le principe d'autonomie personnelle» selon lequel chacun peut mener sa vie selon ses convictions, y compris en se mettant physiquement ou moralement en danger.


                            Un avis défavorable qui « n’est pas un surprise » pour le gouvernement.


                            Un gouvernement qui va passer outre l'avis du Conseil d'État.


                            L’avis du Conseil d’État, n’étant que consultatif.


                            Le projet de loi visant l’interdiction totale du voile intégrale sera proposé, mercredi prochain, en conseil des ministres.


                            Il devrait être examiné par les députés, début juillet et en septembre par les sénateurs.


                            Une loi qui pourrait être adoptée cet automne.






                            Sources : Le Figaro
                            "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)

                            Commentaire


                            • #15
                              Je te parle du conseil constitutionnel, pas du conseil d'Etat ce qui est totalement different. Le conseil d'etat est un tribunal administratif, il ne juge pas de la constitutionnalite des lois et ne peut pas les censurer.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X