Les malaises recensés dimanche à la piscine de Mon-Repos lors des Championnats suisse de natation n'étaient dus ni à l'eau des bassins ni à l'eau potable ni à la nourriture.

Un norovirus, virus très contagieux qui provoque des gastro-entérites, est à l'origine de la flambée de malaises et de vomissements survenus dimanche à la piscine de Mon-Repos à Lausanne.

Ni l'eau potable, ni l'eau des bassins, ni la nourriture ne sont en cause, a annoncé mercredi soir la ville de Lausanne.

Les championnats de Suisse en petit bassin se terminaient dimanche à Lausanne lorsqu'une quarantaine de nageurs ont été pris de malaises et de vomissements. Une dizaine de personnes ont même dû être hospitalisées momentanément. La piscine était restée fermée au public en attendant le résultat des analyses. Elle rouvrira jeudi matin, a annoncé la ville.

La cause des malaises réside dans un norovirus amené de l'extérieur de la piscine, selon le médecin cantonal et les services hospitaliers. Ce virus se transmet de personne à personne par contact direct.

Dans les conditions ambiantes particulières d'une piscine, à savoir la chaleur et l'humidité, il est susceptible de se développer très rapidement, a précisé la Ville dans un communiqué.
20 minutes